Louise Archambault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louise Archambault
Director Louise Archambault at MIFF.jpg
Louise Archambault au Festival international du film de Miami en 2014.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Louise Archambault née le à Montréal au Canada, est une réalisatrice, scénariste, cinéaste et productrice de cinéma québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise Archambault est née le à Montréal, Québec, Canada[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu sa maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia en 1999, Archambault a réalisé son premier court-métrage Atomic Saké. Dans ce drame en noir et blanc il s’agit de trois amies qui ont décidé d’arrêter de mentir et de partager pendant un repas ce qu’elles ont dans leurs têtes. Le film a reçu des critiques positives au Festival international du film de Toronto, a été projeté dans le cadre de dizaines d’autres festivals internationaux et a gagné le prix Jutra (Claude Justra Award) du Meilleur court-métrage en 2000. Louise Archambault a réalisé son deuxième court-métrage Mensonges en 2004. En même temps elle a travaillé sur la production de son premier long-métrage Familia qui est apparu sur les écrans en 2005. Le film raconte l'histoire de Sylvie Moro, une femme de 30 ans endettée dans l'industrie du jeu de pari. Ce long-métrage a été filmé son mari, le réalisateur André Turpin[1],[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Louise Archambault est mariée au directeur de la photographie, réalisateur et scénariste québécois André Turpin[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts-métrages
Longs-métrages
Séries télévisées

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Adam Nayman, « Louise Archambault | l'Encyclopédie Canadienne », sur thecanadianencyclopedia.ca, 20 août 2014 (mise à jour : 4 mars 2015) (consulté le )
  2. « Louise Archambault », sur IMDb (consulté le )
  3. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Festival de Locarno : le film québécois Gabrielle remporte le Prix du public », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  4. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Le film Gabrielle remporte deux prix à Angoulême », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  5. La Presse canadienne, « Gabrielle de Louise Archambault gagne le Prix du public à Namur », sur Le Devoir, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]