Métro (journal montréalais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Metro.

Métro
Image illustrative de l’article Métro (journal montréalais)

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Quotidienne
Format Tabloïd
Genre Généraliste
Date de fondation
Ville d’édition Montréal (Québec)

Propriétaire Métro Média
Directeur de la rédaction Marie-Ève Shaffer
Baptiste Barbe
Site web www.journalmetro.com

Metro est un quotidien international d'information gratuit. Le présent article traite uniquement de sa version québécoise, aujourd'hui un média multiplateforme disponible en version papier et sur Internet.

En mars 2016, Métro célébrait ses 15 ans.

Historique[modifier | modifier le code]

Détenu à l'origine par Publications Métropolitaines, un consortium formé de trois éditeurs : Médias Transcontinental, Metro International et Gesca, le quotidien a été lancé en à Montréal, au Québec, sous le nom de Métro.

Le journal a ensuite été distribué dans d'autres villes du Canada anglais :

Villes Depuis
Ottawa 2005
Vancouver
Toronto 2000
Calgary 2007
Edmonton
Halifax

En juin 2012, Transcontinental Inc., par l'entremise de sa filiale TC Media, en est devenue l'unique propriétaire[1].

En avril 2018, Michael Raffoul, de l’entreprise Transmet Logistics & Metropolitan Media, s'est porté acquéreur des hebdomadaires montréalais de TC Media, dont le journal Métro[2],[3].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est un des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition[4]).

Son principal concurrent est 24H Montréal, publié par Québecor Média et également gratuit. Une entente d'exclusivité avec la Société de transport de Montréal (STM) a fait en sorte que seul Métro ait pu être distribué à l'intérieur des stations de métro jusqu'au 3 janvier 2011. Par souci d'égalité, la STM a ensuite octroyé cette exclusivité à 24H Montréal pour 5 ans[5],[6] et le 26 janvier 2016, l’octroi de la distribution de journaux gratuits dans les stations de métro pour les 5 prochaines années revenait à nouveau à Métro[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]