2010 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec
2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013
Décennies au Québec :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Chronologie dans le monde
2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis), Asie, Europe (Belgique, France, Italie et Suisse) et Océanie
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
14 février : Alexandre Bilodeau remporte la médaille d'or aux bosses lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver et devient ainsi le premier Canadien à gagner une médaille d'or lors de Jeux olympiques tenus sur sol canadien.
13 juin : le Grand Prix du Canada revient à Montréal après un an d'absence. Les McLaren de Lewis Hamilton et de Jenson Button prennent les deux premières places sur le circuit Gilles-Villeneuve.
2 octobre : 50 000 à 60 000 citoyens se rassemblent lors d'un événement baptisé la « Marche bleue », en appui à la construction d'un nouvel amphithéâtre, à Québec.
5 octobre : Québec donne le contrat de construction des nouveaux wagons du métro de Montréal au consortium Bombardier-Alstom.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 2010 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 11 mars : un mandat d'arrestation est émis contre Jocelyn Dupuis, ancien directeur général de la FTQ-Construction. Il est accusé entre autres de fraudes et de fabrication de faux documents.
  • 24 mars : les premiers ministres Graham du Nouveau-Brunswick et Charest du Québec annoncent l'abandon de la vente d'Énergie NB à Hydro-Québec.
  • 25 mars : le gouvernement dépose un projet de loi obligeant les personnes à se découvrir le visage lorsqu'elles font affaire avec l'État. L'opposition l'accuse de ne pas aller assez loin dans le projet.
  • 28 mars : lors de la soirée des Prix Jutra, J'ai tué ma mère reçoit le prix du meilleur film de l'année. Anne Dorval et Sébastien Ricard sont sacrés meilleure actrice et meilleur acteur.
  • 30 mars : le budget 2010-2011 est de 66,1 milliards de dollars avec un déficit de 6,9 milliards de dollars. Il annonce une hausse de la TVQ de 1 % en 2011 et de 1 % en 2012. La taxe sur l'essence est augmentée de 1 cent le litre. Une taxe santé de 200 $ payée par tous les citoyens gagnant plus de 14 000 $ est annoncée pour 2012.

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : le salaire minimum monte de 50 cents à 9,50 $.
  • 6 mai : le ministre de la Famille, Tony Tomassi, est congédié du gouvernement et du Parti libéral pour avoir utilisé à des fins personnelles lorsqu'il était député une carte de crédit de l'agence de sécurité BCIA appartenant à son ami Luigi Coretti. Yolande James est la nouvelle ministre de la Famille. Le Parti québécois demande la création d'une commission d'enquête sur la construction ainsi que sur le financement du PLQ.
  • 20 mai : Jean Charest se dit prêt à renoncer à son salaire d'appoint de 75 000 $ versé par le PLQ à condition que le PQ et l'ADQ votent pour le projet de loi sur le code d'éthique.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 2 juin : le gouvernement dépose la loi 103, resserrant l'accessibilité à l'école anglaise pour les francophones et les allophones. Ceux-ci ne pourront intégrer le système public anglophone qu'après un passage de 3 ans dans une école privée anglaise.
  • 11 juin : la session parlementaire ajourne ses travaux.
  • 13 juin : le Grand Prix du Canada revient à Montréal après un an d'absence.
  • 14 juin : la commission Bastarache débute ses travaux sur la nomination des juges.
  • 23 juin :
    • un bimoteur s'écrase dans la région de Québec au moment de son départ. Le bilan est de 7 morts.
    • un tremblement de terre de 5 sur l'échelle de Richter fait trembler le Québec en début d'après-midi. L'épicentre se trouverait à Buckingham en Outaouais. Les secousses auraient été ressenties de Toronto à Chicoutimi. Quelques dégâts matériels sont constatés.
  • 25 juin : le gouvernement et le Front commun concluent une entente de principe sur les salaires. L'augmentation est de 7,5 % sur 5 ans.
  • 30 juin : l'archevêque de Québec, Marc Ouellet, est nommé à la tête de la Congrégation des évêques au Vatican.

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

  • 5 août :
    • le programme de procréation assistée gratuit entre en vigueur au Québec.
    • le Conseil de la fédération se tient au Manitoba. Le Québec se prononce contre la décision du gouvernement fédéral d'annuler le formulaire long du recensement.
  • 9 août : le ministre Jacques P. Dupuis annonce son retrait de la vie politique.
  • 11 août : Jean Charest procède à un remaniement ministériel dans lequel tous les ministres déjà en poste conservent leurs places dans le cabinet. Jean-Marc Fournier revient en politique et devient ministre de la Justice et leader parlementaire. Line Beauchamp est promue à l'Éducation, au Loisir et Sport. Le Conseil du Trésor est confié à Michelle Courchesne et la Sécurité publique à Robert Dutil. Sam Hamad prend la direction des Transports et Julie Boulet celui de l'Emploi et de la Solidarité sociale. Les autres ministres mutés sont Pierre Arcand (Environnement), Kathleen Weil (Immigration et Communautés culturelles), Yolande James (Famille), Lise Thériault (Travail). Monique Gagnon-Tremblay redevient ministre des Relations internationales et Raymond Bachand prend en charge le Revenu tout en gardant les Finances.
  • 24 août : Marc Bellemare est interrogé lors du début des audiences publiques de la commission Bastarache. Il allègue qu'il a nommé trois juges à la suite de pressions de collecteurs de fonds libéraux alors qu'il était ministre de la Justice en 2003. Selon lui, Jean Charest lui aurait demandé de ne pas résister à ces pressions.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 3 décembre : l'Assemblée nationale adopte la loi créant un code d'éthique et de déontologie pour les députés.
  • 7 décembre : les inondations sont la cause de 500 évacuations dans l'est du Québec.
  • 13 décembre : selon un sondage Léger Marketing, Amir Khadir est le politicien le plus apprécié des Québécois avec une cote de 45 %. Pauline Marois (36 %) est en quatrième position, Gérard Deltell (35 %) en cinquième et Jean Charest (24 %) en vingtième.
  • 14 décembre : Pauline Marois annonce une série de mesures en vue d'assainir la vie politique au Québec si son parti prenait le pouvoir: création d'une commission d'enquête publique sur la construction et le financement des partis politiques; augmentation des pouvoirs du vérificateur général ainsi que ceux du directeur général des élections; limitation à trois mandats ou à huit ans la durée de mandat des maires des municipalités de plus de 5000 habitants; limitation à deux mandats ou à dix ans la du durée de mandat du premier ministre, etc.
  • 15 décembre : Québec instaure l'état d'urgence dans une dizaine de municipalités de la Gaspésie à la suite de multiples inondations dues aux fortes pluies des derniers jours.
  • 17 décembre : Première du film L'Appât réalisé par Yves Simoneau et mettant en vedette Rachid Badouri, Guy A. Lepage, Ayisha Issa, Maxim Roy et Frédéric Pierre.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 2010 au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Camil Bouchard », sur Assnat.qc.ca
  2. La 2e vague est terminée sur lcn.canoe.ca Consulté le 7 janvier 2010
  3. Antoine Robitaille, « L'ex-ministre Bellemare lance sa bombe : Il affirme avoir été forcé de nommer des juges sous la pression de contributeurs du PLQ », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  4. [1]
  5. (en) Nun dies in Sherbrooke flooding
  6. Ian Bussières, « L'objectif a été atteint », Le Soleil,‎ (lire en ligne)
  7. Presse canadienne, « La loi sur les écoles passerelles est adoptée après une nuit de débat », Le Devoir,‎ (lire en ligne).