1961 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec
1958 1959 1960  1961  1962 1963 1964
Décennies au Québec :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Chronologie dans le monde
1958 1959 1960  1961  1962 1963 1964
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
28 mars : Jean Lesage annonce son premier remaniement ministériel. L'ancien chef libéral, Georges-Émile Lapalme, devient le premier ministre des Affaires culturelles du Québec.
19 février : entrée en ondes de Télé-Métropole, le canal 10 de Montréal.
4 mars : Jean Marchand (à gauche) est élu président de la CSN. Il succède à Roger Mathieu.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1961 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

  • 10 février : l'Assemblée législative adopte une loi créant un Conseil d'orientation économique, dont le but est de conseiller le gouvernement sur ses décisions concernant l'économie[3].
  • 19 février : Télé-Métropole, le canal 10 de Montréal, entre en ondes[4].
  • 22 février : un projet de loi est déposé, remplaçant la Commission des liqueurs par une Régie des Alcools[5].
  • 25 février : Montréal reçoit 30 millimètres de verglas, l'une des pires tempêtes de ce genre de son histoire. Les dégâts sont évalués à $7 000 000[6].

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 17 novembre : Marcel Chaput est suspendu de son poste de fonctionnaire fédéral.
  • 24 novembre : la FTQ et la CSN se prononcent contre l'indépendance du Québec.

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 1961 au Québec[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal Express. Montréal. 1982. p. 31
  2. Bilan du Siècle
  3. Bilan du Siècle
  4. Le monde du spectacle vol. IV. Publications Éclair. 1975. p. 135
  5. « Régie des alcools: l'étude du projet de loi commence aujourd'hui », Le Devoir,‎ , p. 1
  6. Bilan du Siècle
  7. Bilan du Siècle
  8. Bilan du Siècle
  9. a, b, c et d « Chronologie parlementaire 1960-1961 » (consulté le 27 mars 2009)
  10. Bilan du Siècle
  11. Bilan du Siècle
  12. « Raymond Barbeau dit pourquoi il a choisi l'indépendance », Le Devoir,‎ , p. 3
  13. Louis la Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal Express. Montréal. 1982. p. 38
  14. Dale C. Thompson. De Gaulle et le Québec. Éditions du Trécarré. 1990. p. 121
  15. Idem
  16. Jean-François Nadeau. Bourgault. Lux. 2007. p. 103