1914 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éphémérides
Chronologie du Québec
1911 1912 1913  1914  1915 1916 1917
Décennies au Québec :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Chronologie dans le monde
1911 1912 1913  1914  1915 1916 1917
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
29 mai: Vers deux heures du matin, l'Empress of Ireland entre en collision avec le cargo charbonnier Storstad à quelques kilomètres de Pointe-au-Père. Il sombre en 15 minutes, entraînant avec lui 1012 victimes.
8 septembre : Peu après le début de la Première Guerre mondiale, la Garnison Valcartier est créée en périphérie de Québec pour servir de réserve aux volontaires canadiens.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1914 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 18 juin : le premier ministre Lomer Gouin effectue une première visite en Abitibi où 500 colons se sont établis depuis le mois d'avril. Son voyage est terni le lendemain par une tempête de neige plutôt tardive[13].

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 2 octobre : le premier contingent canadien part pour la Grande-Bretagne. Les 31 300 hommes sont embarqués sur 31 paquebots[19].
  • 20 octobre : le Royal Canadien Français, premier bataillon à être formé uniquement de volontaires d'origine francophone, est constitué. Il prend le nom de 22e Bataillon. Il fera partie du deuxième contingent à être envoyé en Europe[20].

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 16 décembre : Henri Bourassa, invité au Théâtre Russell d'Ottawa pour venir défendre la liberté de parole dans cette ville, est empêché de parler par des soldats en uniforme qui le menacent et tentent de l'intimider[23].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux[modifier | modifier le code]

Articles sur l'année 1914 au Québec[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Chronologie parlementaire depuis 1791. 1913 - 1915. », Informations historiques, sur www.assnat.qc.ca, Assemblée nationale du Québec, (consulté le 13 mai 2009).
  2. Brigitte Langlois et Cécile Gagnon, « 27 janvier 1914 - Publication du roman «Maria Chapdelaine» en feuilleton », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  3. « M. Drouin est réélu », Le Devoir,‎ , p. 3.
  4. François Sauvé, « 19 février 1914 - Autorisation d'affilier l'École des hautes études commerciales à l'Université Laval », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  5. Joël Tremblay, sous la direction de Charles Vincent, « 2 mars 1914 - Création du ministère de la Voirie du Québec », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  6. Rumilly 1941, p. 194.
  7. Serge Gaudreau, « 18 mars 1914 - Tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Trois-Rivières », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  8. François Sauvé et Ève Morin Desrosiers, « 6 avril 1914 - Élection de Médéric Martin à la mairie de Montréal », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  9. Manon Trottier, « 29 avril 1914 - Première «excursion de colons» vers l'Abitibi-Témiscamingue », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  10. Serge Gaudreau, « 7 mai 1914 - Tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Bonaventure », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  11. Serge Gaudreau, « 9 mai 1914 - Tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Châteauguay », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  12. Manon Trottier, Serge Gaudreau et collaboration spéciale de l'équipe du Musée de la mer de Pointe-au-Père, « 29 mai 1914 - Naufrage de l'Empress of Ireland dans le fleuve Saint-Laurent », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  13. Rumilly 1941, p. 209.
  14. François Sauvé, « Août 1914 - Manifestations spontanées d'appui à la France à Montréal et Québec », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  15. Martin Godbout, « 18 août 1914 - Imposition de la Loi des mesures de guerre par le gouvernement canadien », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  16. 1914 sur Grandquébec
  17. Manon Trottier et Serge Gaudreau, « 8 septembre 1914 - Ouverture de la base militaire de Valcartier », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  18. Manon Trottier et Ève Morin Desrosiers, « 18 septembre 1914 - Naufrage du bateau à vapeur Montmagny », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  19. Manon Trottier, sous la direction de Charles Vincent, « 3 octobre 1914 - Départ d'un premier contingent canadien pour prendre part à la guerre en Europe », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  20. Rumilly 1941, p. 72-74.
  21. Ligne du temps 1914 sur GrtandQuébec
  22. Serge Gaudreau, « 21 novembre 1914 - Tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Richmond », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  23. François Sauvé et Ève Morin Desrosiers, « 16 décembre 1914 - Échauffourée lors d'une conférence prononcée par Henri Bourassa », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).