Unité permanente anticorruption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unité permanente anticorruption
Logo de l'organisation

Création
Type Organisation gouvernementale
Siège Drapeau du Québec Montréal
Langue Français
Budget 30 millions $[1]
Commissaire Robert Lafrenière
Organisations affiliées Ministère de la Sécurité publique
Site web www.upac.gouv.qc.ca

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) est une unité d'enquête ayant comme mandat de renforcer les actions de prévention et de lutte contre la corruption en matière contractuelle dans le secteur public. Elle a été créée en 2011. Plus spécifiquement, le mandat général de l'UPAC est de lutter contre la corruption, la collusion et le trafic d'influence dans l'adjudication et l'exécution des contrats publics, particulièrement dans l'industrie de la construction. La mission de l'UPAC et les pouvoirs du Commissaire à la lutte contre la corruption sont encadrés dans la Loi concernant la lutte contre la corruption.

Description[modifier | modifier le code]

L'UPAC est une organisation du gouvernement du Québec qui relève administrativement du ministère de la Sécurité publique. Par ailleurs, l'Unité est dirigée par un commissaire qui est indépendant du ministre. C'est le commissaire qui est chargé de coordonner les actions des équipes de l'UPAC en matière de prévention, de vérification et en enquête.

L'UPAC est composée de plus de 300 personnes et fonctionne à l'aide d'un budget annuel d'environ 30 millions de $CAN[2],[3]. L'Unité est inspirée du Department of Investigation (en) de la ville de New York[4].

L'unité est créée dans la foulée des scandales liés au domaine de la construction dévoilés à la fin des années 2000. Elle est une alternative proposée par le gouvernement Charest à une commission d'enquête publique, réclamée par plusieurs intervenants publics dont notamment l'opposition officielle et la ville de Montréal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/361733/ultimatum-de-quebec-a-l-upac
  2. Gouvernement du Québec. « Mesures additionnelles de lutte contre la corruption - Création de l'Unité permanente anticorruption », 18 février 2011, http://www.securitepublique.gouv.qc.ca. Lien web : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/ministere/salle-presse/communiques/126.html?tx_ttnews[tt_news]=4623
  3. UPAC, « Son mandat », sur https://www.upac.gouv.qc.ca, Gouvernement du Québec
  4. Kathleen Lévesque, « Québec dévoile son unité anti-corruption », Le Devoir,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]