2013 aux échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années des échecs :
2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Décennies des échecs :
1980 - 1990 - 2000 - 2010 - 2020 - 2030 - 2040

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Magnus Carlsen est le vainqueur du tournoi des candidats organisé à Londres du 15 mars au 1er avril 2013. Il affronte l'actuel champion du monde, l'Indien Viswanathan Anand, lors du Championnat du monde d'échecs 2013 du 6 au 26 novembre 2013. Il y devient le nouveau champion du monde d'échecs le , ne pouvant plus être rattrapé par son adversaire qu'il mène par 6,5 à 3,5 (trois parties gagnées, sept nulles).

Le 1er janvier 2013, le classement Elo de Magnus Carlsen atteint 2 861, ce qui en fait la meilleure performance de l'histoire de cette évaluation, dix points au-delà de la performance de Kasparov, acquise 13 ans avant. Carlsen atteint ensuite le record mondial de 2 872 le 1er février 2013[1],[2].

Résultats du Championnat d'Europe des Nations (Varsovie) :

Tournois et opens[modifier | modifier le code]

1er trimestre[modifier | modifier le code]

2e trimestre[modifier | modifier le code]

3e trimestre[modifier | modifier le code]

4e trimestre[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

1er Magnus Carlsen 2 861
2e Vladimir Kramnik 2 810
3e Levon Aronian 2 802
4e Teimour Radjabov 2 793
5e Fabiano Caruana 2 781
6e Sergueï Kariakine 2 780
7e Viswanathan Anand 2 772
8e Veselin Topalov 2 771
9e Hikaru Nakamura 2 769
10e Shakhriyar Mamedyarov 2 766

Classement féminin[21] :

1er Judit Polgár 2 696
2e Hou Yifan 2 603
3e Humpy Koneru 2 597

Naissances[modifier | modifier le code]

Nécrologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Progression de Magnus Carlsen sur le site de la FIDE
  2. « World Top Chess players », sur FIDE, (consulté le 11 juillet 2013)
  3. « Mémorial Alekhine, ronde 9 », sur Europe Échecs,
  4. Ronde 9 du mémorial Tal 2013 sur le site Europe Échecs
  5. (pt) « Campeonatos Brasileiros », sur brasilbase.pro.br/b.php (consulté le 25 août 2016)
  6. (en) Alan McGowan, « Scottish Champions », sur chessscotland.com (consulté le 4 septembre 2016)
  7. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Individual Absoluto », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  8. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Femenino », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  9. « Graeme Cree's US Chess Championship Page », sur graeme.50webs.com (consulté le 7 septembre 2016).
  10. 'Thomas Mikolyzk', « The United States Chess Federation - U.S. Women's Champions », sur www.uschess.org (consulté le 7 septembre 2016)
  11. Dominique Thimognier, « Championnat masculin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  12. Dominique Thimognier, « Championnat féminin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  13. (nl) Koninklijke Nederlandse Schaakbond, « NK Algemeen en Vrouwen », sur schaakbond.nl (consulté le 28 août 2016)
  14. (en) Jan van Reek, « British Chess Championship », sur endgame.nl (consulté le 4 septembre 2016)
  15. (en) « Chess Championships 1935 - 2014 », sur serbiachess.net (consulté le 8 septembre 2016).
  16. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur hommes », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016).
  17. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur dames », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016)
  18. (en) « Ukraine Men's Championship (final) - 2013 », sur ukrchess.org (consulté le 8 septembre 2016)
  19. (en) « Mobile phone to g2, mate! », sur en.chessbase.com, (consulté le 8 septembre 2016)
  20. Classement masculin au 1er janvier 2013 sur le site de la FIDE
  21. Classement mondial féminin au 1er janvier 2013 sur le site de la Fide