Le Sabotage amoureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Sabotage amoureux
Auteur Amélie Nothomb
Genre Roman
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1993
Type de média Livre
Nombre de pages 124[1]
ISBN 2-253-13945-9
Chronologie
Précédent Hygiène de l’assassin Les Combustibles Suivant

Le Sabotage amoureux est un roman d’Amélie Nothomb publié en 1993. C’est le second roman d’Amélie Nothomb à avoir été publié, et le second publié chez Albin Michel.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fille de l’ambassadeur de Belgique Patrick Nothomb, la romancière Amélie Nothomb raconte dans ce court roman sa vie en Chine de 1972 à 1975 alors qu’elle est âgée de seulement 7 ans. Obligée, à cause des affectations paternelles de déménager de son Japon natal, la jeune Amélie découvre la Chine, pays « où il y a des ventilateurs », mais aussi l’amour à travers la jeune Elena, personnage cruel et inaccessible, idéal de beauté enfantine ; la guerre à travers les batailles incessantes que se livrent pendant ces trois ans les enfants des ambassadeurs, regroupés dans la cité ghetto San Li Tun, à Pékin et surtout la liberté qu’elle goûtera pendant ces trois ans durant lesquels elle est laissée à elle-même. Ce roman est ainsi une sorte de voyage initiatique au cœur de l’enfance d’une fillette de 7 ans.

Adaptation pour l’opéra[modifier | modifier le code]

En 1993, Daniel Schell a réalisé un opéra, écrivant le livret et la musique (écouter et voir extraits : www.clicmusic.be).

Adaptation pour le théâtre de Pascal Lissillour pièce jouée au théâtre du Ranelagh 1999 avec Valérie Mairesse Une nomination aux Molière 1999 pour Pétronille de Saint Rapt dans la catégorie : Meilleure comédienne dans un second rôle.

Prix[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nombre de pages et ISBN de l’édition Poche

Articles connexes[modifier | modifier le code]