Ronald Colman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ronald Colman

alt=Description de l'image Ronald Colman - publicity.jpg.
Nom de naissance Ronald Charles Colman
Naissance 9 février 1891
Richmond upon Thames, Londres, (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 19 mai 1958 (à 67 ans)
Santa Barbara Californie (États-Unis)
Profession Acteur, scénariste

Ronald Colman est un acteur et scénariste britannique né le 9 février 1891 à Richmond upon Thames (Royaume-Uni), mort le 19 mai 1958 à Santa Barbara (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Roland Charles Colman en Angleterre, à Richmond (Surrey), il fait des études à Littlehampton, où il découvre le théâtre. Il prévoit de faire des études d'ingénieur à Cambridge, mais la mort soudaine de son père en 1907 rend ce projet financièrement impossible.

Il rejoint le London Scottish Regiment[1] en 1909 et est parmi les premiers soldats de la Territorial Army à se battre lors de la Première Guerre mondiale. Durant la guerre, il sert aux côtés d'autres acteurs (Claude Rains, Basil Rathbone...). Le 31 octobre 1914, à la Première bataille d'Ypres[1], Colman est sérieusement blessé à la cheville par un shrapnel, ce qui le fait boiter, défaut qu'il cherchera à cacher au cours de sa carrière. Il est démobilisé pour invalidité en 1916.

Carrière[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Il devient acteur amateur dès 1908-09 et fait sa première apparition sur une scène professionnelle en 1914.

Il a suffisamment récupéré de ses blessures pour apparaître au London Coliseum le 19 Juin 1916, dans le rôle du "Sheikh Rahmat" dans The Maharani of Arakan, avec Lena Ashwell, puis dans d'autres pièces au Playhouse Theatre, au Royal Court Theatre, au Ambassadors Theatre, ou en tournée.

En 1920, Colman part aux États-Unis, et tourne avec Robert Warwick dans The Dauntless Three, puis avec Fay Bainter dans East is West. Au Booth Theatre (New York), il joue par exemple en 1921 dans la pièce de William Archer The Green Goddess, avec George Arliss, puis au 39th Street Theatre dans The Nightcap. En 1922, à New York, il a un grand succès dans le rôle d'Alain Sergyll dans la pièce La Tendresse.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Ronald Colman commence le cinéma en Angleterre dès 1917 dans des films de Cecil Hepworth. Alors qu'il joue à New-York La Tendresse, il est remarqué par Henry King, qui l'engage pour jouer le rôle principal de son film Dans les laves du Vésuve (The White Sister), avec Lillian Gish, film qui a un succès immédiat. Ensuite Colman abandonne quasiment la scène pour le cinéma et devient une vedette très populaire. Vers la fin de l'époque du muet, il forme un tandem avec l'actrice hongroise Vilma Bánky dans des productions de Samuel Goldwyn, où ils rivalisent de popularité avec le duo Greta Garbo et John Gilbert.

Malgré son succès, il ne peut faire valoir avant l'avènement du parlant un de ses principaux atouts, "sa voix cultivée et joliment modulée" (his beautifully modulated and cultured voice[2]). Son premier grand succès dans le cinéma parlant arrive en 1930, lorsqu'il est nommé pour les Oscars en tant que Meilleur acteur pour deux films Condemned et Bulldog Drummond.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Pour l'Oscar du meilleur acteur :

  • 1930 : Condemned
  • 1930 : Bulldog Drummond
  • 1943 : Random Harvest

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) site du régiment
  2. Franklin, Joe, Classics of the Silent Screen, p. 148, 1959 The Citadel Press