Glenn Jordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Glenn Jordan, né le 5 avril 1936 à San Antonio (Texas, États-Unis), est un réalisateur et producteur américain ayant principalement produit pour la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Cité aux Emmy Awards de 1975 en vue du prix de Remarquable réalisation dans une série dramatique (Outstanding Directing in a Drama Series) pour Benjamin Franklin (1974), pour l'épisode The Ambassador.
  • Cité aux Emmy Awards de 1979 en vue du prix de Remarquable réalisation dans un feuilleton (Outstanding Directing in a Limited Series or a Special) pour Les Misérables (1978) (TV)
  • Cité aux Emmy Awards de 1981 en vue du prix de Remarquable drame (Outstanding Drama Special) pour Une femme libérée (The Women's Room, 1980, TV), partagé avec Philip Mandelker, Kip Gowans et Anna Cottle
  • Cité aux Emmy Awards de 1986 en vue du prix de Remarquable feuilleton (Outstanding Miniseries) pour Dress Gray (1986) (TV), partagé avec Frank von Zerneck Jr. et William Beaudine Jr.
  • Cité aux Emmy Awards de 1988 en vue du prix de Remarquable réalisation dans un feuilleton (Outstanding Directing in a Miniseries or a Special) pour L'Emprise du mal (Echoes in the Darkness, 1987, TV)
  • Cité aux Emmy Awards de 1991 en vue du prix de
    • Remarquable réalisation dans un feuilleton (Outstanding Directing in a Miniseries or a Special) pour La Nouvelle Vie de Sarah (Sarah, Plain and Tall, 1991, TV)
    • Remarquable comédie/drame dans un feuilleton (Outstanding Drama/Comedy Special and Miniseries) pour Sarah, Plain and Tall (1991) (TV), partagé avec William Self, Glenn Close et Edwin Self
  • Cité aux Emmy Awards de 1993 en vue du prix de Remarquable performance personnelle dans un feuilleton (Outstanding Individual Achievement in Directing for a Miniseries or a Special) pour Les Requins de la finance (Barbarians at the Gate, 1993, TV)
  • Cité aux Emmy Awards de 1994 en vue du prix de

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Glenn Jordan sur l’Internet Movie Database