Alan Arkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arkin.

Alan Arkin

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Arkin en 1975.

Naissance 26 mars 1934 (80 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis américain
Profession acteur
réalisateur
scénariste
producteur
auteur-compositeur
Films notables Les Russes arrivent
Bienvenue à Gattaca
Seule dans la nuit
Little Miss Sunshine
Argo

Alan Arkin est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur, auteur, et compositeur américain né le 26 mars 1934 à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1934, Alan Arkin grandit dans un quartier de Brooklyn, à New York, au sein d'une famille d'intellectuels et d'artistes juifs, immigrés de Russie et d'Allemagne.

Enfant de la balle, il manifeste dès son plus jeune âge une passion pour la musique et le théâtre, abandonnant ses études supérieures pour former son groupe de musique, The Tarriers. Il écrit même une chanson en 1956, The Banana Boat Song, qu'Harry Belafonte reprendra avec succès.

Vivant d'expédients et de petits boulots, il essaie tant bien que mal de décrocher sur le tas un petit rôle à la télévision ou au théâtre. En 1957, il décroche le petit rôle d'un chanteur dans le film musical Calypso Heat Wave, mais c'est sur les planches au début des années 1960 qu'il commence à percer en rejoignant la célèbre troupe d'improvisation de Chicago, le Second City Theater.

Son premier rôle à Broadway, le personnage principal de la pièce de Carl Reiner, Enter Laughing, lui vaut le Tony Award du Meilleur acteur. Au cinéma, son rôle dans la comédie Les Russes arrivent, lui vaut de se faire connaître et d'avoir le Golden Globe et une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur. L'année suivante, il incarne un psychopathe dans Seule dans la nuit, avec Audrey Hepburn.

En 1968, il incarne un sourd-muet dans Le cœur est un chasseur solitaire, prestation qui lui vaut sa seconde nomination aux Oscars.

Dans les années Années 1970, on le remarque dans Catch 22, pamphlet anti-guerre de Mike Nichols et Sherlock Holmes attaque l'Orient-Express. Il passe aussi à la réalisation avec Little Murders.

Après des années 1980 et 90 en demi-teinte, mais avec des films comme Edward aux mains d'argent, Glengarry, Bienvenue à Gattaca, il revient dans les années 2000 avec la série Tribunal central, mais surtout avec le film indépendant Little Miss Sunshine (succès surprise de l'année 2006), où sa prestation de grand-père héroïnomane lui vaut l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

Il retrouve Steve Carell en 2008 après Little Miss Sunshine, dans la comédie Max la menace, adaptée de la série éponyme et partage la vedette avec Owen Wilson et Jennifer Aniston dans Marley et moi, où il est le patron d'un journal. En 2009, il collabore de nouveau avec les producteurs de Little Miss Sunshine en jouant le père d'Amy Adams et d'Emily Blunt dans Sunshine Cleaning, puis il campe le mari de Robin Wright Penn dans Les Vies privées de Pippa Lee.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Il est l'auteur de plusieurs livres dont certains pour enfants, parmi lesquels I, lemming
  • Musicien, il œuvra aux côtés de Lee Hays, à l'époque de Banana Boat Song

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

et aussi :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]