Ptolémée IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie).
Ptolémée IV
Buste de Ptolémée IV
Buste de Ptolémée IV
Fonctions
Pharaon d'Égypte
222204 avant notre ère (18 ans)
Prédécesseur Ptolémée III Évergète Ier
Successeur Ptolémée V
Biographie
Dynastie Dynastie des Ptolémées
Date de naissance v. 244 avant notre ère
Date de décès 204 avant notre ère
Père Ptolémée III Évergète Ier
Mère Bérénice II de Cyrène
Grand-père paternel Ptolémée II Philadelphe
Grand-mère paternelle Arsinoé Ire
Grand-père maternel Magas
Grand-mère maternelle Arsinoé
Fratrie Arsinoé III
Conjoint Arsinoé III Théo Philopator
Enfant(s) Ptolémée V
Deuxième conjoint Agathocléa[1]?

Ptolémée IV Philopator (en grec : Πτολεμαίος Φιλοπάτωρ) est un pharaon de la période lagide. Sous son règne débute le déclin de l'Égypte ptolémaïque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir l’article annexe : Arbre généalogique des Lagides.

Fils aîné de Ptolémée III Évergète et de la reine Bérénice II de Cyrène, il naît probablement en mai/juin 244 av. J.-C.[réf. nécessaire].

Il épouse sa sœur Arsinoé III ; son épithète, Philopator, signifie « qui aime son père ».

Règne[modifier | modifier le code]

Il arrive au pouvoir entre le 18 octobre et le 31 décembre 222 ou en février 221[2]. Disciple d'Eratosthène, ses intérêts étaient davantage axés sur les arts et les sciences ; il est faible et débauché.

Arrivé très jeune au pouvoir et se désintéressant des affaires de l'État, il règne par l'intermédiaire de ses ministres Sosibe et Agathoclès, qu'il a probablement hérité de son père. Son avènement s'accompagne de l'élimination de plusieurs membres de sa famille (son oncle Lysimaque, sa mère Bérénice et son frère cadet Magas), peut-être suscitée par Sôsibios et Agathoclès dans le but de conserver l'ascendant sur Ptolémée, ou de s'opposer à une tentative de prise du pouvoir par Bérénice s'appuyant sur Magas et Lysimaque.

La situation intérieure égyptienne amène rapidement Antiochos III à déclencher la quatrième guerre de Syrie afin de récupérer la Cœlé-Syrie. Après des revers initiaux et la perte de Séleucie de Piérie, les Lagides remportent finalement une victoire inattendue sur Antiochos III le 23 juin 217 à Raphia, à laquelle Ptolémée prend personnellement part[3].

Le monde méditerranéen en 218 avant notre ère

Le succès de Raphia n'offre cependant qu'un sursis à la domination égyptienne en Cœlé-Syrie, et est suivi par des troubles intérieurs en Égypte et un amoindrissement de l'autorité lagide, avec le début de soulèvements indigènes successifs et de concessions de l'État aux intérêts locaux, notamment sacerdotaux[4]. À partir de 207, la Haute-Égypte entre ainsi en sécession sous l'autorité de pharaons d'origine nubienne[5].

Achevant apparemment son règne la débauche et la négligence des affaires publiques, le pharaon meurt prématurément, probablement au cours de l'été 204[6](entre le 2 juillet et le 18 août[réf. nécessaire]) à l’âge de quarante ans, de cause inconnue, mais probablement des brûlures reçues par le feu qui avait ravagé le palais[réf. nécessaire]. Son fils Ptolémée V, encore enfant, est proclamé roi le 8 septembre[réf. nécessaire] 204.

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Certains spécialistes lui attribuent une autre épouse ou concubine, en 213/212 avant notre ère, Agathocléa, fille d'Œnanthès, la sœur de son ministre Agathoclès.
  2. Will 2003 T2 p. 26.
  3. Will, T2, p. 37.
  4. Will, T2, p. 40-41.
  5. Will, T2, p. 41.
  6. Will, T2, p. 108.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire »,‎ 2003 (ISBN 202060387X).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :