Scorpion Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scorpion Ier (Selk) est un roi de la période prédynastique égyptienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Selk ou le Premier roi Scorpion porte déjà la couronne blanche des rois « Roseaux » de Haute-Égypte.

Dans le cimetière U d'Abydos, on a retrouvé plusieurs sérekhs anonymes dont un seul contenait une inscription permettant d'identifier un roi Scorpion. Une représentation trouvée à Hiérakonpolis montre l'Horus Scorpion creusant symboliquement un canal près du Nil.

Dans sa tombe (U-j), datée vers 3300 avant notre ère et découverte en 1988 par une expédition allemande, se trouvait du mobilier et deux-cents étiquettes (ou labels) mentionnant des actes de son règne. Il y avait aussi sept-cents jarres originaires de Palestine, mille jarres de vin et de bière, ainsi qu'un fragment de sceptre Heka, symbole de la royauté.

Il semble qu'il ait régné sur la totalité de l'Égypte et que des chefs locaux lui aient voué allégeance. Cette conjecture est toutefois contestée par certains égyptologues[Qui ?]. Il aurait aussi soumis, au sud, la Nubie et le royaume de Ta Séti qui avait Qustul pour nécropole. Au nord-est, il exerçait sa domination sur la Palestine, où des comptoirs commerciaux et militaires étaient implantés. Hans Wolfgang Helck le fait régner juste avant le roi Iry-Ro, une autre hypothèse le situe avant Narmer, alors que, selon Günther Dreyer, il aurait succédé au roi Aha de la première dynastie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Titulature