XVe dynastie égyptienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dague au nom d'Apophis

La XVe dynastie de l'Égypte antique fut la première dirigée par les Hyksôs, qui contrôlaient le nord du pays. Selon Manéthon six rois auraient régné. Elle est reportée sur la colonne neuf du papyrus de Turin. Elle couvre la période -1663 à -1550, ou -1650 à -1530, ou encore -1624 à -1514 selon les historiens[1].

L'afflux continu de main-d’œuvre asiatique, particulièrement sous Amenemhat III, bouleverse les équilibres démographiques dans le nord du pays. Ce sont des étrangers, les Hyksôs « heqa khâsout, chefs des pays étrangers », population d'origine asiatique implantée dans le delta du Nil depuis plusieurs générations, qui mettent à profit l'arrivée de nouveaux migrants en provenance du Proche-Orient pour étendre leur influence et s'emparer progressivement du nord de l'Égypte. Les souverains Hyksôs au contact de la civilisation égyptienne, beaucoup plus avancé que la leur, adoptent le protocole et les titres de la cour royale.

Dans le gouvernement de l’Égypte, ils conservent l’organisation administrative existante. Pour ce faire, ils utilisent un personnel de fonctionnaires égyptiens. Ces derniers, momentanément soumis aux étrangers gardent quand même intact leur orgueil national et leur profond attachement à leurs dieux.

La domination des Hyksôs s’exerce de diverses manières. Les rois de la XVe dynastie ont un contrôle absolu, depuis Avaris, sur l’est du delta du Nil, ils abandonnent le reste du delta à des chefferies asiatiques vassales. Ils installent des petits royaumes contrôlés par des Égyptiens collaborateurs en Moyenne-Égypte. Tous ces vassaux forment la XVIe dynastie.

Enfin ils imposent leur autorité aux rois de la XVIIe dynastie qui contrôlent plus ou moins la Haute-Égypte (Les huit premiers nomes situés entre Éléphantine et Abydos) en leur installant des garnisons aux endroits stratégiques. Les Hyksôs vont même accentuer leur domination en passant alliance avec des potentats nubiens pour affaiblir les Thébains et unifier le pays à leur profit.

Tous ces territoires sont assujettis à des impôts collectés par des « Directeurs du trésor » portant un titre égyptien. Cependant, de par son origine indigène, la XVIIe dynastie va se mettre à la tête d’une lutte contre cette domination étrangère. Ses rois, sûrement à partir de Séqénenrê Taâ vont affronter les Hyksôs et libérer le pays.

Souverains de la XVe dynastie égyptienne dans les textes antiques[modifier | modifier le code]

Nom de Nesout-bity Nom de Sa-Rê Nom et durée du règne selon
Flavius Josèphe
Nom et durée du règne selon
Sextus Julius Africanus
Nom et durée du règne selon
Eusèbe de Césarée
Se-kha-en-Rê Cherek Salitis 19 ans Saites 19 ans Silites 19 ans
Maâ-ib-Rê Sheshi Bnon 44 ans Bnon 44 ans Baion 44 ans
Mery-ouser-Rê Yaqoub-Her Apacnan * 37 ans Pacnan 61 ans Apacnas 36 ans
Souser-en-Rê Khyan Iannas * 50 ans Staan 50 ans Sethos 50 ans
Âa-qen-en-Rê Apopi Apofis 61 ans Afofis * 61 ans Aiofis 61 ans
Nekhirê Khamoudy Assis 49 ans Arcles * 49 ans
Note : (*) écrit en ordre inverse

Note[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]