XIIe dynastie égyptienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Sésostris Ier

Les rois de la XIIe dynastie règnent de -1991 à -1786/-1785/-1783 (D. B. Redford, N. Grimal, D. Arnold)[1].

Cette dynastie est originaire de Thèbes, son fondateur étant l'ancien vizir du dernier Montouhotep.

Bien que les débuts de cette prise du pouvoir aient été agités et remis en cause par les partisans de la dynastie précédente, les nouveaux souverains parviennent à asseoir leur autorité sur la totalité du pays, exerçant un contrôle de plus en plus strict des nomarques et pacifiant les frontières en étendant la zone d'influence de l'Égypte aux contrées limitrophes. L'activité et l'énergie avec lesquels ils réforment le gouvernement et l'administration est caractéristique d'un recentrage des pouvoirs autour de la personnalité royale.

Une nouvelle capitale est fondée à la lisière du Fayoum et de nouveaux sites sont choisis à proximité pour édifier les tombes royales à Licht, El-Lahoun, Hawara. Le retour au complexe pyramidal est un témoin de cette volonté de renouer avec les modèles de l'Ancien Empire.

Si les méthodes de construction ont changé, le plan reste proche de celui mis au point sous la Ve dynastie. Si pour leur édification la brique a été largement employée pour ces pyramides, l'utilisation de la pierre taillée, elle, s'impose peu à peu aux temples divins permettant un développement de l'architecture à travers tout le pays. Cette période de presque deux siècles est marquée par le développement du Fayoum, une prospérité économique retrouvée et l'émergence d'un courant artistique qui donnera naissance à une période dite classique.

Cette dynastie marque le retour à une période de puissance et d'équilibre qui va culminer avec les règnes de Sésostris III et d'Amenemhat III. Les campagnes militaires et les expéditions minières à l'extérieur des frontières renforcent l'emprise de l'Égypte sur ses voisins notamment en Nubie dont le royaume de Kerma représente un sérieux concurrent dans le contrôle des voies commerciales et à l'est où des tribus nomades menacent régulièrement les convois à destination du Sinaï ou de Byblos avec laquelle les relations commerciales sont alors florissantes.

Souverains de la XIIe dynastie[modifier | modifier le code]

Pschent2.png Pharaon Renpout.pngRègne[2] Egypte icon lieu.png Capitale Tombe2.png Tombe Egypte icon momie.png Momie
Amenemhat Ier -1991 à -1962 Itjitaoui Licht (Fayoum)  ?
Sésostris Ier -1962 à -1928 Itjitaoui Licht (Fayoum)  ?
Amenemhat II -1929 à -1895 Itjitaoui Dahchour  ?
Sésostris II -1897 à -1878 Itjitaoui Illahoun (Fayoum)  ?
Sésostris III -1878 à -1843 Itjitaoui Dahchour  ?
Amenemhat III -1842 à -1797 Itjitaoui Dahchour puis Hawara  ?
Amenemhat IV -1797 à -1790 Itjitaoui Mazghouna  ?
Néférousobek -1790 à -1780 Itjitaoui Mazghouna  ?

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Autres avis de spécialistes : -1994 à -1781 (A. D. Dodson), -1985 à -1795 (I. Shaw), -1980 à -1801 (J. Málek), -1976 à -1794/93 (J. von Beckerath), -1939/8 à -1759 (D. Franke), -1938 à -1756 (R. Krauss).
  2. Plusieurs dates peuvent exister ; voir le détail à la page de chaque pharaon

Liens externes[modifier | modifier le code]