XXIXe dynastie égyptienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torse d'une statue d'Achôris

Néphéritès Ier fonde la XXIXe dynastie d'Égypte en combattant Amyrtaeus et en terminant son combat à Memphis. Il place la capitale de son pouvoir à Mendès.

À sa mort, deux factions rivales demandent le pouvoir : l'une défendant son fils, Mouthis, l'autre défendant Psammouthis. Psammouthis, vainqueur, ne règne qu'une année. Il est chassé du trône par Achôris, qui se prétend petit-fils de Néphéritès Ier. Il résiste aux attaques de la Perse, s'allie à Athènes et au roi de Chypre, Evagoras. Son fils, Néphéritès II, lui succède. Incapable de maintenir l'unité du pays, son règne marque la fin de la XXIXe dynastie.

Pharaons de la XXIXe dynastie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (fr) William Clarysse (1994) « Nephorites, fondateur de la XXIXe dynastie et son nom. ». Chronique d’Égypte: Bulletin périodique de la Fondation égyptologique reine Élisabeth 69:215-217.
  • (fr) Claude Traunecker (1979) « Essai sur l’histoire de la XXIXe dynastie. » Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 79:395–436. version en ligne (format PDF)
  • (en) Alan Brian (2000) « The Late Period (664–332 BC) ». In The Oxford History of Ancient Egypt, edited by Ian Shaw. Oxford and New York: Oxford University Press. 369-394
  • (en) Karol Myśliwiec (2000) The Twighlight of Ancient Egypt: First Millennium B.C.E. Translated by David Lorton. Ithaca and London: Cornell University Press.
  • (en) John D. Ray (1986) "Psammuthis and Hakoris." Journal of Egyptian Archæology 72:149-158.

Liens externes[modifier | modifier le code]