Hotepsekhemoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hotepsekhemoui
Fonctions
Souverain d'Égypte
2850 – 2820 avant notre ère[1].
Prédécesseur
Successeur Nebrê
Biographie
Dynastie IIe dynastie
Période thinite

Hotepsekhemoui est le nom d'Horus du premier roi de la IIe dynastie égyptienne.

On situe son règne aux alentours de -2850 à -2820[1].

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Règne[modifier | modifier le code]

C'est le premier roi de la IIe dynastie. Il succède à (Ire dynastie). Manéthon l'appelle Boéthos et lui compte trente-huit ans de règne. Il raconte que durant son règne un tremblement de terre près de Bubastis provoqua d'énormes crevasses qui firent de nombreux morts. Il n'y a aucune information au sujet de la durée de son règne sur la pierre de Palerme et le canon royal de Turin lui en compte quatre-vingt-quinze ans.

Hotepsekhemoui était originaire d’Abydos et selon Kaplony, la IIe dynastie pourrait provenir du delta oriental. D’après Pascal Vernus et Jean Yoyotte, le changement de dynastie

« s’effectua dans la violence, puisque les tombes des rois de la Ire dynastie à Saqqarah furent alors incendiées et pillées[2] »

Ces luttes intestines entraînèrent la division du pays et deux royaumes bien distincts se constituèrent. Alléguant la dichotomie dans la titulature de Hotepsekhemoui, où Horus symboliserait le delta des paysans sédentaires et Seth, le désert des pasteurs nomades, on a voulu reconnaître dans ces conflits

« l’ancien antagonisme entre une aristocratie enracinée dans la tradition des chasseurs nomades et une plèbe composée des descendants des peuplades paysannes de la vallée[3] »

Quoi qu’il en soit, avant Hotepsekhemoui, une lignée de rois régnait au Nord à Memphis, alors que d'autres souverains régnaient au Sud à Abydos, qui était leur capitale.

Il faut préciser toutefois que la chronologie de la IIe dynastie, telle qu’elle figure dans les listes royales, peut ne pas toujours correspondre à des règnes successifs, car

« il n’est pas exclu qu’un même souverain ait été enregistré sous deux noms différents[3] »

par exemple, H. W. Helck propose que le nom de Bedjaou soit celui d'un roi de la Ire dynastie.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Hotepsekhemoui a probablement été enterré à Saqqarah et non à Abydos, la nécropole de la Ire dynastie. Son tombeau est identifié au complexe funéraire souterrain situé sous la rampe d'accès menant au temple funéraire de la pyramide d'Ounas.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon D. B. Redford, R. Krauss ; autres avis de spécialistes : -2828 à -2800 (J. von Beckerath), -2793 à -2765 (J. Málek)
  2. Pascal Vernus et Jean Yoyotte, Dictionnaire des Pharaons, Paris, Éditions Noésis,‎ 1998 [détail des éditions], p. 177
  3. a et b ibid., p. 178.

Liens externes[modifier | modifier le code]