Khéphren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kephren.
Statue de Khéphren, musée du Caire

Khéphren est le nom grec du pharaon de l'Ancien Empire égyptien (IVe dynastie) Khafrê. Sur le papyrus de Turin, il est appelé Khâef Rê. On situe son règne aux alentours de -2520 ou -2518 à -2494 ou -2493[1].

Kaouâb, le prince héritier, meurt avant son frère et c'est Khéphren, le demi-frère de Djédefrê qui prend la succession. Il conserve le titre de fils de Rê en développant l'affirmation de l'importance d'Atoum face à , et laissera derrière lui le grand Sphinx de Gizeh non loin du temple bas de son complexe funéraire.

Il fit construire la seconde grande pyramide du plateau de Gizeh.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Khéphren
Naissance Décès
Père Khéops Grands-parents paternels
Snéfrou
Hétep-Hérès Ire
Mère Hénoutsen Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Kaouab Ier
Baoufrê
Djédefhor
Mérésânkh II
Khoufoukhâf
Khâmerernebty Ire
Khentetenka
Djédefrê
Hétep-Hérès II
Horbaf
Minkhâf
1re épouse Khâmerernebty Ire Enfant(s) Mykérinos
Khâmerernebty II
Hemetrê
2e épouse Mérésânkh III Enfant(s) Ânkhemrê
Nebemakhet
Khenterka
Douaenrê
Niouserrê
Shepsesetkaou
Rekhetrê (source incertaine)
3e épouse Hedjhekenou Enfant(s) Sékhemkarê
4e épouse Persenet ou Per... (nom en lacune) Enfant(s) Nikaourê
5e épouse  ? Enfant(s) Ânkhmarê
Akhrê
Iounmin
Hemetrê
Iounrê ?
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature des pharaons.

Règne[modifier | modifier le code]

Tête de Khéphren
Khéphren
Période Ancien Empire
Dynastie IVe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur Djédefrê
Prise du pouvoir
Dates de règne 2570 à 2530 av. J.-C. (selon R. Krauss)
2576 à 2551 av. J.-C. (selon D. B. Redford)
2547 à 2521 av. J.-C. (selon J. von Beckerath)
2512 à 2477 av. J.-C. (selon D. Arnold)
2520 à 2494 av. J.-C. (selon J. P. Allen)
2518 à 2493 av. J.-C. (selon J. Málek)
2516 à 2494 av. J.-C.(selon A. D. Dodson)
2509 à 2484 av. J.-C. (selon P. Vernus & J. Yoyotte)
Durée du règne Inconnue
Successeur Mykérinos ou Baka
Passation du pouvoir
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Sépulture[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses prédécesseurs, le complexe pyramidal de Khéphren est mieux conservé, que ce soit la pyramide, son temple haut, sa chaussée montante et le temple bas. C'est de ce dernier, ainsi que du temple du sphinx, que proviennent de nombreux fragments de statues à l'effigie de Khéphren dont une complète en gneiss qui est exposée au musée du Caire. Khéphren est représenté assis sur le trône d'Horus, coiffé du némès et la tête protégée par le dieu faucon.

L'ensemble du temple bas de la pyramide de Khéphren, en partie restauré, présente une construction en blocs de granite rouge. Deux sphinxs encadrent les deux portes d'entrée qui s'ouvrent sur une vaste salle en forme de T. Seize piliers monolithiques soutiennent le plafond à 4,50 mètres de hauteur. De chaque côté du mur, des cavités accueillent les représentations du roi.

À l'ouest de sa pyramide, une équipe d'archéologues a découvert en septembre 2010 la tombe de Roudj-Ka, un prêtre chargé d'accomplir le culte funéraire de Khéphren.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon Allen, Málek.
    Autres avis de spécialistes : -2570 à -2530 (Krauss), -2576 à -2551 (Redford), -2547 à -2521 (von Beckerath), -2512 à -2477 (Arnold), -2520 à -2494 (Allen), -2518 à -2493 (Malek), -2516 à -2494 (Dodson), -2509 à -2484 (Dictionnaire des Pharaons de Pascal Vernus et Jean Yoyotte ; Chéphren, p. 72)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :