Justin (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Justin.
Histoire philippique de Trogue Pompée, résumée par Justin, édition de 1519

Justin (en latin Marcus Junianus Justinus) est un historien romain. On date le plus souvent son existence au IIIe siècle[1], mais certains la placent au IVe siècle[2].

Abrégé des histoires philippiques[modifier | modifier le code]

On ne sait presque rien de sa vie. Il est l’auteur d'un Abrégé des histoires philippiques (Epitoma Historiarum Philippicarum en latin), un ouvrage qu'il présente dans sa préface comme un florilège des passages les plus importants et les plus intéressants du volumineux ouvrage intitulé Historiae philippicae et totius mundi origines et terrae situs, rédigé par Trogue Pompée à l’époque d’Auguste.

La valeur de son ouvrage et sa plus ou moins grande fidélité au texte original de Trogue Pompée font l'objet de débats : le texte de Justin comporte un assez grand nombre d'erreurs historiques. Pour Paul Jal, Justin n'a pas seulement fait œuvre d'abréviateur mais a bien composé, à partir de sa source, un ouvrage autonome correspondant à une démarche littéraire[3].

Ce jugement est largement partagé par John Yardley pour qui Justin enseignait la rhétorique et a composé son œuvre vers 200, à partir de celle de Trogue tout en étant aussi influencé par la pratique de la rhétorique et par l'œuvre de Tite Live[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. T.D. Barnes, « Two Passages of Justin », Classical Quarterly, 48, 1998, p. 589-593 (vers 260) ; Yardley et Heckel dans leur édition la placent vers 200 : John Yardley, Justin and Pompeius Trogus, University of Toronto Press, 2003, p. 5
  2. Ronald Syme, « The Date of Justin and the Discovery of Trogus », Historia, 37, 1988, p. 358-371 et « Trogus in the H.A. : some Consequences », dans Institutions, société et vie politique dans l'empire romain au IVe siècle, Paris, 1992, p. 1-20 (vers 390)
  3. Paul Jal, « À propos des Histoires Philippiques : quelques remarques », Revue des Etudes Latines, 65, 1987, p. 194-209
  4. John Yardley, Justin and Pompeius Trogus, University of Toronto Press, 2003

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • M. Iuniani Iustini Epitoma historiarum Philippicarum Pompei Trogi ex recensione Francisci Ruehl, Leipzig, Teubner, 1915.
  • M. Iuniani Iustini Epitoma historiarum Philippicarum Pompei Trogi accedunt prologi in Pompeium Trogum post Franciscum Ruehl iterum edidit Otto Seel, Leizpig, Teubner, 1985.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Justin, Epitome of the « Philippic History » of Pompeius Trogus. Volume I: Books 11-12: Alexander the Great. Translation and Appendices by J. C. Yardley, Commentary by Waldemar Heckel, Oxford, Clarendon, 1997 (2003).

Ressources en ligne[modifier | modifier le code]