Mérenrê II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mérenrê II est un roi de la VIe dynastie. Il succède à Pépi II et précède la reine Nitocris. On situe son règne vers -2152[1]. Il règne un an selon Manéthon. Ce sixième roi de la dynastie, époux de la reine Nitocris, serait le père de Néferka.

Il n'est pas mentionné par la table de Saqqarah.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Mérenrê II
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Pépi II Grands-parents paternels
Mérenrê Ier
Ânkhésenpépi II
Mère Neith Grands-parents maternels
Pépi Ier
Ânkhésenpépi Ire
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse Nitocris Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature des pharaons.

Règne[modifier | modifier le code]

Mérenrê II
Période Ancien Empire
Dynastie VIe dynastie
Fonction roi
Prédécesseur son père Pépi II
Prise du pouvoir mort naturelle de Pépi II
Dates de règne
Durée du règne environ un an
Successeur sa sœur-épouse Nitocris
Passation du pouvoir assassiné (selon Hérodote)
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Il accède au trône dans une période de trouble et d’agitation. Selon Christian Jacq, s'ajoute à cela des mauvaises crues, une invasion de tribus bédouines de plus en plus importante, la montée en puissance de chefs de nome. Tous ces faits annoncent la première période intermédiaire.

Fils de Pépi II, il est sans doute très âgé lorsqu'il monte sur le trône, ce qui explique la brièveté de son règne ; il n’eut sans doute qu’un rôle symbolique.

Une stèle, qui mentionne son nom, a été découverte non loin de la pyramide de sa mère Neith. Selon Hérodote, il aurait été assassiné, et remplacé par son épouse, la reine Nitocris.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Son tombeau n'a toujours été retrouvé, mais logiquement devrait se trouver à Saqqarah Sud, comme les autres membres de la sixième dynastie.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'après J. P. Allen, O. Vendel
    Autres avis de spécialistes : -2206 (D. B. Redford), -2194 à -2193 (J. von Beckerath), -2180 (D. Franke, T. Schneider), -2142 à -2141 (J. Málek).