François Béranger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'architecte François Bérenger.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béranger.

François Béranger

Naissance 28 août 1937
Amilly, Drapeau de la France France
Décès 14 octobre 2003 (à 66 ans)
Sauve, Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Instruments guitare
Années actives 1970-2003
Labels L'Escargot, Futur Acoustic

François Béranger, né le 28 août 1937 à Amilly (Loiret) et mort le 14 octobre 2003 à Sauve (Gard) est un chanteur libertaire, qui connaît une forte notoriété dans les années 1970. Il meurt des suites d'un cancer à son domicile, à 66 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Béranger rentre à 16 ans aux usines Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), qu'il quitte pour s'engager dans une troupe itinérante, la Roulotte. Après avoir combattu comme appelé pendant la Guerre d'Algérie, il revient brièvement aux usines Renault, puis travaille à l'ORTF avant de se lancer dans la chanson. Il se fait connaître au début des années 1970 lors du renouveau de la chanson française, imprégnée de folk, portée par des thèmes contestataires, aux côtés notamment de Dick Annegarn, Catherine Ribeiro, Mama Béa, de l'occitan Joan-Pau Verdier.

Des chansons comme Tranche de vie, L'alternative, Rachel, Participe présent l'imposent comme une des voix militantes de cette époque. Il participe à la musique du film de Gébé et Jacques Doillon, L'An 01 où il fait d'ailleurs apparition.

Peu de temps avant sa mort, François Béranger enregistre un album consacré au répertoire du chanteur québécois Félix Leclerc (le disque sera publié après sa mort). Il se produit pour la dernière fois à Paris en septembre 2002 au Limonaire. Sa toute dernière apparition sur scène a lieu à la Cigale, à l'occasion d'un concert de Sanseverino. Ce dernier, qui avait enregistré et joué Le Tango de l'ennui, l'avait invité sur scène à chanter ce classique de son répertoire.

Le 17 octobre 2003, après des obsèques à la paroisse Saint-François de Montpellier, il est inhumé au cimetière du Champ Juvénal de Castelnau-le-Lez.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Vinyle (réédités en CD par Futur Acoustic) :
Année Disque Chansons Label
discographique
Réédition CD
par Futur Acoustic
1969 Tranches de vie [1]
1970 Tranche De Vie - Une ville
- Y'a dix ans
- A la goutte d'or
- Le téléphone
- Tranche de vie
- Natacha
- Dis-moi oui
- Chanson bleue
- Brésils
- Plus je me pose de questions
juin 2003
1971 Ça doit être bien... - Ça doit être bien
- Le monument aux oiseaux
- L'amour minéral
- Chanson d'amour
- Ma fleur
- La tite toune
- L'ancien chemin de fer
- La fête du temps
- Madrigal
- Choral
- Nao
- Je pourrais dire
novembre 2007
1973 La Chaise - Rachel
- La fille que j'aime
- Tango de l'ennui
- Le vieux
- Chanson à danser
- Nous sommes un cas
- Le balayeur d'Amérique
- Gigue de la Reine
- Manifeste
l'Escargot
1974 Le monde bouge - Le monde bouge
- Prisons
- Les jours sont courts
- Elle voyage
- Le vieux rêve
- Département 26
- Comme un chromo
- Magouille blues
- Twist des clés
l'Escargot
1975 L'alternative - L'alternative
- Tous ces mots terribles
- Sous les pavés
- Y'a qu'la foi qui sauve
- Amours envolées
- Tous ces mots terribles
- Paris-Lumière (Salut tout le monde & Paris-Lumière)
l'Escargot septembre 1999
1977 En public - Chanson à danser
- Gigue de la Reine
- Une ville
- Présentation des musiciens
- Le monument aux oiseaux
- Natacha
- La fille que j'aime
- Le vieux
- Les oiseaux mécaniques
- Tranche de vie
- Magouille blues
- Manifeste
l'Escargot septembre 2005
1978 Participe présent - Difficile à dire
- Derrière ses valises
- Qui est responsable ?
- Ma fleur
- Avril 78
- Blues parlé du syndicat
- Participe présent
- Rêve ancien n°2
l'Escargot septembre 1999
1979 Mamadou m'a dit
1979 Joue pas avec mes nerfs - Chansons marrantes
- Mamadou m'a dit
- Je ne veux plus le savoir
- Joue pas avec mes nerfs
- Pour ma grand-mère
- Tous ces milliers de kilomètres
- A force
l'Escargot novembre 2007
1980 Article sans suite - A consommer jamais
- Canal 19
- Au point de sang
- Y'a plus d'papier
- Le disque dort
- Article sans suite
l'Escargot novembre 2007
1982 Da Capo - Da capo
- Le messager
- Ma maison
- Au paradis perdu
- Changement
- Train corail
- Allemagne soeur blafarde
- Dans les arbres
novembre 2007
1984 Tout le monde s'aime - Tout le monde s'aime
- Tout le monde s'aime (instrumental)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]