Adolph Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fischer.

Adolph Fischer

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie d'Adolph Fischer

Nom de naissance Adolph Fischer
Naissance 1858
Brême (Allemagne)
Décès 11 novembre 1887 (à 29 ans)
Profession Typographe
Le 11 novembre 1887, à Chicago, à 11h 30 dans la cour de la prison, exécution par pendaison des anarchistes August Spies, Albert Parsons, Adolph Fischer, George Engel.

Adolph Fischer est un militant anarchiste américain d'origine allemande, né à Brême en Allemagne, en 1858, et exécuté le 11 novembre 1887 à Chicago suite au Massacre de Haymarket Square.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 15 ans, il émigre aux États-Unis et il devient typographe à Little Rock en Arkansas, où son frère Wilhelm publie la Arkansas Staats Zeitung, puis à Saint Louis.
Il découvre très tôt les idées socialistes dont notamment les écrits de Proudhon et milite dans le syndicat des typographes. Après Nashville, puis Cincinnati (où il adhère au Parti socialiste ouvrier), il se fixe ensuite à Chicago en 1883, et travaille comme chef typographe au journal Arbeiter Zeitung.
Il milite alors au groupe du Nord-ouest de l' International Working People's Association. Coéditeur avec George Engel du journal Der Anarchist publié à partir de janvier 1886, Fischer est aussi un orateur de talent, réputé pour sa douceur et sa détermination.

Vendredi Noir[modifier | modifier le code]

En réponse aux violences qui se sont produites aux usines Mc Cormick, il fait imprimer des affiches invitant le 4 mai à un meeting de protestations à Haymarket Square. L'affiche se termine par un appel aux travailleurs à venir armés mais August Spies, qui doit prendre la parole au meeting, lui demande de retirer cette dernière phrase.

Il a déjà quitté le rassemblement lorsqu'explose la bombe et que la fusillade commence. Arrêté le lendemain avec ses compagnons de lutte, il est condamné à mort avec eux le 20 août 1886, et pendu le 11 novembre 1887, le Black Friday (Vendredi Noir).

Le verdict prononcé contre lui n’était pas destiné à punir un assassinat, mais l’anarchisme. Adolph Fischer affirme, avant sa mort, que le vrai criminel de cette affaire serait le financier Grinnel qui l’aurait accusé et aurait fourni des témoins contre lui.

Publication[modifier | modifier le code]

« The Haymarket Martyrs »

August Spies, Oscar W Neebe, Michael Schwab, Adolf Fischer, Louis Lingg, The famous speeches of the eight Chicago anarchists in court : when asked if they had anything to say why sentence of death should not be passed on them October 7, 8, and 9, 1886, Chicago, Lucy E. Parsons, publisher, 1910, notice.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]