Renée Dunan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spaddy.

Renée Dunan (Avignon, 1892-1936) est une écrivain, critique et poétesse française.

Elle a publié des romans, des ouvrages érotiques et de science-fiction, sous de nombreux pseudonymes : Louise Dormienne, Marcelle La Pompe, M. de Steinthal, Monsieur de Steinthal, Spaddy, Jean Spaddy, Renée Camera, Chiquita, Ethel Mac Singh, Luce Borromée, Laure Héron, A. de Sainte-Henriette, Ky, Ky C[1].

Dadaïste, elle fut en relation avec André Breton, Philippe Soupault, Louis Aragon, Paul Éluard, Francis Picabia. Elle a aussi collaboré au Crapouillot ainsi qu'à la revue Le sourire. Féministe, elle fut dadaïste, anarchiste, naturiste et pacifiste.

« Renée Dunan » par Claudine Brécourt-Villars in Fascination, nº 27, 2e trimestre 1985, pp. 21-25.

« Renée Dunan ou la femme démystifiée » par Claudine Brécourt-Villars in Histoires littéraires, nº 2, avril-mai-juin 2000, pp. 51-66, revue publiée par la BNF.

Jean-Pierre Weber a découvert Georges Dunan.

À la bibliothèque de l'Arsenal, à Paris, il y a un fond d'archives sur Renée, Georges Dunan.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • La triple caresse, 1922
  • La Culotte en jersey de soie, 1923
  • Une Heure de désir
  • La Flèche d'Amour
  • Le Stylet en langue de carpe
  • Magdeleine
  • Mimi Joconde ou la belle sans chemise
  • L'Amant trop aimé (M. de Steinthal)
  • Le Prix Lacombyne, 1924
  • Baal ou la magicienne passionnée, livre des ensorcellements, 1924
  • Le Brigand hongre, 1924
  • Kaschmir, Jardin du bonheur, 1925
  • La Dernière Jouissance, 1925
  • Les Nuits voluptueuses, 1926
  • Au Temple des Baisers,1927
  • Entre deux caresses, 1927
  • Je l'ai échappé belle !, 1927
  • Le Sexe et le poignard : la vie ardente de Jules César, 1928
  • La confession cynique, 1928
  • Éros et Psyché, 1928
  • Cantharide, roman de mœurs parisiennes, 1928 (Louis Querelle)
  • Les Caprices du sexe ou les Audaces érotiques de Mademoiselle Louise de B…, 1928, (Louis Dormienne)
  • L'Extraordinaire aventure de la Papesse Jeanne, 1929
  • Les Amantes du diable, 1929
  • Le Masque de fer ou l'amour prisonnier, 1929
  • Les jeux libertins, 1930
  • La Chair au soleil, 1930
  • Les Marchands de Volupté, 1932
  • Le Meurtre du milliardaire, 1934
  • Moi, poupée, (Spaddy)
  • Dévergondages, (Spaddy)
  • Colette ou les Amusements de bon ton , 1936, (Jean Spaddy)
  • La jouissance de l'amant de Pamela
  • Le plaisir d'une nuit étoilée

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source BnF Le pseudonyme de Spaddy est également utilisé par un autre auteur : Johannès Gros