Glenn Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robinson.
Glenn Robinson Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 10 janvier 1973 (41 ans)
Gary, Indiana
Taille 2,01 m (6 7)
Surnom Big dog
Situation en club
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1992-1994 Purdue Boilermakers
Draft NBA
Année 1994
Position 1er
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Hawks d'Atlanta
76ers de Philadelphie
Spurs de San Antonio
21,9
20,2
21,1
23,4
18,4
20,9
22,0
20,7
20,8
16,6
10,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Glenn Robinson, né le 10 janvier 1973 à Gary (Indiana), est un ancien joueur de basket-ball américain.

Robinson est drafté en première position par les Bucks de Milwaukee en 1994.

Tout juste drafté, il réclame le plus gros contrat jamais vu alors pour l'époque  : 100 millions de dollars sur 13 ans. Herb Kohl, sénateur démocrate du Wisconsin et propriétaire de la franchise déclare alors  : « A ce prix-là, autant lui donner la franchise… », le conflit dure tout l'été et Robinson doit revoir ses prétentions à la baisse. Il obtient finalement 68 millions de dollars sur 10 ans, le plus gros contrat rookie de l’histoire (les limitations de salaire pour un premier bail entreront en vigueur l’année suivante). Évidemment, tout le monde attend l’effronté au tournant. Mais Glenn termine meilleur scoreur des rookies (21,9 pts) et arrive troisième dans le vote du meilleur débutant de l'année 1995, titre que se partagent Jason Kidd et Grant Hill.

Avec le trio prolifique Cassell-Allen-Robinson tournant à près de 62 points par match de moyenne, les Bucks poussent les 76ers de Philadelphie de Allen Iverson à un septième match décisif lors des finales de conférence Est en 2001 et échouent aux portes des Finales NBA.

Il signe comme agent-libre aux Spurs de San Antonio le 4 avril 2005, en toute fin de saison. Il y remporte le titre NBA deux mois plus tard. Son surnom est « Big dog ».

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Universitaire
En franchise
Distinctions personnelles

Liens externes[modifier | modifier le code]