John Lucas (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Lucas.
John Lucas Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet John Harding Lucas II
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 31 octobre 1953 (61 ans)
Durham
Taille 1,9 m (6 3)
Situation en club
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
1972-1976 Terrapins du Maryland
Draft NBA
Année 1976
Position 1er
Franchise Rockets de Houston
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1976-1977
1977-1978
1978-1979
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1983-1984
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Spurs de San Antonio
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
SuperSonics de Seattle
Rockets de Houston
11,1
12,4
16,1
12,6
08,4
08,4
04,1
10,9
11,4
15,5
17,5
09,2
04,2
05,8
Carrière d’entraîneur
-
1992-1994
1994-1996
2001-2003
2009
Nuggets de Denver (assis.)
Spurs de San Antonio
76ers de Philadelphie
Cavaliers de Cleveland
Nigeria

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

John Lucas (né John Harding Lucas II le 31 octobre 1953 à Durham, Caroline du Nord) est un ancien joueur et entraîneur américain professionnel de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucas a évolué à l'Université du Maryland où il obtint la distinction de "all-American" en basket-ball ainsi qu'en tennis. Il joua en NBA durant quatorze ans et fut un membre de l'équipe des Houston Rockets finaliste NBA en 1986, où ils s'inclinèrent face aux Celtics de Boston. Cependant, à la suite de cette intersaison, sa carrière fut bouleversée par la révélation de problèmes de drogue. Certains coéquipiers des Rockets, Mitchell Wiggins et Lewis Lloyd furent bannis de la NBA à cause d'un contrôle positif à la cocaïne. Lucas, qui était également consommateur de cocaïne et alcoolique, se soumit volontairement à une cure ce qui lui évita d'être exclu de la ligue; cependant, cette addiction mit fin à sa carrière de joueur.

Après une cure de désintoxication réussie, et la mise en place de programmes pour aider des athlètes dépendants comme lui, Lucas revint en NBA en tant qu'entraîneur. Il entraîna les Spurs de San Antonio, les 76ers de Philadelphie et les Cavaliers de Cleveland, pour moins de deux saisons à chaque fois, compilant un bilan de 174 victoires - 258 défaites. Avant de devenir entraîneur en chef des Cavs, il fut entraîneur adjoint des Nuggets de Denver durant trois saisons.

Son fils aîné John, après avoir achevé sa carrière universitaire avec les Cowboys d'Oklahoma State, évolue en Europe et avec plusieurs équipes NBA. Son autre fils, Jai, après avoir évolué en NCAA avec les Gators de Floride puis les Texas Longhorns devient professionnel, évoluant principalement en NBA Development League.

Lucas n'était pas seulement un bon joueur de basket-ball, mais aussi un bon joueur de tennis. Lucas joua en World Team Tennis et devint entraîneur en 2005 des Houston Wranglers où évoluaient Steffi Graf et Mardy Fish.

Records NBA[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]