Autoroute 40 (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Autoroute 40)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leclerc et Félix.
B40Brtc
Autoroute 40
Autoroute Félix-Leclerc
Autoroute Métropolitaine

Carte de l'autoroute 40.
Carte de l'autoroute 40.
Informations
Longueur : 340,5 kilomètres (211,6 mi)[1]
Direction : est / ouest
En service : 1959 [réf. nécessaire] -
Localisation
Villes : Montréal, Terrebonne, Repentigny, Trois-Rivières, Québec
Intersections
Extrémité ouest : B417 Brtc A-417 à Pointe-Fortune
Intersections : B30 A-30 à Vaudreuil-Dorion

B13 A-13 à Montréal
B520 A-520 à Montréal
B15 Brtc A-15 à Montréal
B19 A-19 à Montréal
B25 Brtc A-25 à Montréal
B640 A-640 à Charlemagne
B31 A-31 à Lavaltrie
B55 A-55 à Trois-Rivières
B540 A-540 à Québec
B440 A-440 à Québec
B73 A-73 à Québec
B573 A-573 à Québec
B740 A-740 à Québec
B973 A-973 à Québec B440 A-440 à Québec

Extrémité est : B138 R-138 à Québec
Image
L'autoroute 40 à Montréal, vue du boulevard des Sources (kilomètre 55)
L'autoroute 40 à Montréal, vue du boulevard des Sources (kilomètre 55)
Réseaux
Route transcanadienne
Précédent B417 Brtc ON-417
B15 Brtc A-15
A-25 Brtc B25 Suivant
Autoroutes du Québec
Précédent B35 A-35 A-50 B50 Suivant

L’autoroute 40 (A-40) est une autoroute du Québec et une section de la route transcanadienne. Elle dessert les régions de la Montérégie (Vallée-du-Haut-Saint-Laurent), de Montréal, de Lanaudière, de la Mauricie et de la Capitale-Nationale. Elle est une des deux autoroutes qui relient les deux principales agglomérations urbaines de la province, Montréal et Québec, ce qui en fait l'un des principaux liens routiers du Québec. Elle fait cette liaison via la rive nord du fleuve Saint-Laurent alors que l'autre, l'autoroute 20, le fait par la rive sud. Il s'agit de la deuxième plus longue autoroute du Québec avec ses 345 kilomètres. Son extrémité ouest se situe à la frontière Québec-Ontario à Pointe-Fortune, où elle prolonge l'autoroute 417 en provenance d'Ottawa. Son extrémité Est est située à Boischatel, à l'est de Québec, où elle rejoint la route 138. Elle est accompagnée tout au long de son trajet par deux routes de desserte locale qui peuvent aussi lui servir d'alternative lors de fermeture importante, soit la route 342 dans la région du Suroît et par la route 138 entre Montréal et Québec.

Description[modifier | modifier le code]

L'autoroute 40 porte deux noms, l'autoroute Félix-Leclerc sur la majorité de sa longueur, soit 325 kilomètres, et l'autoroute Métropolitaine, sur 21 kilomètres, dans la région montréalaise. Elle est la seule autoroute à traverser d'ouest en est l'île de Montréal et elle est également la seule à passer à l'intérieur des limites territoriales de la capitale et de la métropole québécoise. La 40 fait également partie de la route transcanadienne sur 87 kilomètres, entre la frontière Québec-Ontario et l'autoroute 25 à Montréal.

Autoroute Félix-Leclerc[modifier | modifier le code]

La section de l'autoroute comprise entre la frontière Québec-Ontario à Pointe-Fortune et l'autoroute Décarie à Montréal (kilomètre 0 à 66) est nommée depuis 1997 l’autoroute Félix-Leclerc en l'honneur de Félix Leclerc, un célèbre artiste québécois. Elle était auparavant nommée autoroute Transcanadienne[2].

L'autoroute Félix-Leclerc débute à la frontière Québec-Ontario à Pointe-Fortune non loin de Rigaud comme le prolongement de l'autoroute 417 en provenance d'Ottawa. De là, elle s'étire vers le sud-est sur 32 kilomètres jusqu'à Vaudreuil-Dorion et ce, en longeant la rive sud de la rivière des Outaouais­. Au kilomètre 32, à la jonction avec l'autoroute 30 (anciennement autoroute 540), elle bifurque vers l'est avant de traverser le lac des Deux Montagnes sur le pont de l'Île-aux-Tourtes pour rejoindre l'île de Montréal. Sur l'île, elle passe au nord de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, rencontre coup sur coup l'autoroute 13, pour l'Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, l'autoroute 520 et l'autoroute 15 (Décarie). Au-delà de cette dernière, l'A-40 devient l’autoroute Métropolitaine.

La section entre la frontière et Vaudreuil-Dorion comporte 2 voies dans chaque direction. À l'est de Vaudreuil-Dorion jusqu'à son extrémité est, elle comporte généralement 3 voies dans chaque direction. De plus, entre les kilomètres 49 et 64, l'autoroute 40 possède une voie de service dans chaque direction, nommée route Transcanadienne. Au kilomètre 64, la voie de service devient le chemin de la Côte-de-Liesse. À partir de ce même endroit et jusqu'à sa fin, l'autoroute est surélevée, c'est-à-dire qu'elle passe sur viaduc. La limite de vitesse maximale passe du même coup de 100 km/h à 70 km/h.

Autoroute Métropolitaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autoroute Métropolitaine.

À Montréal, la section de l'autoroute 40 comprise entre l'échangeur Décarie et le boulevard Henri-Bourassa (des sorties 66 à 87) est appelée autoroute Métropolitaine. Sur ses quatre premiers kilomètres, elle forme un multiplex avec l'autoroute 15, entre l'autoroute Décarie et l'autoroute des Laurentides. Au kilomètre 73, elle croise l'extrémité sud de l'autoroute 19 et l'Avenue Papineau, qui est à cet endroit un boulevard urbain. Sept kilomètres plus à l'est, au kilomètre 80, elle rencontre l'autoroute 25. C'est à cette jonction que la route Transcanadienne se sépare de l'A-40. La Métropolitaine se termine dans l'est de Montréal à la jonction avec le boulevard Henri-Bourassa. La 40 se poursuit vers l'est, en direction de Repentigny, Trois-Rivières et Québec sous le nom d'Autoroute Félix-Leclerc.

Autoroute Félix-Leclerc (suite)[modifier | modifier le code]

Autoroute 40 est aux environs du kilomètre 322 proche de la ville de Québec

La seconde section de l'autoroute Félix-Leclerc débute 21 kilomètres à l'est de la fin de la première section, au kilomètre 87, à la jonction avec le boulevard Henri-Bourassa. Elle quitte ensuite l'île de Montréal en traversant la rivière des Prairies via le pont Charles-De Gaulle entre les kilomètres 92 et 94. Elle croise ensuite l'extrémité est de l'autoroute 640 avant de traverser la rivière L'Assomption sur le pont Benjamin-Moreau. Du kilomètre 98 au kilomètre 102 et du kilomètre 108 au kilomètre 112, il y a une voie de service dans chaque direction. Au kilomètre 118, il y a une aire de service située au centre de l'autoroute, entre les deux chaussées. Les entrées/sorties sont donc sur la gauche. Quatre kilomètres à l'est, elle croise l'autoroute 31. Elle continue vers l'est en longeant le lac Saint-Pierre et atteint l'autoroute 55 à Trois-Rivières au kilomètre 196. À cet endroit, l'autoroute 40 semble se terminer, mais elle forme un multiplex de quatre kilomètres avec l'autoroute 55 dans le corridor nord-sud de cette dernière. À la sortie 197, la 40 se sépare de la 55 et se dirige vers l'est. Elle traverse le centre-ville de Trois-Rivières et la rivière Saint-Maurice via le pont Radisson en direction de Québec.

Elle entre dans les limites territoriales de la capitale québécoise aux environs du kilomètre 300. Au kilomètre 305, elle croise l'autoroute 540­. Au kilomètre 307, elle rencontre l'autoroute Henri-IV (73) et devient l'autoroute 440. Par contre, la 40 se continue en formant un multiplex avec l'A-73 dans le corridor nord-sud de cette dernière. Trois kilomètres au nord, la 40 reprend son corridor est-ouest à une jonction avec les autoroutes 73 et 573. Par contre, le multiplex avec l'autoroute 73 se poursuit vers l'est, mais cette fois dans l'axe de la 40. Au kilomètre 310, elle croise l'autoroute 740. Trois kilomètres à l'est, elle croise l'autoroute Laurentienne (A-73 et A-973) où le multiplex avec la 73 se termine. Elle poursuit son chemin vers l'est et fusionne avec l'extrémité est de l'autoroute 440 au kilomètre 323. L'extrémité est de l'autoroute 40 se situe trois kilomètres à l'est. Elle devient alors la route 138.

Sur la totalité de sa longueur, cette seconde section de l'autoroute Félix-Leclerc est parallèle au fleuve Saint-Laurent et à la route 138.

Anciennement, avant 1997, cette section de l'autoroute avait quatre différentes appellations, l'autoroute de la Rive-Nord entre Montréal et Saint-Augustin-de-Desmaures (km 87 à 196, 209 à 296) à l'exception d'un tronçon à Trois-Rivières qui était nommée l'autoroute de Francheville (voir autoroute 755) (km 196 à 207). Entre Saint-Augustin et l'autoroute 73 à Québec (km 296 à 307) elle se nommait autoroute Charest (voir autoroute 440). Finalement, de la jonction des autoroutes 73 et 573 à son extrémité est à Boischatel elle était identifiée comme l’autoroute de la Capitale[2] (notons que cette dernière appellation est demeurée dans l'usage courant et que les habitants de Québec n'utilisent que très rarement le nom de Félix-Leclerc pour désigner cette autoroute).

Historique[modifier | modifier le code]

L'autoroute 40 est la deuxième plus vieille autoroute du Québec, après l'autoroute des Laurentides. Le premier tronçon de l'autoroute Métropolitaine, les kilomètres 66 à 76, de l'autoroute Décarie actuelle au boulevard Pie-IX, furent ouvert à la circulation en 1959. L'idée de construire un boulevard métropolitain pour éviter le centre-ville de Montréal remonte à 1929. Il fallut attendre 1952 avant de commencer les travaux et lancer la phase d'expropriation qui se termina en 1956. Lors de la conception, la possibilité de construire l'autoroute en tranchée, sous le niveau du sol, comme l'autoroute Décarie, fut étudiée. Cette option fut écartée, car il aurait fallu grandement modifier le réseau d'égout et d'aqueduc de Montréal, celui-ci ayant une structure nord-sud. Il fut donc décidé de surélever l'autoroute pour faciliter son intégration avec le réseau local. La Métropolitaine n'a pas été conçue pour être une portion de la Transcanadienne et encore moins pour être le principal axe routier est-ouest de l'île de Montréal, elle était un moyen de désengorger le réseau routier. À peine un an après son inauguration, elle est déjà saturée aux heures de pointe, avec un débit de 8300 véhicules à l'heure. Il est alors suggéré de ceinturer Montréal de voies rapides[3],[4].

En 1960, l'échangeur Décarie fut mis en service, pour relier l'autoroute du même nom à la Métropolitaine. En 1961, il fut décidé d'incorporer l'autoroute Métropolitaine à la route Transcanadienne, ce qui accéléra sa prolongation grâce à la participation financière du gouvernement fédéral[5]. En 1963, l'A-40 fut prolongée vers l'ouest sur 16 kilomètres atteignant le boulevard des Sources. Et puis, en 1966, une section de 50 kilomètres entre la frontière Québec-Ontario à Pointe-Fortune et le boulevard des Sources fut mise en service[6]. Cette section fut construite en partie sur le corridor de l'ancienne route 17 (actuelle route 342). La même année, l'autoroute Métropolitaine fut prolongée vers l'est de 2 kilomètres jusqu'au boulevard Langelier[7]. Finalement, en 1969, 10 ans après sa mise en service, les 80 kilomètres de la section transcanadienne de l'autoroute 40 furent complétés, reliant ainsi la frontière à l'autoroute 25.

Au début des années soixante, des études de faisabilité furent entreprises pour établir un lien autoroutier Montréal-Québec sur la rive nord et ce, parallèlement à la route 2 (actuelle route 138)[8],[9],[10],[7]. La construction du premier tronçon de l'autoroute de la Rive Nord, sur une distance de 53 kilomètres entre le boulevard Henri-Bourassa à Montréal et la route 41 (actuelle route 158) à Berthierville s'échelonna sur 3 ans, de 1965 à 1967. En 1968, 7 kilomètres s'ajoutèrent, entre Berthierville et Saint-Cuthbert[11],[12]. Cette section de l'autoroute 40, les kilomètres 87 à 151, était une autoroute à péage sous l'autorité de l'Office des Autoroutes du Québec jusqu'en 1985. Il y avait trois postes de péage; à Charlemagne non loin de l'échangeur avec l'autoroute 640, à Lavaltrie à l'échangeur avec l'autoroute 31 et à Berthierville[13]. En 1971, les sept derniers kilomètres de l'autoroute Métropolitaine furent complétés, liant ainsi l'autoroute Métropolitaine à l'autoroute de la Rive Nord.

Dans la région de Québec, les travaux de construction de la future autoroute 40 commencèrent à la fin des années 1960[12]. Un tronçon de 1 kilomètre ouvrit en 1970, suivi de deux tronçons de 3 et 5 kilomètres en 1971, portant la longueur de l'autoroute de la Capitale à 9 kilomètres, des sorties 312 à 321. Un an plus tard, en 1972, l'autoroute de la Capitale fut prolongée de 5 kilomètres vers l'ouest et ainsi raccordée à l'autoroute 73. Vers l'est, l'autoroute de la Capitale fut prolongée en 1974 et en 1976 sur 2 et 3 kilomètres, portant ainsi sa longueur à 17 kilomètres, des sorties 307 à 326.

En 1974, un premier tronçon à l'ouest de l'autoroute 73 fut mis en service, des kilomètres 298 à 307. Celui-ci était jusqu'aux années 1990 une section de l'autoroute 440, ce tronçon avait également été nommé autoroute Charest en 1981[2]. L'année suivante, l'autoroute fut prolongée jusqu'à la sortie 281. Ce nouveau tronçon était nommé autoroute de la Rive-Nord. En 1976, l'A-40 fut prolongée jusqu'à Donnacona, au kilomètre 274.

Dans la région de Trois-Rivières, les travaux débutèrent au début des années 1970. En 1974, l'autoroute 755 fut inaugurée sur une longueur de 6 kilomètres. Cette autoroute fut, dans les années 1990 incorporée à l'A-40 et devint les kilomètres 197 à 203. À l'ouest de Trois-Rivières, un tronçon de 9 kilomètres de l'autoroute de la Rive-Nord fut ouvert à la circulation en 1975. Finalement, en 1979, la liaison de Montréal-Trois-Rivières fut complétée grâce à la mise en service d'une section de 36 kilomètres, entre Saint-Cuthbert et Trois-Rivières.

L'autoroute 755 fut prolongée de 4 kilomètres vers l'est en 1983, ce qui allait devenir les kilomètres 203 à 207. En 1984, l'autoroute de la Rive-Nord fut prolongée de Trois-Rivières vers l'est sur 13 kilomètres et de Donnacona vers l'ouest sur 20 kilomètres. En 1985, soit plus de 20 ans après les études initiales, la liaison Québec-Montréal sur la rive nord fut complétée, avec l'ajout d'un tronçon de 43 kilomètres entre Trois-Rivières et Québec. L'autoroute 40 atteint ainsi sa longueur actuelle de 346 kilomètres.

Deux sections de l'autoroute 40 initialement prévues ne sont pas construites à ce jour, et c'est pour cette raison que les numéros de sortie ne reflètent pas exactement la longueur de l'autoroute. Selon les plans originaux, l'autoroute 40 devait éviter le centre-ville de Trois-Rivières. C'est pour cette raison que la 40 chevauche la 55 sur environ 4 km dans un axe nord-sud au kilomètre 196. À l'origine, la 40 devait continuer vers l'est à la hauteur de la 55 (au lieu d'emprunter celle-ci); c'est pour cette raison que l'échangeur 40/55 était jusqu'en 2009 en forme de trèfle partiel et qu'il était inadapté à la quantité de véhicules qui l'empruntait. On peut d'ailleurs voir sur les photos satellites actuelles que la chaussée continue sur environ 500 mètres à l'est de l'échangeur. Par la suite, la 40 aurait traversé la rivière Saint-Maurice et rejoint la 40 actuelle à la hauteur de "la courbe" (km 207, Route Courteau). À cet endroit, la géométrie de la route (la fameuse courbe) permet de constater que l'autoroute ne suit pas le tracé original. La section de la 40 entre la 55 et cette courbe (km 197 à 207) aurait été l'autoroute 755 (autoroute de Francheville). Elle portait d'ailleurs ce numéro lors de son inauguration[14].

La seconde section non construite est à l'ouest de la ville de Québec. À la hauteur du kilomètre 296, l'autoroute bifurque vers le sud sur quelques kilomètres pour rejoindre l'autoroute 440 à la hauteur de l'autoroute 73. Cette section, des kilomètres 296 à 307, a d'ailleurs déjà été numérotée 440. C'est pour cette raison que les numéros de sortie débutent à 12 sur cette dernière. L'autoroute 40 devait passer juste au sud de l'aéroport et rejoindre son tracé actuel au niveau de l'échangeur 40/73/573. Cet échangeur, tout comme celui de la sortie 296, est construit en conséquence. L'autoroute 40 n'emprunterait donc pas le corridor de l'autoroute 73.

Actuellement, il n'existe aucun plan pour construire les deux sections manquantes. Par contre, les terrains ont été conservés à cet effet en prévision d'une éventuelle construction, lorsque le volume de circulation l'imposera.

Historique de la construction[15]
Kilomètre Année Notes
1 à 50 1966-12-17[6] De la frontière au boulevard Saint-Charles
50 à 66 1963 Boulevard Saint-Charles à A-15 Autoroute 15 (Autoroute Décarie)
66 1960 Échangeur Décarie
66 à 76 1959 A-15 Autoroute 15 (Autoroute Décarie) à R-125 Route 125 (boulevard Pie-IX)
76 à 78 1966 R-125 Route 125 (boulevard Pie-IX) au boulevard Langelier
78 à 80 1969 Du boulevard Langelier à A-25 Autoroute 25 (Autoroute Louis-Hippolyte-Lafontaine)
80 à 87 1971 A-25 Autoroute 25 (Autoroute Louis-Hippolyte-Lafontaine) au boulevard Henri-Bourassa
87 à 144 1967 Du boulevard Henri-Bourassa à R-158 Route 158 à Berthierville
144 à 151 1968-08-30[11] De R-158 Route 158 à Berthierville à R-138 Route 138 à Saint-Cuthbert
151 à 187 1979 Route 138 à Saint-Cuthbert à Route 138 Route 138 à Trois-Rivières (Pointe-du-Lac)
187 à 196 1975 Route 138 Route 138 à Trois-Rivières (Pointe-du-Lac) à A-55 Autoroute 55
Chevauchement A-55 Autoroute 55
197 à 203 1974 A-55 Autoroute 55 à Route 157 Route 157, incluant le pont Radisson
203 à 207 1983 Route 157 Route 157 à Route Courteau
207 à 220 1984 Route Courteau à Route 359 Route 359 à Champlain
220 à 254 1985 Route 359 Route 359 à Route 363 Route 363 à Deschambault-Grondines
254 à 274 1984 Route 363 Route 363 à Donnacona
274 à 281 1976 De Donnacona à Route 365 Route 365 à Neuville
281 à 298 1975 Route 365 Route 365 à Route 138 Route 138 à Saint-Augustin-de-Desmaures
298 à 307 1974 Route 138 Route 138 à A-73 Autoroute 73 / A-440 Autoroute 440
Chevauchement A-73 Autoroute 73
307 à 312 1972 A-73 Autoroute 73 / A-573 Autoroute 573 à Route 358 Route 358 (Boulevard Pierre-Bertrand)
312 à 315 1971 Route 358 Route 358 à la 1re Avenue
315 à 316 1970 De la 1re Avenue au boulevard Henri-Bourassa (Qc)
316 à 321 1971 Du boulevard Henri-Bourassa (Qc) à la rue Labelle
321 à 323 1974 De la rue Labelle à A-440 Autoroute 440
323 à 326 1976 A-440 Autoroute 440 à Route 138 Route 138

Liste des sorties[modifier | modifier le code]

MRC Municipalité km #[16] Intersections / Destinations Notes
Vaudreuil-Soulanges Pointe-Fortune 0,0 Frontière Québec-Ontario, la B40 Brtc A-40 ouest continue comme la B417 Brtc A-417 ouest vers Ottawa
1 Route 342 R-342 est, Pointe-Fortune (et Route 14 du comté de Prescott et Russell (Ontario)) La sortie est à cheval sur la frontière. Les bretelles sont au Québec et le viaduc en Ontario. Elle est signée 1 également sur la 417.
2 Montée Wilson, Pointe-Fortune accès au traversier Pointe-Fortune / Carillon
Rigaud 6 Montée de la Baie-Saint-Thomas
9 Route 342 R-342, Rigaud Ancienne halte routière Olivier Guimond[17]
12 Route 342 R-342, Rigaud Aire de service de Rigaud
17 Route 201 R-201, Montée Lavigne, Salaberry-de-Valleyfield
Saint-Lazare 22 Saint-Lazare, Hudson accès au traversier Hudson / Oka
Vaudreuil-Dorion 26 Route 342 R-342, Hudson, Saint-Lazare (direction est) // Saint-Lazare (direction ouest)
28 Route 342 R-342, Hudson sortie en direction ouest seulement, entrée en direction est seulement
Poste de contrôle des véhicules lourds[18] Direction est seulement
32 B30 A-30, vers B20 A-20, B401 A-401, Sorel-Tracy, Toronto Anciennement B540 A-540 depuis le 15 décembre 2012.
35 Avenue Saint-Charles, Vaudreuil-Dorion Centre-ville, Vaudreuil-sur-le-Lac
36 Chemin Dumberry, Chemin des Chenaux Sortie direction ouest seulement, entrée direction est seulement
Lac des Deux-Montagnes, Pont de l'Île aux Tourtes
Montréal Senneville 40 Demi-tour vers Montréal Direction ouest seulement
Sainte-Anne-de-Bellevue 41 Sainte-Anne-de-Bellevue, Boulevard des Anciens-Combattants Donne également accès au chemin Sainte-Marie et à l'Île Perrot. Sortie en direction ouest temporairement fermée depuis le 28 mars 2011, en raison de ponts d'étagement jugés non sécuritaires[19]; réouverture prévue à l'automne 2014[20].
44 Boulevard Morgan
Kirkland 49 Chemin Sainte-Marie
50 Boulevard Saint-Charles
Pointe-Claire 52 Boulevard Saint-Jean
Pointe-Claire & Dorval 55 Boulevard des Sources La sortie est carrément à cheval sur la limite entre ces 2 villes.
Montréal 58 Boulevard Hymus, Boulevard Alfred-Nobel, Boulevard Henri-Bourassa Direction est seulement
60 B13 A-13, Lachine, Montréal centre-ville (direction est), Laval, Boulevard Alfred-Nobel (direction ouest) vers les aéroports Mirabel et Montréal-Trudeau
62 Boulevard de la Côte-Vertu (direction est) // Boulevard de la Côte-Vertu, Boulevard Hymus, Boulevard Henri-Bourassa (direction ouest)
64 Boulevard Cavendish
65 B520 A-520, Autoroute Côte-de-Liesse, Route 117 R-117, Boulevard Marcel-Laurin (direction est seulement) vers l'aéroport Montréal-Trudeau
Extrémité ouest de l'appellation Autoroute Métropolitaine et du chevauchement avec l'A-15
66-S B15 A-15 sud, vers B10 A-10, Montréal centre-ville, Pont Champlain
67 Route 117 R-117 nord, Boulevard Marcel-Laurin Direction ouest seulement (sortie présentement démolie, reconfiguration de l'échangeur Décarie)
68 Rue Stinson, Chemin Rockland, Boulevard de l'Acadie Direction est seulement
70 A-15 Trans-Canada Highway shield.svg A-15 nord, Laval, Saint-Jérôme
Extrémité est du chevauchement avec l'A-15
71 Route 335 R-335, Boulevard Saint-Laurent, Rue Saint-Denis (direction est) // Boulevard Saint-Laurent, Boulevard de l'Acadie (direction ouest)
73 B19 A-19 nord, Rue Saint-Hubert, Ave Christophe-Colomb, Ave Papineau (direction est) // Route 335 R-335, Ave Christophe-Colomb, Rue Saint-Hubert, Rue Saint-Denis (direction ouest)
74 Rue d'Iberville Direction est seulement
75 B19 A-19 nord, Boulevard Saint-Michel, Ave Papineau (direction ouest) // Boulevard Saint-Michel (direction est)
76 Route 125 R-125, Boulevard Pie-IX, Boulevard Viau, (Boulevard Lacordaire (direction ouest))
77 Boulevard Lacordaire Direction est seulement, inclus dans sortie 76 pour direction ouest
78 Boulevard Langelier, (Boul. Les-Galeries-d'Anjou (direcion est))
80-S A-25 Blason de la route transcanadienne A-25 sud, vers B20 A-20, Tunnel Louis-H.-Lafontaine
Extrémité est de la section faisant partie de la route Transcanadienne.
80-N B25 A-25 nord, Laval vers pont à péage électronique
82 Boulevard Roi-René, Boulevard Ray-Lawson, (Boul. Les-Galeries-d'Anjou (direcion ouest))
Montréal-Est 83 Boulevard Bourget, Avenue Marien, Boulevard Saint-Jean-Baptiste Direction est seulement
Montréal 85 Boulevard Saint-Jean-Baptiste, Boulevard Tricentenaire, Avenue Marien Direction ouest seulement
87 Route 138 R-138, Rue Sherbrooke, Boulevard Henri-Bourassa, Boulevard du Tricentenaire Direction est seulement
Fin de l'appellation Autoroute Métropolitaine - Retour à l'appellation Autoroute Felix-Leclerc
89 Route 138 R-138, Rue Sherbrooke, Boulevard Henri-Bourassa Direction ouest seulement
92 Boulevard Gouin Direction est seulement, entrée direction ouest seulement
Rivière des Prairies, Pont Charles-De Gaulle
Les Moulins Terrebonne 94 Route 344 R-344, Terrebonne, Chemin Saint-Charles Secteur Lachenaie
96-E B640 A-640 est, Charlemagne
L'Assomption Charlemagne 96-O B640 A-640 ouest, Laval, Saint-Eustache vers aéroport Mirabel
Repentigny 97 Boulevard Pierre-Le Gardeur, Charlemagne Sortie direction est seulement, entrée direction ouest seulement, accès à la rue Ricard
Rivière L'Assomption, Pont Benjamin-Moreau
L'Assomption Repentigny 98 Repentigny, Boulevard Larochelle, Boulevard Brien Direction est accès à la voie de service
100 Boulevard Industriel, Rue Valmont (direction est) // Repentigny, Boulevard Industriel, Boulevard Brien, Boulevard Larochelle (direction ouest) Accès à la voie de service
102 Rue Valmont (direction ouest) En direction est la sortie est sur la voie de service.
L'Assomption 106 Route 341 R-341, L'Épiphanie, L'Assomption, Boulevard Louis-Philippe Picard Anciennement sortie 108, nouvelle configuration depuis septembre 2011[21]
110 Route 343 R-343, L'Assomption, Saint-Sulpice Anciennement sortie 108, nouvelle configuration depuis septembre 2011[21]
D'Autray Lavaltrie 118 Aire de service Point-du-Jour[17] Sorties/entrées sur la gauche.
122 B31 A-31, Route 131 R-131, Lavaltrie, Joliette
Lanoraie 130 Lanoraie
Sainte-Geneviève-de-Berthier 141 Rang Sainte-Philomène Sortie direction est seulement, entrée direction ouest seulement
Berthierville 144 Route 158 R-158, Berthierville, Saint-Gabriel Accès au traversier Saint-Ignace-de-Loyola / Sorel-Tracy[22]
Saint-Cuthbert 151 Route 138 R-138, Saint-Cuthbert
Saint-Barthélemy 155 Saint-Barthélémy, (Maskinongé (direction est seulement))
Maskinongé Maskinongé 160 Rang de la Rivière Sud-Est
Aire de service de la Baie-de-Maskinongé[17] Direction est
Halte de la Concession-de-la-Rivière[17] Direction ouest
Louiseville 166 Louiseville (direction Est)
Maskinongé (direction Ouest)
174 Route 138 R-138, Yamachiche (direction Est)
R-138 R-138, Louiseville (direction Ouest)
Yamachiche 180 Route 153 R-153, Yamachiche
Trois-Rivières Trois-Rivières 187 Route 138 R-138, Rue Notre-Dame O. (direction Est)
R-138 R-138, Yamachiche (direction Ouest)
189 Rang Saint-Charles
192 Chemin des Petites-Terres
Poste de contrôle des véhicules lourds[18] Direction est seulement
B40 A-40 est, B55 A-55 sud, Trois-Rivières, Québec Direction est seulement
196-N B55 A-55 nord, Shawiningan, Boulevard des Forges Direction est seulement
Chevauchement A-55 sur 3,5 kilomètres. Voir A-55
197-N B40 A-40 ouest B55 A-55 nord, Montréal, Shawinigan Direction ouest seulement
197-S B55 A-55 sud, Pont Laviolette Direction ouest seulement
198 Boulevard des Récollets
199 Boulevard des Forges, Centre-Ville Trois-Rivières, Vieux-Trois-Rivières
201 Boulevard des Chenaux
Rivière Saint-Maurice, Pont Radisson
Trois-Rivières Trois-Rivières 202 Boulevard des Escatades
203-S Route 157 R-157 sud, Boul. Thibeau Sud Signée 203 en direction ouest.
203-N Route 157 R-157 nord, Boul. Thibeau N., N.-D.-du-Mont-Carmel, Shawinigan
205 Rue des Prairies
Les Chenaux Saint-Maurice 210 Route 352 R-352, Saint-Maurice
Champlain 220 Route 359 R-359, Saint-Luc-de-Vincennes, Saint-Narcisse, Champlain, Shawinigan (direction ouest)
Sainte-Geneviève-de-Batiscan 229 Route 361 R-361, Batiscan, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Saint-Stanislas (direction est)
Sainte-Anne-de-la-Pérade 236 Route 159 R-159, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Saint-Tite, Saint-Prosper
Portneuf Deschambault-Grondines 250 Route Guilbault, Saint-Casimir
254 Route 363 R-363, Route Dussault, Saint-Marc-des-Carrières, Saint-Alban
257 Route Proulx, Saint-Gilbert
Portneuf 261 Portneuf
Cap-Santé 269 Route 358 R-358, Pont-Rouge, Saint-Basile, Cap-Santé
Donnacona 274 Donnacona
Neuville 281 Route 365 R-365, Neuville, Pont-Rouge, Saint-Raymond Signée 281-N et 281-S en direction ouest
285 Neuville, Route Gravel
Québec Saint-Augustin-de-Desmaures Aire de service du Cap-de-Pierre[17] Direction est seulement, la halte en direction ouest actuellement fermée et démolie.
Poste de contrôle des véhicules lourds[18]
295 Route 367 R-367, Rte de Fossambault, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier
298-O Route 138 R-138 ouest, Saint-Augustin-de-Desmaures
298-E Route 138 R-138 est, Boul. Wilfrid-Hamel
300 Chemin du Lac
Québec 302 Route Jean-Gauvin
304 Avenue Le Gendre
305-S B540 A-540 sud, Aut. Duplessis sud, vers B20 A-20, Pont Pierre-Laporte
305-N B540 A-540 nord, Aut. Duplessis nord vers l'Aéroport Jean-Lesage
306 Avenue Blaise-Pascal
307-S B73 A-73 sud (Aut. Henri-IV), Pont P.-Laporte Signée 12-S en direction ouest sur l'A-440.
307-N B40 A-40 est B73 A-73 nord (Aut. Henri-IV), Saguenay, Sainte-Anne-de-Beaupré Signée 12-N en direction ouest sur l'A-440.
L'A-40 est continue comme l'autoroute 440 vers le centre-ville de Québec.
Chevauchement A-73 sur 3,5 kilomètres. Voir A-73.
307(N) B573 A-573, Shannon Direction ouest seulement
(307-S) B40 A-40 ouest B73 A-73 sud, Montréal, Pont Pierre-Laporte Direction ouest seulement, non signée
308 Boulevard Masson, Boulevard de l'Ormière, Rue Armand-Viau
310 B740 A-740 Aut. Robert-Bourassa, Boul. Saint-Jacques
312-S Route 358 R-358 est, Boulevard Pierre-Bertrand sud
312-N Route 358 R-358 ouest, Boulevard Pierre-Bertrand nord
313 B73 A-73 nord, B973 A-973 sud, Qc175.svg R-175, Saguenay/Alma, Québec (Centre-ville), Vieux-Québec
315 1re Avenue
316 Boulevard Henri-Bourassa
318 Avenue du Bourg-Royal
319 Av. Saint-David
320 Rue Seigneuriale
321 Boul. Raymond, Rue Labelle, Sainte-Brigitte-de-Laval
322 Boulevard des Chutes
323 B440 A-440 ouest, Québec (centre-ville) Direction est
B40 A-40 ouest, vers B73 A-73, Saguenay, Montréal, Pont Pierre-Laporte Direction ouest, vers l'Aéroport Jean-Lesage
L'A-40 ouest continue comme l'A-440 ouest vers le centre-ville de Québec.
325 Route 368 R-368, Île d'Orléans // Route 138 R-138 ouest, Boulevard Sainte-Anne, Parc de la Chute-Montmorency
Continue comme Route 138 R-138 est vers Sainte-Anne-de-Beaupré, Baie-Saint-Paul et La Malbaie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère des Transports du Québec, Distances routière, Québec, Les Publications du Québec,‎ 2005, 206 p. (ISBN 2-551-19693-0, ISSN 0714-2153, lire en ligne)
  2. a, b et c Commission de toponymie du Québec: Banque de noms de lieux du Québec, consulté le 27 septembre 2009 www.toponymie.gouv.qc.ca
  3. Radio-Canada, Le Point, Une autoroute dans la ville - Les Archives de Radio-Canada, 28 février 1989
  4. Chantier, 140 km d'autoroutes... sur une île, 2004 « http://www.historiatv.com/emission/chantiers/ep300302724/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  5. (en) Quebec Chronicle-Telegraph, Boulevard Bill Gets Approval, 21 avril 1961 « http://news.google.com/newspapers?id=8NcLAAAAIBAJ&sjid=zlYDAAAAIBAJ&dq=metropolitan%20boulevard&pg=3254%2C1155736 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. a et b (en) The Montreal Gazette, « Opening Today For 92 Miles Of Autoroute »,‎ 17 décembre 1966
  7. a et b (en) The Shawinigan Standard, North Shore Autoroute Decision Soon, 26 février 1964 [1]
  8. (en) The Montreal Gazette, Montreal-Quebec Road to Be Started in 1964, 15 décembre 1962 [2]
  9. (en) The Shawinigan Standard, Quebec Auto Route Study Report Due In December, 3 avril 1963 [3]
  10. (en) The Shawinigan Standard, Hammel Announces New Bay Bridge, 8 mai 1963 [4]
  11. a et b (en) The Shawinigan Standard, Another Section of North Shore To Open Next Friday, 3 août 1968 [5]
  12. a et b (en) The News, New Autoroute Section Opens, 5 septembre 1968 [6]
  13. (en) The St. Maurice Valley Chronicle, Chambers Write Roads Mini On North Shore Toll Autoroute, 10 juin 1965 [7]
  14. Trois-Rivières tourne une page de son histoire, consulté le 1er octobre 2008[8]
  15. MTQ: Répertoire des autoroutes du Québec [9]
  16. Liste des sorties sur Exitlists.com [10]
  17. a, b, c, d et e MTQ: Halte routière de l'autoroute 40 [11]
  18. a, b et c SAAQ:Les postes de contrôle routier et leur localisation, consulté le 4 octobre 2009 [12]
  19. Genivar, « Chemin de détour, Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, Voie de desserte de l'A-40 Ouest, Fermeture de deux viaducs », sur Ville de Kirkland,‎ 16 février 2011 (consulté en 14 février 2013),« Pétition : Plan d’action pour la réouverture de la sortie 41 de l’autoroute Félix-Leclerc », 3717, sur Assemblée Nationale du Québec (consulté en 14 février 2013),(en) Jim Duff, « Another Exit 41 petition: How many people need to care? », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 8,‎ 10 avril 2013, p. 1 (lire en ligne)
  20. a. Christopher C. Jacques, « La sortie 41 sera rouverte », L'Étoile, vol. 46, no 36,‎ 18 septembre 2013, p. 1 (lire en ligne).
    b. Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, « La Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue et le ministère des Transports du Québec ont conclu une entente en vue de procéder à la réouverture de la sortie 41 de l’autoroute 40 Ouest. », 30,‎ 17 septembre 2013 (consulté le 22 septembre 2013).
  21. a et b Carte des travaux du MTQ [13]
  22. Traverse Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

L'autoroute 40 à Montréal vue du boulevard Les Galeries-d'Anjou. On aperçoit le mont Royal à l'horizon.