Autoroute 73 (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
B73
Autoroute 73
Autoroute Robert-Cliche
Autoroute Henri-IV
Autoroute Laurentienne

Carte de l'autoroute 73.
Carte de l'autoroute 73.
Informations
Gérée par le MTQ
Longueur : 94,2 kilomètres (58,5 mi)[1]
Direction : nord / sud
En service : 1963 [1] -
Localisation
Régions : Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale
Villes : Lévis, Québec
Intersections
Extrémité sud : Route du Golf à Beauceville
Intersections : B20 Brtc A-20 à Lévis

B540 A-540 à Québec
B40 A-40 à Québec
B440 A-440 à Québec
B573 A-573 à Québec
B740 A-740 à Québec
B973 A-973 à Québec

Extrémité nord : B175 R-175 à Stoneham-et-Tewkesbury
Image
Autoroute 73 nord à l'entrée du Pont Pierre-Laporte
Autoroute 73 nord à l'entrée du Pont Pierre-Laporte
Réseaux
Autoroutes du Québec
Précédent B70 A-70 A-85 B85 Suivant

L'autoroute 73 (A-73) est une autoroute interurbaine québécoise desservant le centre sud du Québec, plus précisément les régions de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale. Elle est également connue sous le nom d'autoroute Robert-Cliche au sud du fleuve Saint-Laurent, sous le nom d'autoroute Henri-IV du fleuve à l'autoroute Félix-Leclerc (40) et finalement sous l'appellation de l'autoroute Laurentienne au nord de l'autoroute Félix-Leclerc. Elle est la seule autoroute qui traverse la ville de Québec dans un axe nord-sud. Entre Beauceville et Lévis, elle est accompagnée tout au long de son trajet par la route 173, de desserte locale qui peut aussi lui servir d'alternative lors de fermeture importante; alors qu'entre Québec et Stoneham (section Autoroute Laurentienne), c'est le Boulevard Henri-Bourassa (Québec) (situé à 3 kilomètres à l'est; de son début au sud jusqu'à la sortie 158) et Boulevard Talbot (ancien tracé de la route 175 situé à moins d'un kilomètre à l'ouest; de la sortie 158 jusqu'à sa fin au nord) qui peuvent aussi servir de route alternative lors de fermeture importante.

Description[modifier | modifier le code]

Autoroute Robert-Cliche[modifier | modifier le code]

L'autoroute Robert-Cliche relie sur 72 kilomètres les principales villes de la Beauce à Lévis et Québec. Son extrémité sud se situe actuellement à Beauceville alors que son extrémité nord est le pont Pierre-Laporte, qui enjambe le fleuve Saint-Laurent. Elle représente les kilomètres 61 à 132 de l'autoroute 73. L'autoroute Robert-Cliche est parallèle à la rivière Chaudière et généralement situé sur la rive est de cette dernière. La 73 enjambe d'ailleurs la rivière Chaudière à 3 reprises en 10 km entre Breakeyville et le fleuve.

Lors de la construction initiale de l'autoroute, entre les kilomètres 72 et 95, celle-ci était constituée d'une seule voie par direction, sans terre-plein central. Des travaux sont en cours afin d'en faire une autoroute standard, à deux chaussées séparées.

Depuis 2013, une courte section de l'autoroute Robert-Cliche est également ouverte à la circulation, entre la 74e Rue et la route 204 Est à Saint-Georges.

La 73 est parallèle à la route 173 entre Beauceville et Scott et à la route 171 entre Scott et le fleuve. Elle croise l'autoroute 20 à proximité de son extrémité nord, aux approches du pont Pierre-Laporte, le plus long pont suspendu au Canada.

L'autoroute Robert-Cliche est nommée en l'honneur de Robert Cliche, avocat, homme politique et juge, chef de la branche québécoise du Nouveau Parti démocratique et président de la Commission Cliche.

Autoroute Henri-IV[modifier | modifier le code]

Autoroute 73 nord à la sortie du Pont Pierre-Laporte.

Au nord du fleuve Saint-Laurent, l'autoroute 73 emprunte la partie sud de l'autoroute Henri-IV, voie de circulation nommée en l'honneur d'Henri IV, roi de France lors de la fondation de Québec en 1608[2]. La partie nord de cette autoroute d'une longueur totale de 20 kilomètres constitue l'autoroute 573. La portion de la 73 située sur l'autoroute Henri-IV s'échelonne sur environ 8 kilomètres, entre le pont Pierre-Laporte et l'intersection avec l'autoroute Félix-Leclerc, soit les kilomètres 132 à 142. Elle traverse en direction nord-sud l'arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge de la ville de Québec et comporte de 2 à 3 voies par direction. Elle est le principal axe routier nord-sud de la région de Québec, permettant de relier les villes de Québec et de Lévis et est la principale route d'accès à la ville de Québec depuis la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

La 73 croise l'autoroute 540 au kilomètre 134, les autoroutes 40 et 440 au kilomètre 139 et finalement l'autoroute 40 au kilomètre 142. Entre les kilomètres 139 et 142, l'autoroute 73 forme un multiplex avec la 40 dans l'axe nord-sud; celui-ci se poursuit sur l'autoroute Félix-Leclerc dans l'axe est-ouest.

Autoroute Félix-Leclerc[modifier | modifier le code]

La 73 forme avec l'autoroute 40 un multiplex sur une distance de 6 kilomètres sur l'autoroute Félix-Leclerc dans l'axe est-ouest, entre l'autoroute Henri-IV et l'autoroute Laurentienne.

Autoroute Laurentienne[modifier | modifier le code]

L'autoroute 73 reprend son axe nord-sud au kilomètre 148 alors qu'elle se détache de l'autoroute Félix-Leclerc (40) et devient l'autoroute Laurentienne. Elle prolonge vers le nord l'autoroute 973. Elle se termine avant la réserve faunique des Laurentides à Stoneham où elle devient la route 175 se dirigeant vers Saguenay.

L'autoroute Laurentienne est nommée d'après la formation rocheuse des Laurentides, dont une partie est située au nord de Québec.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier tronçon de l'autoroute 73 fut ouvert à la circulation en 1963 (autoroute Laurentienne). Le dernier prolongement fut terminé en 2013. Des travaux sont actuellement en cours pour prolonger l'autoroute à son extrémité sud.

Historique de la construction[1]
Autoroute Robert-Cliche / Autoroute Henri-IV
Kilomètre Date Notes
43 à 48 2013-11-21 R-204, Saint-Georges à 74e Rue, Saint-Georges
61 à 64 2007-11-15[3] Route du golf, Beauceville à R-276, Saint-Joseph-de-Beauce
64 à 72 Une chaussée
Seconde chaussée 2011-10-31
72 à 81 Une chaussée 1992 R-276, Saint-Joseph-de-Beauce à R-112, Saints-Anges
81 à 91 Une chaussée 1989 R-112, Saints-Anges à Route Carter, Sainte-Marie-de-Beauce
91 à 95 Une chaussée 1983 Route Carter, Sainte-Marie-de-Beauce à Route Cameron, Sainte-Marie-de-Beauce
95 à 101 1978 Route Cameron, Sainte-Marie-de-Beauce à R-173, Scott
101 à 131 1977 R-173, Scott à A-20, Lévis
131 à 132 1970 Pont Pierre-Laporte, A-20, Lévis au boulevard Champlain, Québec
132 à 139 1963 Boulevard Champlain, Québec à A-40/A-440, Québec
139 à 141 1979 A-40/A-440, Québec à R-138, Québec
141 à 142 1971 R-138, Québec à A-40/A-573
Autoroute Laurentienne
Kilomètre Date Notes
148 à 158 1963 A-40, Québec à Avenue Notre-Dame, Québec
158 à 160[4] 1994 Avenue Notre-Dame, Québec au km 160.
160 à 167[4] Une chaussée km 160 à R-371, Stoneham
Seconde chaussée 2005
167 à 182 2013 R-371 à sortie 182 (fin officielle de la 73)

Futur[modifier | modifier le code]

Au sud, il est prévu de prolonger la 73 de Beauceville jusqu’à Saint-Georges-de-Beauce sous forme d'autoroute à 2 chaussées séparées[3]. Ce projet a fait l'objet d'un décret en 1981 (923-81) et d'une autorisation de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec en 1988. Toutefois, le ministère des Transports du Québec a repris le processus d'évaluation environnemental en 2002 et a présenté un nouveau tracé à la hauteur de Beauceville plus éloigné de la zone urbaine. Le Bureau d'audiences publiques du Québec, dans son rapport rendu publique en 2007, a toutefois recommandé de revoir ce tronçon autoroutier à défaut pour le ministère de tendre vers zéro les pertes de superficie cultivée encourues par ce nouveau tracé[5]. La Commission de protection du territoire agricole a malgré tout autorisé ce nouveau tracé en 2007. En 2008, cette décision a été infirmée par le Tribunal administratif du Québec qui a ordonné à la Commission de réévaluer la demande[6]. La Commission a rendu une nouvelle décision en avril 2009 qui autorise de nouveau le tracé présenté en 2007[7]. Cette décision est toutefois de nouveau porté en appel devant le Tribunal administratif du Québec[8]. En juin 2009, un certificat d'autorisation a été émis par le Ministère de l'Environnement permettant d'entreprendre les travaux de prolongement dans de la partie sud du projet, la section entre Notre-dame-des-Pins et la 74e rue à Saint-Georges, non affectée par les procédures judiciaire[9]. En novembre 2009, le gouvernement du Québec dépose un décret pour permettre la construction de l'autoroute entre Beauceville et Notre-dame-des-Pins[10]. En 2010, les citoyens s’adressent à la Cour supérieure et celle-ci invalide le décret de novembre 2009, car le gouvernement du Québec a violé la loi de protection du territoire agricole[11]. En mars 2011, le gouvernement du Québec déposa un projet de loi autorisant la construction de l'autoroute, mettant ainsi fin au procédure judiciaire[12].

En 2008, les gouvernements provincial et fédéral conclurent un entente pour l'ajout de la seconde chaussée de l'autoroute entre Sainte-Marie-de-Beauce et Beauceville. Chacun des partis s'engageait à verser 75 millions pour la réalisation du projet[13],[14]. Ce n'est qu'au début 2010 que le gouvernement provincial annonce la réalisation du projet. Les travaux de dédoublement ont commencé à l'été 2010 et s'échelonneront sur une période de 5 ans, en commençant par la section la plus au sud, soit entre Beauceville et Saint-Joseph[15].

Liste des sorties[modifier | modifier le code]

MRC Municipalité km # Intersections / Destinations Notes
Prolongement planifié vers le sud
Autoroute Robert-Cliche
Beauce-Sartigan Saint-Georges 43 B204 R-204, 127e Rue, Saint-Prosper, Saint-Georges, Maine
48 74e Rue
Notre-Dame-des-Pins ~53 20e Rue
Autoroute Robert-Cliche
Robert-Cliche Beauceville 61 Beauceville Route du Golf
Saint-Joseph-de-Beauce Transition de 4 à 2 voies ou vice-versa
72 B276 R-276, Saint-Odilon-de-Cranbourne, Lac-Etchemin, Saint-Joseph-de-Beauce
La Nouvelle-Beauce Saints-Anges 81 B112 R-112, Saints-Anges, Frampton, Vallée-Jonction, Thetford Mines
Sainte-Marie 91 Route Carter, Sainte-Marguerite, Saint-Elzéar
Transition de 2 à 4 voies ou vice-versa
95 Route Cameron
Scott 101 B173 R-173, Scott, Saint-Bernard, Saint-Henri, Sainte-Hénédine
Saint-Isidore 108 Saint-Isidore
Saint-Lambert-de-Lauzon 115 B218 R-218, Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Gilles, Saint-Henri, Saint-Bernard
Lévis Lévis 123 B175 R-175, Breakeyville
124 Saint-Étienne
Poste de contrôle des véhicules lourds[16]. Direction nord seulement
128 Charny, Saint-Jean-Chrysostome, Breakeyville
130 Parc des Chutes-de-la-Chaudière
131-E B20 Brtc A-20 Est, Lévis (direction sud), Pont de Québec (direction nord), Rivière-du-Loup
131-O B20 Brtc A-20 Ouest, Montréal
Fleuve Saint-Laurent, Pont Pierre-Laporte
Autoroute Henri-IV
Québec Québec 132 B136 R-136, Boulevard Champlain, Av. des Hôtels
133 Chemin Saint-Louis Direction nord seulement
134-E B175 R-175 Nord, Boulevard Laurier, Québec (centre-ville) Direction nord seulement
134-O B540 A-540, Montréal, aéroport Jean-Lesage, vers B40 A-40 Ouest Direction nord seulement
136 Boulevard Hochelaga Direction nord
B540 A-540, B175 R-175, Chemin Saint-Louis, Boulevard Laurier, Boulevard Hochelaga, Pont de Québec Direction sud
137 Chemin des Quatre-Bourgeois
138 Boulevard du Versant-Nord, Chemin Sainte-Foy
139-E B440 A-440 Est, Boulevard Charest, Québec centre-ville
139-O B40 A-40 Ouest, Montréal
140 Rue Einstein, Rue John-Molson
141 B138 R-138, Boulevard Wilfrid-Hamel
142 B40 A-40 Est B73 A-73 Nord, Saguenay, Sainte-Anne-de-Beaupré
L'A-73 nord continue comme l'A-573 nord
Chevauchement avec l'A-40 (autoroute Félix-Leclerc) sur 6 kilomètres. Voir A-40.
Autoroute Laurentienne
Québec Québec L'A-73 sud continue comme l'A-973 sud et la R-175 sud
Extrémité sud du multiplex avec la R-175
148 B40 A-40 B73 A-73 Sud, Montréal, Pont Pierre-Laporte, Sainte-Anne-de-Beaupré Direction sud seulement
149 Boulevard de l'Atrium, Boulevard Lebourgneuf
150 B369 R-369, Boulevard Louis-XIV
151 Boulevard Jean-Talon
Poste de contrôle des véhicules lourds[16]. Direction sud seulement
154 Rue de la Faune
155 Rue Georges-Muir
156 Rue Bernier Direction nord seulement
157 Boulevard du Lac, Lac-Beauport
158 Rue Jacques-Bédard
159 Boulevard Talbot Direction nord seulement
La Jacques-Cartier Stoneham 167 B371 R-371, Stoneham, Tewkesbury, Lac-Delage
169 Chemin Crawford, Chemin des Frères-Wright
174 Chemin Saint-Edmond, Saint-Adolphe
182 Chemin du Panorama accès au parc national de la Jacques-Cartier (secteur de la Vallée)
Continue comme B175 R-175 nord vers Saguenay

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ministère des Transports du Québec, « Transports Québec : Répertoire des autoroutes du Québec »,‎ 2007 (consulté le 9 mars 2010)
  2. Ville de Québec, « Fiche toponymique - Autoroute Henri-IV » (consulté le 19 décembre 2011)
  3. a et b Ministère des Transports du Québec, « Autoroute Robert-Cliche (73) - Prolongement » (consulté le 29 septembre 2011)
  4. a et b Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, Prolongement de l'autoroute 73 vers Stoneham, Québec,‎ 1988 (ISBN 2-550-19207-9, présentation en ligne)
  5. Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, Projet de prolongement de l’autoroute 73, Robert-Cliche, entre Beauceville et Saint-Georges, Québec,‎ 2007 (ISBN 978-2-550-48862-0, présentation en ligne)
  6. « La CPTAQ renvoyée compléter ses devoirs par le TAQ », Le Soleil,‎ 24 juillet 2008 (lire en ligne)
  7. « Un dernier obstacle écarté », Radio-Canada,‎ 22 avril 2009 (lire en ligne)
  8. « Le prolongement de nouveau retardé », Radio-Canada,‎ 20 mai 2009 (lire en ligne)
  9. Ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, « Décret 608-2009 »,‎ 2009 (consulté le 29 septembre 2011)
  10. « Québec impose un décret », Radio-Canada,‎ 13 novembre 2009 (lire en ligne)
  11. Jean-François Néron, « Prolongement de l'autoroute 73: Québec a violé la loi », Le Soleil,‎ 4 novembre 2010 (lire en ligne)
  12. Annie Morin, « Deuxième solution imposée pour l'autoroute 73 », Le Soleil,‎ 24 mars 2011 (lire en ligne)
  13. 75 millions partis en cavale http://beaucemedia.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=85459&catname=Autres&classif=Nouvelles
  14. Article sur EnBeauce.com
  15. Les travaux de la deuxième chaussée de la 73 entre Beauceville et Sainte-Marie lancés en 2010 http://www.enbeauce.com/detail-actualite.asp?ID=16032
  16. a et b Société de l'assurance automobile du Québec, « Les postes de contrôle routier et leur localisation » (consulté le 1 octobre 2011)
Erreur de référence : La balise <ref> avec le nom « MTQ_R175 » définie dans <references> n’est pas utilisé dans le texte précédent.