Rue Berri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 30′ 54″ N 73° 33′ 37″ O / 45.514952, -73.560333 ()

Rue Berri

Description de l'image  Berri Notre-Dame.jpg.
Orientation Nord/Sud[1]
Débutant Rue de la Commune
Finissant Rue Somerville, au nord du Boulevard Gouin
Longueur 11 km
Désignation 1895
Autrefois Rue Saint-Gilles, ruelle Guy
Attrait Grande Bibliothèque
Intersection des rues Berri et Sherbrooke à Montréal. On remarque le viaduc, la desserte, la piste cyclable. Vue du sud vers le nord.

La rue Berri à Montréal est une voie orientée nord-ouest / sud-est, à l'est de la rue Saint-Denis. Abstraction faite d'une interruption entre le boulevard Rosemont et la rue Jean-Talon, la rue Berri s'étend de la rue de la Commune au sud jusqu'à la rue Somerville au nord.

De plus :

  • Elle comporte 2 voies dans les 2 sens dans sa partie la plus au sud : de la rue de la Commune jusqu'à la rue Roy, au nord de la rue Sherbrooke. Elle devient ensuite une rue à sens unique nord/sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tronçon le plus ancien de la rue Berri apparaît au début des années 1690 lorsque le Séminaire de Saint-Sulpice trace un passage qui conduit au fleuve » qui prendra plus tard le nom de rue Saint-Gilles.

Au tournant du XIXe siècle, on ouvre une petite voie connue sous le nom de ruelle Guy dans l'axe de la rue Saint-Gilles, entre les rues Saint-Louis et Saint-Antoine. À partir du 13 août 1818, cette ruelle prend le nom de rue Berry. Ce nom pourrait venir de Simon Després dit Le Berry. Engagé à La Flèche en 1653, il est tué par les Iroquois en 1663; il était propriétaire d'une terre bornée à l'ouest par un des segments de la rue. Au début du XIXe siècle, on nomme toujours cette terre la Berry.

La rue Berri prend sa forme actuelle lorsque, en 1895, on exproprie des terrains pour la construction de la gare Viger. Cette opération permet de prolonger la rue Berri jusqu'à la rue de la Commune en y intégrant la rue Saint-Gilles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.

Source[modifier | modifier le code]

  • Ville de Montréal. Les rues de Montréal. Répertoire historique. Montréal, Méridien, 1995, p. 78-79

Liens externes[modifier | modifier le code]