Charlemagne (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlemagne (homonymie).
Charlemagne
Église de Charlemagne en 2013
Église de Charlemagne en 2013
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Lanaudière
Comté ou équivalent L'Assomption
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Normand Grenier
2009 - 2013
Constitution
Démographie
Gentilé Charlemagnois, oise
Population 5 968 hab. (2014)
Densité 2 763 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 00″ N 73° 29′ 00″ O / 45.716668, -73.483343 ()45° 43′ 00″ Nord 73° 29′ 00″ Ouest / 45.716668, -73.483343 ()  
Superficie 216 ha = 2,16 km2
Divers
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Indicatif +1 450
Code géographique 60005
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir sur la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Charlemagne

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Charlemagne

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Charlemagne

Charlemagne est une ville du Québec située dans la MRC de L'Assomption dans Lanaudière[1]. Elle fait partie de la région métropolitaine de Montréal.

La devise de Charlemagne est : « Mon nom est ma couronne ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Charlemagne doit son origine à l'établissement du moulin à papier McLean vers 1870 par la compagnie L'Assomption Lumber.

Comme premier service public, l'année 1889 vit apparaître le téléphone à Charlemagne. Un seul abonné, bien sûr : la compagne du moulin, mais c'était un début; d'autre viendront s'ajouter, dont un bureau de poste à partir de 1892.

La municipalité fut toutefois constituée en 1906 alors que la paroisse de Charlemagne se détacha des territoires de Lachenaie et de Saint-Paul-L'Ermite, aujourd'hui Le Gardeur[2]. On dénomma d'abord la municipalité Laurier puis Charlemagne en 1907 en l’honneur de Romuald-Charlemagne Laurier (1852-1906), lequel fut député fédéral de la circonscription de L'Assomption et le demi-frère de Sir Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada à l'époque.

Le statut de ville remonte à 1969.

Charlemagne a acquis une certaine renommée comme lieu de naissance de Céline Dion[3],[4]. Une des plus importantes artères de Charlemagne porte le nom de Boulevard Céline-Dion depuis 2007[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[6]:

  • Population en 2011: 5853
  • Population en 2006: 5594
  • Population en 2001: 5662
  • Population en 1996: 5739
  • Population en 1991: 5598

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Prigonrieux (France)

Célébrités[modifier | modifier le code]

Les grands Charlemagnois et Charlemagnoises:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Charlemagne », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Toponymie : Charlemagne
  3. Biographie de Céline Dion su r RFI musique
  4. Biographie de Céline Dion sur TV5Monde
  5. Un boulevard au nom de la star, sur Canoe.ca
  6. Statistique Canada: Recensements de 1996, 2001, 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Repentigny Rose des vents
Terrebonne N Repentigny
O    Charlemagne    E
S
Montréal