Deschambault-Grondines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deschambault-Grondines
Église de Deschambault
Église de Deschambault
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Capitale-Nationale
Comté ou équivalent Portneuf
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Gaston Arcand
2013 - 2017
Constitution 27 février 2002
Démographie
Population 2 193 hab. (2014)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 00″ N 71° 56′ 00″ O / 46.650005, -71.93333846° 39′ 00″ Nord 71° 56′ 00″ Ouest / 46.650005, -71.933338  
Superficie 12 367 ha = 123,67 km2
Divers
Code géographique 34058
Localisation
Localisation de Deschambault-Grondines dans Portneuf
Localisation de Deschambault-Grondines dans Portneuf

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Deschambault-Grondines

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Deschambault-Grondines

Deschambault-Grondines est une municipalité du Québec incorporée dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Portneuf, dans la région administrative de la Capitale-Nationale[1]. Elle a été créée en 2002 par la fusion des villages de Deschambault et de Grondines[2]. Elle borde la rive nord du fleuve Saint-Laurent, entre Trois-Rivières et Québec. La municipalité est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec.

On y trouve depuis 1992 une importante aluminerie de la société Alcoa qui emploie 550 personnes et qui produit annuellement 253 000 tonnes métriques de matériau[3].

Au recensement de 2006, on y a dénombré 2 032 habitants[4].

Deschambault[modifier | modifier le code]

Le village de Deschambault est situé dans la partie est de la municipalité. Il tient son origine de la seigneurie de Chavigny, concédée en 1640 par la Compagnie de la Nouvelle-France. En 1671, Jacques-Alexis Fleury, sieur Deschambault, épouse l'héritière de la seigneurie et il en devient propriétaire en 1683 par un échange de terres. Il donne alors son nom à son nouveau domaine. La paroisse Saint-Joseph-de-Deschambault est fondée en 1713 et érigée canoniquement en 1753. La municipalité de paroisse est créée en 1855, et la municipalité de village s'en sépare en 1951. Ces deux entités se regroupent à nouveau en 1989[5].

Grondines[modifier | modifier le code]

Le village de Grondines occupe la partie ouest de la municipalité. Le nom « Grondines » a été attribué par Samuel de Champlain lui-même. En effet il apparaît sur une carte de 1632. Ce nom proviendrait soit du bruit produit par l'eau du fleuve sur les battures de gros cailloux, soit du bruit produit par les cascades de la rivière Sainte-Anne. Un fief a été concédé en 1637, une paroisse fondée en 1646 puis érigée canoniquement en 1680 sous le nom de Saint-Charles-des-Roches ou Saint-Charles-des-Grondines[6]. La municipalité de paroisse a été fondée en 1855, celle de village s'en est séparée en 1912 et les deux ont été réunies en 1984[7].

Attraits et tourisme[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Joseph de Deschambault, classée monument historique en 1964[8].
  • Le vieux presbytère de Deschambault, classé monument historique en 1965
  • Le moulin banal de Grondines, classé bien archéologique en 1984
  • L'église Saint-Charles-Borromée de Grondines
  • Presbytère de Grondines, classé monument historique en 1966
  • Maison de la veuve Groleau, classée monument historique en 1971
  • Maison Delisle, classée monument historique en 1963
  • Maison Sewell, reconnue monument historique en 1978
  • Moulin de La Chevrotière, classé monument historique en 1976
  • Les nombreux vergers
  • Le cap Lauzon avec sa vue sur le fleuve
  • Le marché public ouvert tous les samedis à Deschambault


Culture[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Le fromage Le Grondines est fabriqué à la fromagerie des Grondines. C'est un fromage à pâte ferme de lait cru de vache à croûte lavée, au goût de noix.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
novembre 2005 en cours Gaston Arcand    
Les données manquantes sont à compléter.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Casimir Saint-Marc-des-Carrières, Saint-Gilbert Portneuf Rose des vents
Sainte-Anne-de-la-Pérade N
O    Deschambault-Grondines    E
S
Fleuve Saint-Laurent,
Deschaillons-sur-Saint-Laurent
Fleuve Saint-Laurent,
Leclercville
Fleuve Saint-Laurent,
Lotbinière

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :