Boulevard René-Lévesque (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulevard René-Lévesque.
Boulevard René-Lévesque
Image illustrative de l'article Boulevard René-Lévesque (Québec)
Situation
Coordonnées 46° 47′ 44″ N 71° 14′ 30″ O / 46.795653, -71.24178946° 47′ 44″ Nord 71° 14′ 30″ Ouest / 46.795653, -71.241789  
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Tenant Avenue Honoré-Mercier
Aboutissant Avenue des Sciences-Humaines
Morphologie
Longueur 4 800 m
Histoire
Anciens noms Boulevard Saint-Cyrille
Lieux d'intérêt Édifice Marie-Guyart
Grand Théâtre de Québec

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Boulevard René-Lévesque

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Boulevard René-Lévesque

Le boulevard René-Lévesque est une des artères principales de la haute-ville de Québec.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le boulevard dans sa portion du quartier Montcalm
Vue du boulevard à partir de l'Édifice Marie-Guyart

Orienté parallèlement au fleuve Saint-Laurent sur la colline de Québec, selon un axe du nord-est au sud-ouest, il origine des quartiers centraux de Québec, plus précisément la colline du Parlement, traverse les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Montcalm et Saint-Sacrement et se termine à l'arrondissement de Sainte-Foy–Sillery, situé à l'ouest.

Sa situation géographique centrale dans la haute-ville et en tant qu'axe traversant celle-ci d'ouest en est, depuis l'Université Laval jusqu'au siège de l'Assemblée nationale, en fait l'axe principal du transport en commun de la haute ville de Québec, étant utilisé entre autres par le Métrobus. C'est également un parcours privilégié de nombreux défilés, tel celui du carnaval de Québec, ainsi que de manifestations politiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette artère s'appelait autrefois le boulevard Saint-Cyrille. À la fin du XIXe siècle, ce nom désignait une courte rue à l'extérieur du Vieux-Québec. Elle fut prolongée graduellement au cours de la première moitié du XXe siècle. Vers l'ouest, on y intégra notamment une portion de l'ancien chemin Gomin. Le boulevard reçut son nom actuel en 1992, en mémoire du Premier ministre René Lévesque, décédé en 1987[1].

Principaux édifices[modifier | modifier le code]

Parcs et promenades[modifier | modifier le code]

  • Parc de l'Amérique-Française
  • Promenades des Premiers Ministres du Québec

Divers[modifier | modifier le code]

  • Dans sa portion ouest, le boulevard passe entre les cimetières catholique et juif.
  • Le premier ministre René-Lévesque est enterré dans le cimetière catholique que longe ce boulevard nommé en sa mémoire.
  • Le boulevard René-Lévesque fut un lieu d'affrontements importants entre manifestants et policiers à l'occasion du Sommet des chefs d'État des Amériques de 2001.
  • L'administration municipale met actuellement au point un projet de piste cyclable sur le boulevard René-Lévesque, afin de créer un axe est-ouest direct et fonctionnel pour les cyclistes. Le projet est contesté par des commerçants qui s'opposent à la diminution du nombre d'espaces de stationnement pour automobiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ville de Québec, Répertoire des toponymes, page consultée le 30 novembre 2008.