Pont de la Concorde (Montréal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont de la Concorde (homonymie).
Pont de la Concorde
Vue sur le pont de la Concorde depuis l'île Sainte-Hélène
Vue sur le pont de la Concorde depuis l'île Sainte-Hélène
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal
Localité Montréal
Coordonnées géographiques 45° 30′ 15″ N 73° 32′ 38″ O / 45.5041, -73.543945° 30′ 15″ N 73° 32′ 38″ O / 45.5041, -73.5439  
Fonction
Franchit Fleuve Saint-Laurent
Fonction Pont routier et cycliste
Caractéristiques techniques
Type Pont à poutres-caisson en acier
Longueur 690,4 m
Largeur 28,6 m
Matériau(x) Acier, béton
Construction
Construction 1964 - 1965
Architecte(s) Beaulieu, Trudeau et Associés

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Pont de la Concorde

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Pont de la Concorde

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Pont de la Concorde

Le pont de la Concorde est un pont routier et cycliste situé à Montréal (arrondissement Ville-Marie) qui relie l'île de Montréal à l'île Saint-Hélène en enjambant le fleuve Saint-Laurent. Il fut construit afin de fournir un accès depuis le centre-ville jusqu'à l'Exposition universelle de 1967.

De 1967 à 1972, l'Expo Express circulait sur le pont.

Vélos sur le pont de la Concorde

Description[modifier | modifier le code]

Le pont est emprunté par l'avenue Pierre-Dupuy. Il comporte quatre voies de circulation, soit deux par direction, lesquelles sont séparées par une ligne simple centrale. Une partie du pont, du côté nord, est délimitée par un muret de béton et sert de piste cyclable. Un trottoir est également aménagé de ce côté.

L'avenue Pierre-Dupuy, qui mène au pont, est accessible à partir de l'autoroute Bonaventure (sortie 2). Le pont aboutit, du côté est, à un intersection avec une rampe d'accès qui permet d'accéder à l'île Sainte-Hélène et au Parc Jean-Drapeau. Il se prolonge dans une autre structure appelée pont des Îles, qui elle permet d'atteindre l'île Notre-Dame.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La désignation du pont rappelle la place de la Concorde, à Paris. Elle rappelle également la devise de Montréal, Concordia salus, qui signifie « Prospérité par la concorde ». Ces thèmes d'harmonie et d'amitié étaient d'ailleurs au cœur de l'Exposition universelle de 1967[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Québec - Pont de la Concorde [1]