Rue Saint-Paul (Montréal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Saint-Paul et Saint-Paul.

45° 30′ 19″ N 73° 33′ 14″ O / 45.505339, -73.553888

Rue Saint-Paul

Orientation Est-ouest[1]
Débutant Rue Montfort
Finissant Rue Berri
Longueur 2 km
Désignation 1673
Attrait Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
Marché Bonsecours
Place Jacques-Cartier
Ancienne-Douane

La rue Saint-Paul est une des premières et principales rues du Vieux-Montréal.

Parallèle à la rue Notre-Dame (d'orientation est-ouest), elle est toutefois plus étroite et suit le contour du fleuve Saint-Laurent. Elle s'étend de la rue Montfort à l'ouest vers la rue Berri à l'est, et est séparée en deux par le boulevard Saint-Laurent[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Séminaire de Saint-Sulpice crée officiellement la rue Saint-Paul en 1673 selon un plan d’ensemble fait par Dollier de Casson en 1672, en utilisant le chemin qui bordait déjà la lisière nord de la commune. Nommée Saint-Paul, cette rue évoque le souvenir de Paul de Chomedey de Maisonneuve, premier gouverneur de Montréal[3]. La rue sera prolongée vers l'est et vers l'ouest pour rejoindre les chemins des faubourgs Sainte-Marie et des Récollets. D'une largeur de 24 pieds français (7,8 mètres) à l'origine, plusieurs portions de la rue Saint-Paul seront élargies pour faciliter la circulation.

Contrairement aux rues bien droites qu'avait tirées Dollier de Casson en 1672, la rue Saint-Paul est un peu sinueuse. Centrée sur la place Royale, place de marché jusqu'en 1803, la rue Saint-Paul sera pendant longtemps la rue commerciale la plus importante de la ville. On y retrouve aussi des bâtiments de prestige tels que le palais de l'intendance (1698) et le château de Vaudreuil (1724). Au XIXe siècle, le Vieux-Montréal devient le berceau de la presse montréalaise[4]. La rue Saint-Paul abrite une multitude de journaux de langue française et anglaise; on y imprime une douzaine de journaux politiques et littéraires. À cette époque, la rue est toujours une rue très animée tant le jour que le soir. Elle est bordée de boutiques et elle est la première à profiter de l'éclairage à l'huile.

Attraits[modifier | modifier le code]

Sur la rue Saint-Paul, on y trouve :

Lieux patrimoniaux[modifier | modifier le code]

[5] Lieu patrimonial Illustration Adresse Coordonnées No  Constr. Prot.[6] Rec. Notes
P Entrepôt Pierre-Del Vecchio
Entrepôt Pierre-Del Vecchio
183, rue Saint-Paul Est 45.50739
    -73.55278
MH classé 28 juin 1972 [7]
P Maison à l'Enseigne-du-Patriote
Maison à l'Enseigne-du-Patriote
165 à 169 rue Saint-Paul Est 45.50722
    -73.555281
MH classé 16 mars 1965 [7]
P Maison de La Minerve
Maison de La Minerve
161-163, rue Saint-Paul Est 45.50714
    -73.55289
MH classé 8 janvier 1964 [7]
P Maison Hubert-Paré
Maison Hubert-Paré
273-277, rue Saint-Paul Est 45.50814
    -73.55236
MH classé 4 juin 1969 [7]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.
  2. Il y a, de part et d'autre du boulevard Saint-Laurent, la rue Saint-Paul Ouest et la rue Saint-Paul Est.
  3. toponymie.gouv.qc.ca
  4. Voir, par exemple : La Minerve (Montréal).
  5. Niveau de la désignation: F: Fédéral, P: Provincial, M: Municipal
  6. (fr) Répertoire canadien des lieux patrimoniaux : Manuel de normes de documentation, Annexe A : Vocabulaires contrôlés, p.59-78
    (en) Canadian Register of Historic Places: Documentation Standards Handbook, Appendix A: Controlled Vocabulary, p.57-75
  7. a, b, c et d Situé dans l'arrondissement historique de Montréal