Yamachiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yamachiche
Rue Sainte-Anne à Yamachiche
Rue Sainte-Anne à Yamachiche
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Comté ou équivalent Maskinongé
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Michel Isabelle
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Yamachichois, Yamachichoise
Population 2 787 hab. (2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 00″ N 72° 50′ 00″ O / 46.266672, -72.833338 ()46° 16′ 00″ Nord 72° 50′ 00″ Ouest / 46.266672, -72.833338 ()  
Altitude Min. 3 m – Max. 56 m
Superficie 10 630 ha = 106,30 km2
Divers
Fuseau horaire -5
Indicatif 819
Code géographique 24 51020
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Yamachiche

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Yamachiche

Yamachiche est une municipalité du Québec située entre les rivières Yamachiche et Petite Yamachiche dans la municipalité régionale de comté de Maskinongé dans la région administrative de la Mauricie[1].

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet 1855 : Constitution de la municipalité de paroisse de Sainte-Anne-d'Yamachiche lors du découpage municipal originel du Québec.
  • 1887 : La municipalité de village de Yamachiche se détache de Sainte-Anne-d'Yamachiche.
  •  : Yamachiche et Sainte-Anne-d'Yamachiche fusionnent pour devenir la municipalité d'Yamachiche.
  • 2002 : Tricentenaire d'Yamachiche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Colonisée à partir de 1702, la municipalité de Yamachiche a été connue pour sa station de télégraphie sans fil qui a servi pour la communication entre l'Amérique et l'Europe. Elle a aussi été un poste de traite des marchands de fourrures.

Église de Sainte-Anne-d'Yamachiche

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le toponyme a d'abord servi à désigner la rivière Yamachiche. D'origine amérindienne, il signifie « rivière vaseuse »[2].

Débat sur le nom[modifier | modifier le code]

Encore aujourd'hui, un éternel débat a lieu à Yamachiche et au gouvernement du Québec quant à savoir si le Y doit être considéré vocalement comme une voyelle ou une consonne. En d'autres mots, faut-il dire « la municipalité de Yamachiche » ou « la municipalité d'Yamachiche ».

Le nom d'origine de la colonie était Saint-Anne-d'Yamachiche, justifiant en partie la polémique.

Malgré l'avis de linguistes et spécialistes en la matière, le 16 juin 1980, les élus prirent la décision d'utiliser l'élision dans l'appellation officielle de la municipalité. [3]

Tel qu'en fait foi cet extrait de résolution :

[...]
Considérant la tradition qui élide le « e » devant le « y » lorsque nous écrivons ou prononçons d'Yamachiche;
Considérant le fait que les plus grands écrivains qui ont traité de notre Histoire ou qui ont référé à nous ont toujours écrit d'Yamachiche;
Par ces motifs,
Que désormais, pour toute correspondance indiquant notre Corporation Municipale, soit utilisé le vocable « d'Yamachiche »
[...]

Yamachichois célèbres[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Sévère, Saint-Barnabé Saint-Étienne-des-Grès Rose des vents
Saint-Léon-le-Grand,
Louiseville
N Trois-Rivières
O    Yamachiche    E
S
Lac Saint-Pierre,
Baie-du-Febvre
Lac Saint-Pierre, Nicolet

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Yamachiche », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire,‎ 10 janvier 2011
  2. Toponymie : Yamachiche
  3. « Yamachiche »,‎ 17 juillet 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]