Sainte-Geneviève-de-Batiscan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batiscan (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Geneviève.
Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Municipalité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Municipalité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Comté ou équivalent Les Chenaux
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Christian Gendron
2013 - 2017
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Genevièvois, oise
Population 1 063 hab. (2014)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 00″ N 72° 20′ 00″ O / 46.533338, -72.333338 ()46° 32′ 00″ Nord 72° 20′ 00″ Ouest / 46.533338, -72.333338 ()  
Superficie 9 791 ha = 97,91 km2
Divers
Code géographique 37215
Localisation
Localisation de Sainte-Geneviève-de-Batiscan dans Les Chenaux
Localisation de Sainte-Geneviève-de-Batiscan dans Les Chenaux

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Geneviève-de-Batiscan

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Geneviève-de-Batiscan

Sainte-Geneviève-de-Batiscan est une municipalité de paroisse canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté (MRC) des Chenaux, dans la Batiscanie et dans la région administrative de la Mauricie.

La localité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan a été le chef-lieu de la Seigneurie de Batiscan, à partir de 1665 et du Comté de Champlain de 1855 à 1981. Au cours des premiers siècles de son histoire, l'économie de la localité a été axée sur la foresterie, l'agriculture, la pêche et le transport fluvial. Sainte-Geneviève a aussi été un centre de commerce prédominant pour la Batiscanie.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le village principal est situé sur la rive nord-est de la rivière Batiscan, au confluent de la rivière à Veillet; tandis qu'un petit village est situé, juste en face, sur la rive sud-ouest. Le centre du village est située à environ 6,3 km de l'embouchure de la rivière Batiscan et à 7,6 km de la gare ferroviaire de Batiscan, sur le parcours du chemin de fer Canadien Pacifique. La rivière Batiscan traverse le localité et la fractionne en deux parties. Deux autres rivières traversent son territoire pour se jeter dans la Batiscan: rivière à Veillet et Rivière à la Lime.

La zone agricole de Sainte-Geneviève-de-Batiscan s'arrête au pied de la morraine de Saint-Narcisse. Il s'agit d'une ligne montagneuse dans le sens est-ouest, qui sépare Sainte-Geneviève-de-Batiscan avec Saint-Stanislas et Saint-Narcisse. Tout le territoire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan est compris dans la Batiscanie, sauf deux zones: l'une à l'est, à la limite de Sainte-Anne-de-la-Pérade; et l'autre au sud-ouest, près de la limite de Saint-Luc-de-Vincennes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

À l'origine, la paroisse catholique a été désignée en hommage à Sainte Geneviève, patronne de la ville de Paris, en France, la plus grande ville francophone au monde. En France, cette sainte française est aussi patronne du diocèse de Nanterre et des gendarmes. Geneviève est née en 423 à Nanterre (près de Paris) et est décédée à Paris le 3 janvier 512 (ou en 502 selon d'autres sources). Au Québec, plusieurs homonymes "Sainte-Geneviève" sont inscrits au registre de la Commission de toponymie du Québec, notamment les paroisses à Berthier, Pierrefonds (ancienne paroisse) et à Québec (ancienne paroisse). Au Québec, plusieurs toponymes "Sainte-Geneviève" désignent des rues, des parcs, des iles, des routes, des montagnes, des ruisseaux, des écoles, des gares[1]

Paroisse catholique[modifier | modifier le code]

Les registres d'état civil de Sainte-Geneviève de Batiscan débutent en juillet 1727 et sont administrés par la paroisse voisine de Saint-François-Xavier-de-Batiscan, jusqu'à l'érection canonique de la paroisse catholique de Sainte-Geneviève de Batiscan, survenue le 16 août 1833. Cette paroisse catholique relève du diocèse de Trois-Rivières. Un prêtre desservant ou un curé y réside depuis 1728.

Municipalité[modifier | modifier le code]

La municipalité de Sainte-Geneviève de Batiscan a été érigée le 11 mai 1841 dans la partie sud-est de la seigneurie de Batiscan, en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le territoire de municipalité de Sainte-Geneviève a été détaché des paroisses de Saint-François-Xavier-de-Batiscan et de La Visitation-de-Champlain[2].

Administration régionale[modifier | modifier le code]

Depuis 1855, la municipalité faisait partie du comté de Champlain dont elle a été le chef-lieu jusqu'au 31 décembre 1981. En 1982, la municipalité relève dorénavant de la municipalité régionale de comté de Francheville. En 2002, elle est incluse dans la municipalité régionale de comté des Chenaux.

Batiscan vue de la rive opposée

Attraits touristiques[modifier | modifier le code]

  • Parc de la Rivière-Batiscan, comportant 25 km de sentiers pédestres, des belvédères d'observations sur le parc des chutes et un camping boisé.

Publications sur l'histoire[modifier | modifier le code]

  • Massicotte, E.-Z., "Sainte-Geneviève-de-Batiscan", Éditions du Bien public, Trois-Rivières, 1936, 131 pages.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Narcisse Saint-Stanislas Saint-Prosper-de-Champlain Rose des vents
N Sainte-Anne-de-la-Pérade
O    Sainte-Geneviève-de-Batiscan    E
S
Saint-Luc-de-Vincennes Champlain Batiscan

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Québec, registre des noms de lieux
  2. Magnan, Hormisdas, "Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec", 1925, p. 402.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gouvernement du Québec, « Sainte-Genevieve-de-Batiscan », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  • Municipalité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan: Site officiel
  • Municipalité régionale de Comté (MRC) de Des Chenaux: Site officiel