Les Chenaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Chenaux
Image illustrative de l'article Les Chenaux
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Statut municipal Municipalité régionale de comté
Chef-lieu Saint-Luc-de-Vincennes
Préfet Gérard Bruneau
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 2002
Démographie
Population 18 555 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 00″ N 72° 25′ 00″ O / 46.5, -72.41666746° 30′ 00″ Nord 72° 25′ 00″ Ouest / 46.5, -72.416667  
Superficie 87 110 ha = 871,10 km2
Divers
Langue(s) parlée(s) Français [1],[2],[3]
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 819, +1 873
Code géographique 372
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Les Chenaux

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Les Chenaux
Liens
Site web Site officiel

La MRC Les Chenaux est une municipalité régionale de comté (MRC) canadienne du Québec de la région administrative de la Mauricie, situé sur la rive-nord du fleuve Saint-Laurent. Ce territoire couvrant surtout la Basse-Batiscanie ainsi que les bassins versants de la rivière Champlain et Sainte-Anne, est composée de 10 municipalités. Le chef-lieu du MRC Les Chenaux est Saint-Luc-de-Vincennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La MRC les Chenaux est une région située à l'est de Trois-Rivières entre les villages de Champlain et Sainte-Anne-de-la-Pérade sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Le territoire de la MRC fait environ 40 km de longueur sur une profondeur d'une vingtaine de kilomètre. Le territoire est traversé du nord au sud par trois rivières coulant du nord au sud: Champlain, Batiscan et Sainte-Anne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la venue des Français, la région était occupée par les iroquoiens du Saint-Laurent. Bien que les premiers étaient sédentaires, aucun village associé à cette culture n'a été retrouvé aux Chenaux[4]. Ceux-ci se dispersèrent vers 1580 sans laisser de traces, sans doute victimes des conflits entre les différentes nations amérindiennes[5]. La région fut ensuite fréquentée par les algonquins et les atikameks.

La colonisation du territoire actuel de la MRC des Chenaux commença en 1664 par la concession de la seigneurie de Champlain à Étienne Pézard de La Tousche. Elle fut suivie par les seigneuries de Sainte-Anne-de-la-Pérade en (1672) et de Batiscan (1676).

La MRC des Chenaux a été créée le 1er janvier 2002[6] suite à la dissolution de la MRC de Francheville et de la MRC du Centre-de-la-Mauricie. La majorité des municipalités provenaient de la première à l'exception de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Municipalités de la MRC[modifier | modifier le code]

Les Chenaux
Nom Type Population
(2014)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Municipalités locales
Batiscan Municipalité 953 43,22 22,0
Champlain Municipalité 1 742 57,64 30,2
Notre-Dame-du-Mont-Carmel Municipalité de paroisse 5 670 128,77 44,0
Sainte-Anne-de-la-Pérade Municipalité 2 126 109,75 19,4
Sainte-Geneviève-de-Batiscan Municipalité de paroisse 1 063 97,97 10,9
Saint-Luc-de-Vincennes Municipalité 626 54,30 11,5
Saint-Maurice Municipalité de paroisse 2 995 90,99 32,9
Saint-Narcisse Municipalité de paroisse 1 810 106,54 17,0
Saint-Prosper-de-Champlain Municipalité 528 92,83 5,7
Saint-Stanislas Municipalité 1 042 89,09 11,7
Total 18 555 871,10 21,3

MRC et territoires équivalents limitrophes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique Canada, « Langue maternelle détaillée (103), connaissance des langues officielles (5), groupes d'âge (17A) et sexe (3) pour la population, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement et les subdivisions de recensement, Recensement de 2006 - Données-échantillon (20 %): Francheville »,‎ 12 juin 2008 (consulté le 9 octobre 2008)
  2. Langue maternelle parlée par plus de 5 % de la population seulement
  3. 1
  4. Roland Tremblay, Les Iroquoiens du Saint-Laurent: Peuple du maïs, Montréal (Québec), Canada, Les Éditions de l'Homme,‎ 2006, 139 p. (ISBN 978-2-7619-2326-2), p. 34-35
  5. Roland Tremblay, Les Iroquoiens du Saint-Laurent: Peuple du maïs, Montréal (Québec), Canada, Les Éditions de l'Homme,‎ 2006, 139 p. (ISBN 978-2-7619-2326-2), p. 124-125
  6. Gouvernement du Québec, « Les Chenaux », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire,‎ 10 janvier 2011