Spike Dudley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Matt Hyson)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matt Hyson
SpikeDudley in Australia cropped.jpg
Matt Hyson en 2006
Données générales
Nom de naissance
Matt Hyson
Nom de ring
Brother Runt
Matt Hyson
Spike Dudley
Nationalité
Naissance
Taille
5 5 (1,65 m)[1]
Poids
154 lb (70 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Ric Thompson[2]
Tazz[2]
Carrière pro.
1994 - 2015

Matthew Jonathon Hyson (né le à Providence) est un catcheur (lutteur professionnel) américain connu sous le nom de Spike Dudley.

Il se fait connaître dans la deuxième moitié des années 1990 à la Extreme Championship Wrestling (ECW) sous le nom de Spike Dudley. Il y incarne un des fils de la famille Dudley, un clan dont les membres sont présentés comme les fils illégitime de Big Daddy Dudley. Il y remporte à deux reprises le championnat du monde par équipe de la ECW avec Balls Mahoney. Il reste dans cette fédération jusqu'à ce qu'elle se déclare en banqueroute en 2001.

Il rejoint ensuite la World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (WWF puis WWE à partir de 2002) en 2001 où il devient champion hardcore de la WWF/WWE à huit reprises.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Hyson est fan de catch depuis l'enfance et travaille comme professeur dans une école primaire avant de devenir catcheur[3],[4].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Entraînement et début de carrière en Californie (1994-1996)[modifier | modifier le code]

Un jour, Hyson voit une publicité pour l'école de catch de la All Pro Wrestling, une fédération de catch de Californie[3],[4]. Hyson part alors s'y entraîner et y travaille d'abord comme arbitre et manager avant de devenir catcheur[4].

Extreme Championship Wrestling (1996-2001)[modifier | modifier le code]

Hyson envoie une vidéo à la Extreme Championship Wrestling (ECW) qui l'engage[3]. Paul Heyman, le promoteur de la ECW décide de faire de lui un des Dudley Brothers (en), une fratrie d'enfants illégitime de Big Daddy Dudley, et le nomme Spike Dudley[4]. Il y incarne l'avorton de cette famille et fait équipe avec Bubba Ray Dudley[4]. Ils deviennent les rivaux des Full-Blooded Italians (Little Guido et Tracy Smothers)[4].

Bubba Ray Dudley le trahit le 1er février 1997 au cours de Crossing the Line Again (en) en l'attaquant avec D-Von Dudley[5]. Spike lutte alors seul face à des catcheurs bien plus musclé que lui[6]. C'est notamment le cas face à Bam Bam Bigelow où il perd le 17 août au cours de Hardcore Heaven[7].

Il commence à s'allier avec New Jack en 1998 avec qui il remporte le 1er mars durant Living Dangerously un match à trois équipes à élimination face aux Dudley Boyz ainsi qu'Axl Rotten et Balls Mahoney[8]. Le 1er avril, Spike bat Bubba Ray Dudley avec l'aide de New Jack[9].

World Wrestling Federation / Entertainment (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts à la WWF comme Spike Dudley et intervenint dans le TLC match de Wrestlemania X-Seven entre les Hardy Boyz, Edge et Christian et ses frères pour aider ces derniers. Il eut une relation avec Molly Holly qui durera toute l'année 2001. Il eut une rivalité avec Stone Cold Steve Austin car Austin avait attaqué Molly avec un stunner, alors Spike demanda un match contre Austin qu'il perdit. Début 2002, il se sépara de Molly. En 2002, il fait équipe avec Bubba Ray pour créer une nouvelle équipe: les Dudley Boyz car D-Von a été drafté à Smackdown. En 2003, Bubba Ray fut drafté à Smackdown et Spike se retrouva tout seul et enchaina les défaites. En 2004, Spike fera un heel turn car en trahissant Rey Mysterio avec l'aide de ses frères et reformera les Dudley Boyz dont Spike devint le boss. À Armageddon 2004 il perdit son titre des poids moyens contre Funaki. Spike eut sa revanche à No Way Out 2005 et ce fut un combat avec tous les meilleurs poids moyens de Smackdown mais Chavo Guerrero remporta le match. Son contrat a expiré fin 2005.

Total Nonstop Action Wrestling (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Après son départ de la WWE, il signa à la TNA et Hyson fait ses débuts le 13 avril 2006 épisode de Impact!, empêchant Eric Young de faire passer Brother Devon à travers une table et d'attaquer chaque membre du Team Canada. Hyson ensuite célébré avec Brother Devon et Brother Ray et fut identifié comme Brother Runt. Brother Runt a continué de faire partie de la Team 3D lors de querelles avec Abyss et le James Gang.

Durant le reste de l'année, Brother Runt continué à se battre contre Abyss et plusieurs autres lutteurs poids lourds tout en ayant une brève alliance avec Raven (Raven ayant sauvé Runt d'être envoyé par Abyss à travers deux tables), avant de le trahir le 15 septembre 2006. En septembre et octobre 2006, Hyson eut un nouveau look. Lors de la TNA Final Resolution, le 21 janvier 2007, un Brother Runt ivre coûta à la Team 3D le NWA World Tag Team Championship contre LAX (Latin American Exchange) en sautant sur Homicide. Runt revint le 12 avril à Impact! après avoir été attaqué par LAX en coulisses. Le 15 août 2007, Runt a été libéré par TNA après plusieurs mois d'inactivité. Le 16 avril 2009, il est apparu à TNA iMPACT! avec Balls Mahoney dans un taxi en interrompant Mike Tenay et West Don. Il souhaita bonne chance à Team 3D pour leur match à Lockdown. Plus tard, ils ont été attaqués par Beer Money Inc..

Circuit indépendant (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Hyson a ensuite travaillé pour différentes promotions indépendantes telles que Top Rope Promotions (où il est entraîneur), Squared Circle Wrestling (2CW), et Big Time Wrestling (BTW).

Retour à la TNA (2010)[modifier | modifier le code]

Il revient à la TNA comme Brother Runt le 15 mars 2010 à Impact! dans un Six-Man Tag Team match, où lui et la Team 3D ont été vaincus par The Nasty Boys et Jimmy Hart.

Squared Circle Wrestling[modifier | modifier le code]

Lors de Living On The Edge 8 - Tag 2, il perd contre MASADA dans un No Holds Barred Match.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Spike Dudley exécutant le Diving Double Stomp sur Rodney Mack (2003).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Spike Dudley[20]
Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
Rang 277 en augmentation121 en augmentation84 Non classé 62 en diminution85 en augmentation76 en augmentation51 en diminution87 en diminution221
Année 2007 2008 2009 2010
Rang en augmentation196 en diminution332 Non classé 326

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Spike Dudley », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 janvier 2018)
  2. a et b (en) « Spike Dudley », sur Cagematch (consulté le 10 janvier 2018)
  3. a, b et c (en) Brian Bayless, « Highspots Shoot Interview with Spike Dudley », sur Scott Keith Blog of Doom, (consulté le 12 janvier 2018)
  4. a, b, c, d, e et f (en) John M. Milner, « Spike Dudley », sur Slam! Wrestling (consulté le 12 janvier 2018)
  5. (en) Chris Fothergill-Brown, « ECW Crossing The Line Again: February 1, 1997 », sur www.rspwfaq.net, (consulté le 14 janvier 2018)
  6. (en) Stephen Nixon, « Flashback Friday: Spike Dudley », sur WrestleNewz, (consulté le 14 janvier 2018)
  7. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 1997 », sur 411mania, (consulté le 14 janvier 2018)
  8. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Living Dangerously 1998 », sur www.411mania.com, (consulté le 1er juillet 2018)
  9. (en) Bob Colling, « ECW Hardcore TV 4/1/1998 », sur www.wrestlingrecaps.com (consulté le 1er juillet 2018)
  10. (en) « BTW World Heavyweight Title (Massachusetts) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 14 janvier 2018)
  11. (en) « Historique des titres de la Chaotic Wrestling », sur Titlehistories.com (consulté le 27 novembre 2009)
  12. (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 27 novembre 2009)
  13. (en) « New York Wrestling Connection », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 novembre 2009)
  14. (en) « TRP Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 14 janvier 2018)
  15. (en) « Historique du WWE Cruiserweight Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 27 novembre 2009)
  16. (en) « Historique du WWF/E European Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 27 novembre 2009)
  17. (en) « Historique du WWF/E Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 27 novembre 2009)
  18. (en) « Historique du WWF World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 27 novembre 2009)
  19. (en) « Most Inspirational Wrestler », sur Cagematch (consulté le 14 janvier 2018)
  20. (en) « PWI Ratings for Spike Dudley », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 janvier 2018)
  21. (de) « Observer-Awards des Jahres 2006 », sur genickbruch.com (consulté le 14 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]