Villano III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Villano III
Villano III.jpg
Villano III en 2018.
Données générales
Nom de naissance
Arturo Diaz Mendoza
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
MexicoVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 7 (1,7 m)[1]
Poids
211 lb (96 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Felipe Ham Lee[2]
Villano I[2]
Villano II[2]
Costeno Nava[2]
Pedro Nieves[2]
Ray Mendoza[2]
Carrière pro.

Arturo Diaz Mendoza (né le à Mexico et mort le dans la même ville) plus connu sous le nom de Villano III est un catcheur (lutteur professionnel) mexicain.

Il est le fils du catcheur Ray Mendoza (en) et le frère de Villano I (en) et Villano II (en) et devient catcheur en 1970. Il rejoint l'Universal Wrestling Association (UWA) que son père fonde en 1975. Il y devient un des catcheurs vedette remportant de nombreux titre chez les poids welters et poids mi-lourd notamment le championnat des poids mi-lourd de la World Wrestling Federation[a] qu'il a détenu à sept reprises. De plus, il se distingue en ayant un grand nombre de victoires dans des luchas de apuestas où il met son masque en jeu. Il perd son masque le 17 mars 2000 face à Atlantis.

Surnommé « El panteja Rosa » en raison de son masque et tenue rose ou encore « El Rey Artur », il arrête sa carrière en 2015. Il meurt le 21 août 2018 d'un accident vasculaire cérébral.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Arturo Diaz Mendoza est le fils du catcheur José Día Velásquez plus connu sous le nom de Ray Mendoza (en) et Lupita Mendoza[3]. Il a quatre frères : José Jesús, José Alfredo, Tomas et Raymundo[3]. Il fait de la lutte avec ses autres frères et leur père ne souhaite pas les voir devenir catcheur[4].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Villano III avec son masque en 2018.

Arturo Diaz Mendoza commence sa carrière à la Empresa Mexicana de Lucha Libre (EMLL) sous le nom de Mancha Roja puis Búfalo Salvaje[4]. Il prend ensuite le nom de Villano III car ces deux frères aînés (José Jesús et José Alfredo) luttent déjà masqués sous les noms de Villano I (en) et Villano II (en)[5]. Une de ses premières victoires notable sous ce nom de ring est un Mask vs Hair face à Ray Acosta le 22 juillet 1973[6].

En 1975, Ray Mendoza (en) fonde avec d'autres membres de la direction de EMLL l'Universal Wrestling Association (UWA) et y fait venir ses fils[4]. Villano III s'impose alors comme étant un des catcheurs vedettes de cette fédération[4]. Il est notamment le premier champion du monde des poids welters de l'UWA après sa victoire face à Huracán Ramírez le 14 décembre 1975[7].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats et accomplissements[modifier | modifier le code]

Luchas de apuetas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lucha libre.
Résultat dans des matchs Luchas de apuetas de Villano III[6],[8]
# Résultat Enjeu Adversaire (enjeu) Date Lieu Notes
1 Victoire Masque Ray Acosta (cheveux) NC
2 Victoire Masque Escorpión #1 and Escorpión #2 (masques) Mexico Villano III fait équipe avec Bobby Lee qui met en jeu ses cheveux.
3 Victoire Masque Alberto Muñoz (cheveux) Veracruz
4 Victoire Masque El Signo (cheveux) Mexico
5 Victoire Masque Perro Aguayo Naucalpan de Juárez
6 Victoire Masque Rambo (masque) Naucalpan de Juárez
7 Victoire Masque Pegasus Kid (masque) Naucalpan de Juárez
8 Victoire Masque Rambo (cheveux) Mexico
9 Victoire Masque El Signo (cheveux) Puebla
10 Victoire Masque El Mastodonte (masque) Naucalpan de Juárez
11 Victoire Masque Súper Astro (cheveux) Tijuana
12 Défaite Masque Atlantis (masque) Mexico
13 Victoire Cheveux Máscara Año 2000 (en) Mexico Il s'agit d'un Domo de la Muerte[b] auquel participe aussi Perro Aguayo et Pierroth Jr. (en).
14 Victoire Cheveux Rambo (cheveux) Naucalpan de Juárez
15 Victoire Cheveux El Signo (cheveux) Mexico
16 Victoire Cheveux Brazo de Oro (en) (cheveux) Naucalpan de Juárez
17 Victoire Cheveux Brazo de Oro (cheveux) Naucalpan de Juárez

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De la création de ce titre et jusqu'en 1995, le championnat des poids mi-lourd de la WWF a été utilisé exclusivement par l'Universal Wrestling Association.
  2. Il s'agit d'un match en cage à enjeu opposant plusieurs catcheurs. La cage est surplombée d'une voûte avec une sortie à la clé de voûte qui est l'unique sortie. Le but est de sortir de la cage, le dernier sur le ring perd son masque ou ses cheveux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Villano III », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 23 août 2018)
  2. a b c d e et f (en) « Villano III », sur www.cagematch.net (consulté le 23 août 2018)
  3. a et b (es) « Muere Villano III, iconode la Lucha Libre », sur www.alfadiario.mx, (consulté le 23 août 2018)
  4. a b c et d (es) « El Villano III, una leyenda de la lucha libre : Iniciamos esta nueva sección en Medio Tiempo llamada Leyendas de la Lucha Libre, donde estaremos presentando a varias de las leyendas que han hecho de este deporte uno de los deportes más... » [archive], sur www.mediotiempo.com, (consulté le 23 août 2018)
  5. (es) Sergio Hidalgo, « Murió Villano III, uno de los grandes de la lucha libre » [archive], sur www.codigoespagueti.com, (consulté le 23 août 2018)
  6. a et b (es) Juan Daniel Barroeta Islas, « Conoce la historia de Villano III, de la dinastía imperial : Ray Mendoza les había advertido que si querían dedicarse a luchadores profesionales tendrían que ofrendar su vida en el cuadrilátero » [archive], sur www.excelsior.com.mx, (consulté le 23 août 2018)
  7. a et b (en) « UWA World Welterweight Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  8. a b et c (en) Villano III sur Wrestlingdata
  9. (en) « AAA Americas Trios Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  10. (en) « National Atomicos Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  11. (en) « CMLL World Light Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  12. (en) « National Trios Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  13. (en) « IWRG Intercontinental Trios Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  14. (en) « UWA World Junior Heavyweight Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  15. (en) « UWA World Light Heavyweight Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  16. (en) « WWF World Light Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)
  17. (en) « Puerto Rico Heavyweight Title (WWC) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]