Justin Credible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polaco.
Peter Polaco
Justin Credible in ACW.jpg
Justin Credible en 2008.
Données générales
Nom de naissance
Peter Joseph Polaco
Nom de ring
Justin Credible
PJ Walker
Aldo Montoya
Nationalité
Naissance
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
225 lb (102 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
[2] - aujourd'hui

Peter Joseph Polaco (né le à Waterbury), plus connu sous le nom de ring de Justin Credible est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il est connu pour son travail à la Extreme Championship Wrestling (ECW) ainsi qu'à la World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (WWF puis WWE à partir de 2002).

Il commence sa carrière au début des années 1990 à la WWF sous le nom de Aldo Montoya jusqu'en 1997.

Il rejoint ensuite la ECW et prend le nom de Justin Credible. Il y remporte à deux reprises le championnat du monde par équipes de la ECW avec Lance Storm et une fois le championnat du monde poids lourd de la ECW.

En 2001, la ECW se déclare en banqueroute et part travailler à la WWF et y est octuple champion Hardcore de la WWF / WWE.

Il quitte la WWE en 2002 et continue sa carrière principalement dans des petites fédérations américaine.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Entraînement et débuts[modifier | modifier le code]

Polaco part au Canada s'entraîner au camp d'entraînement des frères Hart et commence sa carrière en novembre 1992 à la Rocky Mountain Promotion[3].

World Wrestling Federation (1993–1997)[modifier | modifier le code]

En janvier 1993, Polaco vient voir un spectacle de la World Wrestling Federation (WWF)[3]. Il y rencontre Tony Garea et René Goulet, deux anciens catcheurs travaillant à la WWF en coulisses[3]. Il commence à travailler à la WWF comme jobber sous le nom de PJ Walker[4]. Il se fait connaître grâce à sa victoire face à Irwin R. Schyster le 20 septembre grâce à la distraction de Razor Ramon[4],[5].

En 1994, Polaco signe un contrat avec la WWF[a] et change de nom de ring pour celui de Aldo Montoya. Il incarne un portugais portant un masque jaune[4]. Il remporte son premier combat avec ce nouveau gimmick le 14 novembre face au Brooklyn Brawler[6]. Polaco s'aperçoit que le personnage d'Aldo Montoya ne va pas lui permettre de percer mais il gagne correctement sa vie[3].

En 1997, il demande à Vince McMahon de changer son gimmick[3]. McMahon l'envoie à Memphis lutter à la United States Wrestling Association (USWA)[3]. Il reste à la USWA pendant six semaines car il n'aime pas le style que propose Jerry Lawler[3].

Extreme Championship Wrestling (1997–2001)[modifier | modifier le code]

Justin Credible au cours de son passage à l'Extreme Championship Wrestling.

Au cours de son bref passage à la United States Wrestling Association, Polaco rencontre Paul Heyman qui est le promoteur de la Extreme Championship Wrestling (ECW)[3]. Heyman réussi à le convaincre de rejoindre sa fédération[3]. Il lutte d'abord sous le nom de PG 187 avant d'adopter le nom de Justin Credible[7]. Il reste invaincu jusqu'au 30 novembre 1997Mikey Whipwreck parvient à le vaincre[8].

Il est ensuite le rival de Tommy Dreamer qu'il provoque après la mort de son grand-père en déclarant : « Je suis désolé pour la mort de ton grand-père. J'aurais préféré que ce soit toi qui meurt à sa place. »[7]. Ils s'affrontent dans un First Blood match le 21 février 1998 durant Cyberslam remporté par Credible grâce à l'intervention de Rob Van Dam[9]. Ils s'affrontent à nouveau le 1er mars au cours de Living Dangerously où Dreamer prend sa revanche[10].

Retour à la World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (2001–2003)[modifier | modifier le code]

Il retourne en 2001 à la WWF car, la ECW a été fermé,il fait équipe avec X-Pac pour l’aider dans sa quête pour WWF Intercontinental Championship comme à No Way Out et Raw Et WWE SmackDown. En 2001, il intégrera avec Albert l'équipe X-Factor fondée par X-Pac. Il fait plusieurs fois équipe avec Lance Storm pour battre Edge & Christian. Après le départ de celui-ci de la WWF, il catchera individuellement. Il a perdu face à Test en décembre 2002 à WWE Heat.

Total Nonstop Action Wrestling et Ring of Honor (2002–2005)[modifier | modifier le code]

Wrestling Society X et retour à la WWE (2006)[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2007–présent)[modifier | modifier le code]

Il est le partenaire d'Ultimo Dragon pour la fédération New Wrestling Entertainment.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Musiques d'entrée de Justin Credible[12]
# Titre Interprète Période Fédération
1 Surfettes Debut Kent Bucchanon ? ?
2 Snap your Fingers, Snap your Neck Prong ? ?
3 Snap this TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Big Time Wrestling
    • 1 fois BTW Heavyweight Championship
  • Impact Championship Wrestling
    • 1 fois ICW Heavyweight Championship
  • Premier Wrestling Federation
    • 2 fois PWF Universal Heavyweight Championship
  • Pro-Pain Pro Wrestling
    • 1 fois 3PW Heavyweight Championship
  • Renegade Wrestling Federation
    • 1 fois RWF Heavyweight Championship
  • Texas Wrestling Academy
    • 1 fois TWA Heavyweight Championship
  • Top Rope Promotions
    • 1 fois TRP Heavyweight Championship

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 1993, Polaco n'est pas sous contrat avec la World Wrestling Federation et est payé à l'apparition.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Justin Credible », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 février 2017).
  2. a, b et c (en) « Profil de Justin Credible », sur Cagematch (consulté le 23 février 2017).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Scott Keith, « RF Video Shoot Interview with Justin Credible (2014) », sur blogofdoom.com, (consulté le 1er mars 2018)
  4. a, b et c (en) Erik Beaston, « Full Career Retrospective and Greatest Moments for Justin Credible », sur Bleacher Report, (consulté le 3 mars 2018)
  5. (en) Scott Keith, « The SmarK Legacy Rant for Monday Night RAW – September 20 1993 », sur Inside Pulse, (consulté le 3 mars 2018)
  6. (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - November 14, 1994: King's Court with Owen Hart and The British Bulldog, Aldo Montoya (a/k/a Justin Credible) debuts », sur prowrestling.net, (consulté le 4 mars 2018)
  7. a et b (en) Jamie Cruickshank, « Justin Credible », sur gerweck.net, (consulté le 11 mars 2018)
  8. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: ECW November to Remember 1997 », sur 411mania.com, (consulté le 11 mars 2018)
  9. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Cyberslam 1998 », sur www.411mania.com, (consulté le 7 mai 2018)
  10. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Living Dangerously 1998 », sur www.411mania.com, (consulté le 7 mai 2018)
  11. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Justin Credible », sur Wrestlingdata (consulté le 4 mars 2018)
  12. (de) « Justin Credible », sur Genickbruch (consulté le 4 mars 2018)
  13. (en) « Historique du ECW Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 28 novembre 2009)
  14. (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 28 novembre 2009)
  15. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2000 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 28 novembre 2009)
  16. (en) « Historique du WWE/F Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 28 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]