Balls Mahoney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Balls Mahoney
Balls Mahoney at Hardcore Roadtrip 2013.jpg

Balls Mahoney en 2013.

Données générales
Nom de naissance
Jonathan Rechner
Nom de ring
Balls Mahoney
Boo Bradley
Nationalité(s)
Naissance
Décès
(à 44 ans)
Spring Lake Heights (New Jersey)
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
304 lb (138 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Larry Sharpe
Carrière pro.
1987 - 2016

Jonathan Rechner (né le à Spring Lake Heights (en), New Jersey et mort le dans cette même ville), mieux connu sous le nom de Balls Mahoney, est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Mahoney est sans doute mieux connu de par ses apparitions à l'Extreme Championship Wrestling à la fin des années 1990 et au début des années 2000, ainsi que dans l'émission ECW on SciFi de la World Wrestling Entertainment[2].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Rechner grandit dans le New Jersey et est ami avec Chris Candito[3]. Ils commencent à faire du catch durant leur adolescence dans des petites fédérations du New Jersey[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1987–1994)[modifier | modifier le code]

Rechner s'entraine à la Monster Factory, une école de catch dirigé par Larry Sharpe, avec son ami Chris Candito[3]. Il lutte dans diverses fédérations de la côte nord-est des États-Unis sous divers noms de ring[3].

Smoky Mountain Wrestling (1994–1995)[modifier | modifier le code]

À l'été 1994, Jim Cornette qui est le promoteur de la Smoky Mountain Wrestling (en) (SMW) est à la recherche d'un équipier pour Chris Candido après le départ de Brian Lee[4]. Candido lui recommande son ami d'enfance Rechner[4]. Cornette lui donne sa chance et le fait lutter sous le nom de Boo Bradley. Il est d'abord le garde du corps de Candido et l'accompagne avec Tammy Fytch[4].

Cornette décide de le mettre en avant en faisant de lui le champion Beat the Champ Télévision de la SMW après sa victoire face à Lance Storm le 24 septembre[5].

World Wrestling Federation (1995–1996)[modifier | modifier le code]

En 1995, il apparaît brièvement à la World Wrestling Federation sous le nom de Xanta Klaus. Au In Your House 5: Seasons Beatings de décembre, alors que Savio Vega et le « Père Noël » distribuaient des cadeaux aux fans, le manager « Million Dollar Man » Ted DiBiase fait son apparition. DiBiase proclame que tout le monde a un prix même le Père Noël. Tandis que Vega discute avec DiBiase, le « Père Noël » saute sur lui et l'attaque par derrière[6].

Extreme Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Hardcore Chair Swingin' Freaks (1997–1999)[modifier | modifier le code]

En 1997, Rechner signe avec la Extreme Championship Wrestling (ECW) et se popularise sous le nom de Balls Mahoney. Il apparait alors souvent en tenant une chaise métallique, sa marque de fabrique. Il entre dans le ring accompagné de la musique Big Balls du groupe AC/DC. Pendant sa période à la ECW, il fait équipe avec Axl Rotten, un lutteur hardcore similaire violent, et le duo est surnommé par le public « The Hardcore Chair Swingin' Freaks ». Ils rivalisent face aux Dudley Boyz (Buh Buh Ray et D-Von).

Mahoney fait ses débuts en pay-per-view au November to Remember, participant à un Four-Way Dance match pour le titre de Tag Team Championship, avec son partenaire Rotten ; The F.B.I. (en) (Tracy Smothers et Little Guido) détiennent le titre[7]. À Living Dangerously, ils participent à un three way dance, face à Spike Dudley et New Jack[8]. Mahoney et Rotten obtiennent une nouvelle chance au Wrestlepalooza face à Chris Candido et Lance Storm, mais perdent[9].

Après avoir échoué dans l'obtention de titre avec Rotten, Mahoney se trouve un nouveau partenaire, Masato Tanaka. Au November to Remember, les deux gagnent face aux Dudley Boyz et gagnent le premier règne de Mahoney à la ECW World Tag Team Championship[6],[10],[11]. Cinq jours plus tard, Mahoney et Tanaka jouent leur titre face aux Dudleyz dans un match revanche[12]. Au Guilty as Charged, Mahoney et Rotten gagnent face aux F.B.I. et à Danny Doring et Roadkill dans un three-way dance[6].

Tag team avec Spike Dudley (1999)[modifier | modifier le code]

Le premier match en solo de Mahoney dans un pay-per-view se conclut par une victoire face à Steve Corino au Living Dangerously[13]. Peu après, Mahoney fait équipe avec Spike Dudley. Au Hardcore Heaven, les deux affrontent les Dudleyz dans un match de championnat mais ne parviennent pas à remporter le titre[14]. Les deux équipes s'affrontent de nouveau au Heat Wave, et cette fois, Mahoney et Dudley remportent le match et l'ECW Tag Team Championship, marquant le second règne individuel de Mahoney[6],[11],[15]. Lors d'une soirée en août, le duo perd de nouveau son titre face aux Dudleyz[16]. À l'édition de ECW on TNN du 14 août, ils gagnet face aux Dudleyz dans un match revanche afin de récupérer l'ECW Tag Team Championship[6],[11],[17].

À l'édition de ECW on TNN du 26 août, ils perdent de nouveau leur titre face aux Dudleyz[11],[18]. Aux Anarchy Rulz, le ECW World Television Champion Rob Van Dam est programmé pour défendre son titre face à Johnny Smith mais avant le début du match, Mahoney, Rotten, et Dudley attaquent Smith et le mettent hors d'état de nuire. Mahoney défie RVD pour le titre mais perd le match[19]. Au November to Remember, Mahoney et Rotten perdent face à Da Baldies (Angel Medina (en), Tony DeVito (en), Vito LoGrasso (en)], et Paul Neu (en)) dans un handicap match à 4 contre 2[20].

Retour au circuit indépendant (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Le 13 décembre 2008, il revient lutter au World Wrestling Council dans un match contre Abdullah the Butcher.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Nutcracker Suite (Over the shoulder sitout scoop slam piledriver, souvent depuis la seconde corde)[21]
    • Ball Breaker (Sitout spinebuster)[21]
    • Camel clutch
  • Prises favorites
    • This is Gonna Hurt (Chair shot)
    • Frog splash[21]
    • New Jersey Jam (Diving leg drop)[21]
    • Superkick[21]
    • Mahoney Combo
  • Thèmes d'entrée
    • Big Balls de AC/DC (ECW;1997,1999)
    • Big Balls de Muscadine (ECW;1998)
    • Prayer of Hatred de Morbid Angel (ECW;1998)
    • Big Balls de Boner Ft.Balls Mahoney (ECW;2000-2001)
    • We Will Rock You de Queen (en circuit indépendant)
    • Big Nutts de Dale Oliver (TNA)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Assault Championship Wrestling
    • ACW Heavyweight Championship (1 fois)
    • ACW Hardcore Championship (1 fois)
  • Fight The World Wrestling
    • FTW World Heavyweight Championship (1 fois)
  • International Wrestling Association
    • IWA Hardcore Championship (1 fois)
  • International Wrestling Cartel
    • IWC Championship (1 fois)[23]
  • Mid-American Wrestling
    • MAW Heavyweight Championship (1 fois)
  • National Wrestling Superstars
    • NWS Six Man Tag Team Championship (1 fois) (avec Ba-Bu & La-Fu)
  • Smoky Mountain Wrestling
    • SMW Beat the Champ Television Championship (2 fois)[26]
  • USA Xtreme Wrestling
  • World Wrestling Council
    • WWC Puerto Rico Heavyweight Championship (1 fois)[30]
    • WWC World Tag Team Championship (2 fois) - avec Rip Rogers (en)[31]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Balls Mahoney », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 décembre 2015).
  2. Bill Finley, « Faded Glory on the Wrestling Circuit », The New York Times, (consulté le 2 mars 2009).
  3. a, b, c et d (en) Jim LaMotta, « The Tale Of Balls Mahoney », sur PWMania, (consulté le 16 août 2017)
  4. a, b et c (en) Jim Cornette, « MEMORIES OF BOO BRADLEY--FSM#129 », sur Jim Cornette.com (consulté le 16 août 2017)
  5. (en) Bob Colling, « SMW TV 9/24/1994 », sur Wrestling Recaps (consulté le 16 août 2017)
  6. a, b, c, d, e et f « Guilty as Charged 1999 results » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  7. « November to Remember 1997 results » [archive du ], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  8. « Living Dangerously 1998 results » [archive du ], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  9. « Wrestlepalooza 1998 results » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  10. « November to Remember 1998 », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008)
  11. a, b, c, d et e « ECW Tag Team Championship official title history » [archive], WWE (consulté le 23 février 2008).
  12. « ECW results - November 6, 1998 », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008)
  13. « Living Dangerously 1999 results » [archive du ], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008) : « Balls Mahoney pinned Steve Corino ».
  14. « Hardcore Heaven 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  15. « Heat Wave 1999 results » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  16. « ECW results - August 13, 1999 » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  17. « ECW on TNN results - August 14, 1999 » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  18. « ECW results - August 26, 1999 » [archive], Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  19. « Anarchy Rulz 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 3 mai 2012).
  20. « November to Remember 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 23 février 2008).
  21. a, b, c, d et e « M-O Wrestler Moves ».
  22. « TV Shows > ECW > Superstars > > Bio » [archive], WWE.com.
  23. « Independent Wrestling Results - November 2004 », onlineworldofwrestling.com (consulté le 5 juillet 2008).
  24. « Pro Wrestling Illustrated Top 500 - 2000 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestling Information Archive (consulté le 3 août 2009).
  25. « PWI Years 500 » [archive], Pro Wrestling Illustrated, Wrestling Information Archive (consulté le 26 juillet 2011).
  26. « Smoky Mountain Wrestling Beat the Champ Television Title History »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestling Information Archive (consulté le 23 février 2008).
  27. « Independent Wrestling Results - January 2002 », onlineworldofwrestling.com (consulté le 5 juillet 2008)
  28. « Independent Wrestling Results - January 2003 », onlineworldofwrestling.com (consulté le 5 juillet 2008).
  29. « Independent Wrestling Results - March 2003 », onlineworldofwrestling.com (consulté le 5 juillet 2009).
  30. « WWC Puerto Rico Heavyweight Title History » [archive], Wrestling Information Archive (consulté le 5 juillet 2008).
  31. « WWC World Tag Team Title History »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestling Information Archive (consulté le 23 février 2008).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :