Sekhemrê Herouhermaât Antef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sekhemrê Herouhermaât Antef
Image illustrative de l'article Sekhemrê Herouhermaât Antef
Sarcophage royal de Sekhemrê Herouhermaât Antef (XVIIe dynastie) - Musée du Louvre
Période Deuxième période intermédiaire
Dynastie XVIIe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Sekhemrê Oupmaât Antef
Successeur Sénakhtenrê Ahmosé
Sépulture
Nom Tombe de Sekhemrê Herouhermaât Antef
Type Tombeau
Emplacement Dra Abou el-Naga
Date de découverte 1850
Objets Sarcophage style richi

Sekhemrê Herouhermaât Antef est un pharaon de la XVIIe dynastie (dont la souveraineté se limite à la Haute-Égypte, depuis Thèbes). Il est soit le 2e fils de Sobekemsaf Ier, comme le suggère Kim Steven Bardrum Ryholt, soit celui de Sobekemsaf II.

Il épouse Sobekemsaf (que la tradition considère comme une ancêtre de la XVIIIe dynastie). Certains spécialistes donnent cette épouse pour Noubkheperrê Antef.

Règne[modifier | modifier le code]

Sekhemrê Herouhermaât Antef eut probablement un règne très court et n'est attesté qu'à travers le compte rendu d'une enquête diligentée par l'administration royale sous le règne de Ramsès IX afin de contrôler l'état des sépultures royales suite aux premières tentatives de pillage que la nécropole subit en cette fin de XXe dynastie.

Le tombeau était alors intact et ne sera remis au jour que dans la seconde moitié du e par des pilleurs de tombe modernes.

Sépulture[modifier | modifier le code]

En 1850 le tombeau de Sekhemrê Herouhermaât Antef est découvert par des fouilleurs clandestins qui s'emparent de son contenu et en dispersent les objets de valeurs.

En 1854, Mariette parvient à récupérer le sarcophage en bois peint du roi. Ce dernier est désormais conservé au musée du Louvre.

Titulature[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]