Le Cherche midi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Cherche Midi éditeur
Repères historiques
Création 01-06-1978
Fondée par Philippe Héraclès et Jean Orizet
Fiche d’identité
Forme juridique Autre SA à conseil d'administration
Statut Éditeur élément d'un groupe d'édition
Siège social Paris (France)
Dirigée par Jean Le Gall
Langues de publication Français
Diffuseurs Interforum
Société mère Editis
Site web cherche-midi.com
Préfixe ISBN 978-2-7491
978-2-86274Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Cherche Midi[1] est une maison d'édition française fondée en 1978 par Philippe Héraclès et Jean Orizet, dans une librairie de la rue du Cherche-Midi (Paris). Les deux éditeurs prônent la liberté individuelle comme valeur fondamentale.

Historique[modifier | modifier le code]

En , le groupe d'édition Editis prend une participation majoritaire dans le capital. La maison est généraliste en ce qu’elle aborde tous les rayons[Quoi ?].

En 2012, la maison d'édition quitte son adresse historique, au numéro 23 de la rue du Cherche-Midi dans le 6e arrondissement de Paris, pour rejoindre les locaux d’Editis avenue de France (75013).

Dirigé depuis 2021 par Jean Le Gall, par ailleurs toujours directeur des éditions Séguier et depuis juillet 2022 directeur de Sonatine éditions[2], Le Cherche Midi regroupe aujourd’hui[Quand ?] une vingtaine de collaborateurs dont cinq éditeurs (Jean-Pierre Montal, Marie Misandeau, Arnaud Hofmarcher, Emmanuelle Delacomptée et Philippe Héraclès)[3].

Dans une interview donnée à Livres Hebdo, Jean Le Gall annonce vouloir rester fidèle à la ligne généraliste et au caractère mêlé d'impertinence et d'originalité qui ont fait le succès de la maison[4].

Publications remarquées[modifier | modifier le code]

Principales collections[modifier | modifier le code]

  • « Lot 49 » : lancée en 2004 cette collection de fiction américaine est codirigée par Arnaud Hofmarcher et Christophe Claro. Elle s'est terminée en 2019 après 49 titres publiés. La thématique de cette collection est la fiction américaine (fin XXe et XXIe siècle), avec pour point commun l’invention formelle, et un goût prononcé pour l’humour, l’absurde et la fantaisie[21].Les auteurs choisis sont principalement de grands auteurs américains pas encore ou peu traduits (et édités) en France tels William T. Vollmann, Richard Powers, William H Gass et surtout Thomas Pynchon.
  • « Vice Caché », lancée en 2020, la collection prend la suite de « Lot 49 ». Elle est codirigée par Claro, Arnaud Hofmarcher et Marie Misandeau. Le nom de la collection est en référence à Thomas Pynchon et à son roman Vice caché. Le premier ouvrage édité est La femme intérieure de Hellen Phillips. En 2023, paraît Janine 1982 d'Alasdair Gray qualifié de "L'un des meilleurs romans de langue anglaise" par Will Self et de "prouesse littéraire" par François Angelier dans Le Monde des livres.[22]
  • "Les Passe-Murailles", cette collection de littérature française, dont le nom s'inspire d'un personnage de Marcel Aymé, est dirigée par Emmanuelle Delacomptée. Elle propose aux lecteurs de traverser les murs opaques de mondes méconnus à travers des textes aux formes libres pouvant mêler roman et théâtre, roman et poésie, tragédie et récit, etc.[23]
  • "Borderline", lancée en 2022 cette collection propose des textes inédits, des curiosités mais aussi des rééditions qui font la part belle au « pulp . La collection se présente comme faisant "place à irrévérence", l'insolence et la liberté, elle annonce "des fictions sans gêne et sans reproche au rythme vigoureux, au parler sans détour et aux personnages franchement pas polis." [24] Parmi les titres déjà parus, on peut citer Le Temps des loups d'Olivier Maulin, prix des Hussards 2023, Louis le magnifique de Patrice Jean, Colonel Sun, une aventure de James Bond de Kingsley Amis[25].
  • "COBRA" : lancée en août 2021 la collection se consacre à l'imagination, au roman, "celui qui doit sa gloire à l'invention et à cette faculté superbe des écrivains : la création."[4] Elle veut prôner le fantasmé, l’irréel, l’imaginaire contre le banal et l’ennui[26]. Les deux premiers titres publiés sont Murnau des ténèbres de Nicolas Chemla et La grande vallée d'Edouard Bureau. Ont suivi La Récitante d'Eve-Marie des Places (sélection du Prix Goncourt du premier roman en 2022), Les Reines d'Emmanuelle Pirotte et Bomarzo de Manuel Mujica Lainez.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Cherche midi éditeur à Paris 13 (75013), bilan gratuit 2017, sur societe.com (311945604) », sur societe.com (consulté le ).
  2. « Changements de gouvernance chez Sonatine », sur Livres Hebdo (consulté le ).
  3. « Le Cherche Midi », sur editis.com (consulté le ).
  4. a et b « Jean Le Gall (Le Cherche Midi) : « Nous faisons le pari d’une contre-proposition » », sur Livres Hebdo (consulté le ).
  5. « François Busnel a lu Marie-Blanche, de Jim Fergus », sur L'Express, (consulté le ).
  6. « « L'Arbre-Monde » de Richard Powers reçoit le Prix Pulitzer », sur Les Echos, (consulté le ).
  7. La-Croix.com, « Richard Powers, Grand prix de littérature américaine pour « L’Arbre-monde » », sur La Croix, (consulté le ).
  8. « Prix Renaudot: Amélie Nothomb finaliste face à trois concurrents », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  9. lalettre, « Goncourt du premier roman 2022 la sélection », sur lalettredulibraire.com, (consulté le ).
  10. « Prix littéraire « Le Monde » 2022 : la sélection », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Yves HARTÉ | Académie française », sur academie-francaise.fr (consulté le ).
  12. « Gwénaële Robert remporte le Prix Ouest 2023 », sur Printemps du livre de Montaigu (consulté le ).
  13. « L'Académie Goncourt recommande 10 livres à lire cet été - Les Inrocks », sur lesinrocks.com (consulté le ).
  14. « “Au nom des Noirs”, une plongée dans le combat pour les droits civiques (Enquête) : la critique Télérama », sur telerama.fr, (consulté le ).
  15. « Olivier Maulin, lauréat du prix littéraire des Hussards 2023 », sur ActuaLitté.com (consulté le ).
  16. (en) Modèle:Global.authorName, « [[:Modèle:(global.pageOgTitle) ? global.pageOgTitle : global.pageTitle]] », sur pulitzer.org (consulté le ).
  17. « Oppenheimer, biopic d'un génie maudit », sur Les Echos, (consulté le ).
  18. François-Guillaume Lorrain, « Julius Robert Oppenheimer, l'ascension et la chute du père de la bombe atomique », sur Le Point, (consulté le ).
  19. « La biographie de Kafka (enfin) publiée en français : une introspection époustouflante », sur marianne.net, 2023-04-02utc18:00:00+0200 (consulté le ).
  20. (de) « S. Fischer Verlage », sur S. Fischer Verlage (consulté le ).
  21. « Une femme et son double », sur Le Soir, (consulté le ).
  22. « « Janine 1982 », d’Alasdair Gray : le purgatoire en solitaire », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. sandraetcaetera, « rencontre en ligne », sur VLEEL (consulté le ).
  24. « Collection Borderline : place à l'irrévérence », sur Lisez! (consulté le ).
  25. « Moteur de recherche », sur Lisez! (consulté le ).
  26. serge, « Cobra, la nouvelle collection du cherche midi (Murnau des Ténèbres & La Grande Vallée) | lelitteraire.com » (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]