Théâtre Rive Gauche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théâtre Rive Gauche
Description de cette image, également commentée ci-après

Façade du théâtre

Type Théâtre
Lieu Paris XIVe, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 27″ nord, 2° 19′ 27″ est
Inauguration 1994
Nb. de salles 1
Capacité 400
Direction Éric-Emmanuel Schmitt, Bruno Metzger
Site web www.theatre-rive-gauche.com

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre Rive Gauche

Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Théâtre Rive Gauche

Le théâtre Rive Gauche est un théâtre parisien privé, situé 6, rue de la Gaîté dans le 14e arrondissement de Paris. Il appartient à la Société des spectacles Edgar qui comprend également le café d'Edgar et le théâtre d'Edgar situés 58, boulevard Edgar-Quinet dans le même arrondissement. La capacité de la salle est actuellement de 400 places.

Ancien cabaret de Montparnasse transformé en cinéma, la salle devient le théâtre Rive Gauche en 1994, en remplacement du grand théâtre d'Edgar créé en 1986 par Alain Mallet. Le décor de façade, réalisé pour la réouverture en 1994, est une création du peintre français Pierre Clayette. La dégradation de la façade originelle a nécessité sa reconstitution en 2008.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le théâtre Rive Gauche revendique une programmation orientée vers la création contemporaine, ayant pour objectifs « la révélation d'auteurs, de nouvelles formes de théâtre servies par des metteurs en scène de parti pris, jouées par des comédiens de grande qualité »[réf. nécessaire]. Ces choix de programmation ont valu à plusieurs reprises aux spectacles proposés par cette salle des récompenses prestigieuses :

Historique[modifier | modifier le code]

En 2010, 50 théâtres privés de Paris réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat National des Directeurs et Tourneurs du Théâtre Privé (SNDTP), dont fait partie le Théâtre Rive Gauche, décident de se renforcer grâce à une nouvelle enseigne, symbole du modèle historique du théâtre privé : les « Théâtres Parisiens Associés »[1]

En janvier 2012, Éric-Emmanuel Schmitt prend la direction du théâtre Rive Gauche en association avec le producteur et comédien Bruno Metzger. Éric-Emmanuel Schmitt est l’auteur dramatique francophone le plus prolifique de sa génération et le plus traduit et joué dans le monde[réf. nécessaire]. Depuis La Nuit de Valognes en 1991 jusqu’à La Trahison d’Einstein en 2014, en passant par des triomphes comme Le Visiteur, Variations énigmatiques créé par Alain Delon et Francis Huster, Le Libertin créé par Bernard Giraudeau, Frédéric ou le boulevard du Crime créé par Jean-Paul Belmondo, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Hôtel des deux mondes, Petits Crimes Conjugaux créé par Charlotte Rampling et Bernard Giraudeau, Oscar et la Dame rose créé par Danielle Darrieux, etc.

Steve Suissa, acteur, réalisateur, metteur en scène, et Yann Le Cam, fondateur et dirigeant d’ONG internationales rejoignent l'aventure et forment la nouvelle direction à partir de 2013[réf. nécessaire].

Dans le sillage du Journal d’Anne Frank, d’autres pièces sont montées : Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran par Anne Bourgeois avec Francis Lalanne, À tort ou à raison de Ronald Hardwood dans une mise en scène d’Odile Roire, puis la création très appréciée de Billie Holiday dans une mise en scène de Éric-Emmanuel Schmitt avec Viktor Lazlo, spectacle qui révéla l’attachement du Théâtre Rive Gauche à la musique et démontra l’excellence de son acoustique, enfin L'Affrontement (en) de Bill C.Davis, traduit par Jean Piat, dans une mise en scène de Steve Suissa avec Francis Huster et Davy Sardou. La saison 2013-2014 s’ouvre avec deux créations mondiales : Miss Carpenter de Marianne James et Sébastien Marnier, grand retour de la diva hors norme dans un spectacle burlesque et The Guitrys, nouvelle pièce d’Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène par Steve Suissa, interprétés par Claire Keim et Martin Lamotte.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :