Rue Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Rue du Docteur-Blanche.
9e arrt
Rue Blanche
Théâtre de Paris, 15 rue Blanche.
Théâtre de Paris, 15 rue Blanche.
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Saint-Georges
Début Place d'Estienne-d'Orves
Fin Place Blanche
Morphologie
Longueur 715 m
Largeur 16 m
Géocodification
Ville de Paris 1019
DGI 1009

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Blanche

La rue Blanche, initialement rue de la Croix-Blanche[1], est une voie du nord-ouest du 9e arrondissement de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle doit probablement son nom au passage fréquent, au XVIIe siècle, des tombereaux transportant du plâtre extrait des carrières de Montmartre.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle relie la place Blanche à la place d'Estienne-d'Orves. Elle est délimitée par la rue de Châteaudun au sud et la place Blanche au nord, elle donne son nom à la station de la ligne 2 du métro de Paris.

Rues débouchant sur la rue Blanche (du nord au sud) : rue de Douai, rue de Calais, rue Mansart, rue Ballu, rue Chaptal, rue La Bruyère, rue Moncey, rue de la Tour-des-Dames.

Historique[modifier | modifier le code]

L'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) a longtemps été surnommée Rue Blanche dans le milieu théâtral, puisqu'elle y fut domiciliée au no 21 de 1942 à 1997.

En 2012, Criteo y installe son siège social.

Transports[modifier | modifier le code]

Bus RATP 68 74

Bâtiments remarquables et personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris de Félix Lazare, Louis Lazare (Paris 1844).
  2. « Cote LH/2449/70 », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. Acte de décès d'Achille-Gatien-Gallier sur le site des Archives de Paris 9e, acte n° 2547
  4. On vient de placer sur la façade d'une maison de la rue Blanche, 70, une plaque commémorative en marbre noir, sur laquelle on lit en lettres d'or, etc. « Le Temps » 24 mars 1877
  5. Acte de naissance de Juliette-Marie-Louise Baillion sur le site des Archives de Paris 9e, acte n° 669

Sur les autres projets Wikimedia :