Conseil des États de la mer Baltique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Logotype du Conseil des États de la mer Baltique

Le Conseil des États de la mer Baltique naît entre 1989 et 1992 à l'initiative des ministres allemand et danois des affaires étrangères, Hans-Dietrich Genscher et Uffe Ellemann-Jensen.

Le critère de participation retenu lors de sa fondation est physique : celui des bassins des cours d'eau qui se jettent dans la Baltique (ce qui permet d'inclure la Norvège)[citation nécessaire]. Ce Conseil des États de la Baltique est le seul organisme régional européen dans lequel la Russie est membre à part entière au même titre que l'Union européenne.

Le secrétariat du Conseil se trouve à Stockholm, en Suède. La présidence est tournante. La représentation se fait au niveau des ministres des affaires étrangères.

États membres[modifier | modifier le code]

Jaune : membre uniquement via l'UE. Orange : membre uniquement à titre individuel. Rouge : membre à la fois à titre individuel et via l'Union européenne.

Douze membres :

Attributions[modifier | modifier le code]

Le CEMB est un forum régional de coopération ayant multiple objectifs politiques sociaux et environnementaux. La protection de l'environnement, la coopération économique, le développement démocratique et l'intégration sociale sont en quelque sorte les directives prescrites par le Conseil. Sa structure démocratique se développe donc à travers les démarches des ministres des Affaires étrangères des pays membres.

Le CEMB comme organisation sub-régionale ne fait aucunement concurrence par exemple à l'OTAN ou à l'Union européenne.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]