Guyane néerlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guyane néerlandaise
Nederlands-Guiana (nl)

XVIIe siècle–1796
1816-1975

Drapeau
Drapeau (1959-1975)
Description de l'image LocationSuriname.svg.
Informations générales
Statut Colonie néerlandaise
Capitale Torarica, puis Paramaribo
Histoire et événements
1613 Première colonie permanente
1652-1784 Guerres anglo-néerlandaises
1674 Traité de Westminster
1796 Occupation par les Britanniques
1816 La partie orientale du territoire est rendue aux Néerlandais
Indépendance du Suriname
Gouverneurs
(1er) 1616-1624 Adrian Groenewegen

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Guyane néerlandaise (parfois appelée Guyane hollandaise) était une ancienne colonie néerlandaise située sur la Côte Sauvage de l'Amérique du Sud.

Ce territoire fut sous domination néerlandaise entre le XVIIe siècle et 1796, puis devint britannique jusqu'en 1816, pour redevenir néerlandaise pendant près de 160 ans jusqu'à son indépendance en 1975 sous le nom de Suriname, le dernier gouverneur de la colonie Johan Ferrier, devenant le premier président de la République de cet État indépendant.

Avant 1796, la Guyane Néerlandaise était Beaucoup plus vaste, avec les régions de Berbice, Demerara, et Essequibo. En 1816, ces trois régions ne seront pas restitués aux Pays-Bas, et vont former la Guyane Britannique de 1796 à 1966. Le retour effectif des Pays-Bas au Suriname s'effectuera au début de l'année 1817 avec l'envoi d'un gouverneur. Entre temps, des colons Britanniques avaient installés des esclaves d'origines Africaines, de leurs colonies des Antilles, et qui étaient déjà Anglophones. Pendant la période de transition entre les deux systèmes colonial, entre 1814 et 1817 (traité de Vienne), et vont faire du Marronnage dans l'intérieur du pays, loin des côtes. C'est ce qui explique en partie l'importance de la langue Anglaise dans le pays.

Liens externes[modifier | modifier le code]