Référendum sur le retrait du Groenland de la Communauté économique européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Référendum sur le retrait du Groenland de la Communauté économique européenne
Retrait du Groenland de la Communauté économique européenne
Type d’élection référendum
Corps électoral et résultats
Participation
74,9 %
Votes exprimés 23 795
Carte
Le Groenland devrait-il se retirer de la Communauté économique européenne ?
Oui
53,02 %
Non
46,98 %

Le référendum sur le retrait du Groenland de la Communauté économique européenne est un référendum consultatif qui s'est tenu le au Groenland afin de définir si le territoire devait rester dans l'espace communautaire de la CEE. Le retrait de la CEE a été approuvé à 53,02 % avec un taux de participation de 74,9 %.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le traité de Bruxelles ou traité relatif à l'adhésion du Danemark, de l'Irlande, de la Norvège et du Royaume-Uni à la CEE et à la CEEA est signé à Bruxelles le . Le Danemark réalise un référendum le 2 octobre 1972, le oui l'emporte par 63,3 % des voix exprimées ; la Constitution danoise prévoit en effet de soumettre à l'opinion publique tout changement pouvant entrainer une modification de la souveraineté du pays. Les Groenlandais se montrent cependant contre cette intégration et votent à 70,8 % contre la proposition[1]. Le Groenland intègre la Communauté économique européenne (CEE) lors du premier élargissement en 1973, en tant que comté d'outre-mer du Royaume du Danemark.

En 1975, une commission paritaire dano-groenlandaise est créée et trois ans plus tard, le parlement danois accorde l'autonomie au territoire. Elle entre en vigueur l'année suivante, après que les Groenlandais ont approuvé ce statut par référendum le (73 % des votes en faveur de l'autonomie)[2]. En 1979, la loi sur l'autonomie du Groenland (hjemmestyre) transfère aux autorités autonomes du territoire presque toutes les responsabilités jusqu'alors exercées par les autorités danoises.

Résultats[modifier | modifier le code]

Choix Votes Pourcentage
Oui 12 615 53,02 %
Non 11 180 46,98 %
Source : Petersen, Folketingets

Conséquences[modifier | modifier le code]

Le camp du retrait l'emporte, en ratifiant le traité modificatif avec la Communauté européenne pour préciser la situation du Groenland le , celui-ci se retire de la CEE avec l'accord des Groenlandais, du Danemark et de la CEE[3]. Le territoire est retiré des accords sur le charbon et l'acier (CECA)[4] et des accords sur l'énergie atomique (Euratom)[5]. Des dispositions particulières sont convenues pour protéger la pêche[6].

À cet effet, le territoire devient alors un pays constitutif du Royaume du Danemark et un territoire d'outre-mer associé à l'Union européenne[7].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Axel Kjær Sørensen, Denmark-Greenland in the Twentieth Century : Meddelelser om Grønland, vol. 341, Museum Tusculanum Press, , 34e éd., 202 p. (ISBN 978-8763512763, lire en ligne)

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]