Démographie de l'Union européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de l'Union européenne
L'Europe vue de nuit, la densité de population dans l'Union européenne est de 114 habitants par  km2.
L'Europe vue de nuit, la densité de population dans l'Union européenne est de 114 habitants par  km2.
Dynamique
Population (2015) 508 191 116 hab.
Accroissement naturel 0,1 %
Indice de fécondité 1,58 enfant par
Taux de natalité 10,4 ‰
Taux de mortalité 9,6 ‰
Taux de mortalité infantile 4,49 ‰
Espérance de vie à la naissance 79,76 ans
Structure par âge (est. 2012)
0-14 ans 15,44 %
15-64 ans 67,23 %
65 ans et plus 17,33 %
Rapport de masculinité (est. 2012)
À la naissance 106 /100
Moins de 15 ans 105 /100
15-64 ans 100 /100
65 ans et plus 73 /100
Migration
Solde migratoire 1,90 ‰
Composition linguistique (2005)
Allemand 18 %
Français 14 %
Anglais 13 %
Italien 12 %
Espagnol 9 %
Polonais 9 %
Néerlandais 5 %
Grec 3 %
Suédois 2 %
Composition ethnique (est. 2012)
Allemands 16,14 %
Français 13,03 %
Anglais 12,51 %
Italiens 12,16 %
Espagnols 9,34 %
Autres (Polonais, etc.) 36,82 %

La démographie de l'Union européenne est l'ensemble des données et études concernant la population des 28 États membres considérée comme un tout.

Au 1er janvier 2015, la population de l'Union européenne (UE) est de 508,2 millions d'habitants[1]. Elle se classe derrière la Chine (1 370 millions) et l'Inde (1 274 millions) mais devant les États-Unis (321 millions). L'État membre le plus peuplé est l'Allemagne (81 millions) et le moins peuplé est Malte (0,4 million).

Le taux de croissance de la population européenne est l'un des plus faibles du monde mais c'est aussi dans l'UE que les habitants vivent le plus longtemps (mis à part dans quelques pays d'Asie : Japon, Singapour et Hong Kong). Dans un futur proche, de nombreux États membres vont voir leur population décliner en raison d'un faible taux de natalité, c'est pourquoi les politiques d'immigration commencent à évoluer pour répondre aux problèmes socio-économiques que cela pose.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population totale de l'Union européenne (UE28) depuis 2014 (sans tenir compte des dates d'adhésion)[1] :

Année Population de l'UE Évolution
2014 506 857 513
2015 508 191 116 + 0,26 %

Immigration et émigration[modifier | modifier le code]

Il y a actuellement plus de personnes immigrant dans l'Union européenne qu'il n'y en a émigrant de celle-ci. L'immigration est un sujet controversé dans certains états membres comme les Pays-Bas, l'Espagne, le Royaume-Uni ou la France.

Des estimations de juillet 2004 montrent qu'il y a environ 1,5 migrant pour 1 000 habitants. Cette statistique vaut pour l'immigration et l'émigration de l'Union européenne avec l'extérieur, et exclut donc les mouvements internes entre les États membres. D'autre part, chaque pays adopte ses propres normes pour identifier les immigrés et les compter ce qui affecte directement la quantité et la proportion d'immigrés. Ainsi en France, on réserve la dénomination d’immigré aux seules personnes « nées étrangères à l’étranger », en excluant les personnes nées françaises (cas des Harkis, rapatriés d'Algérie, mais aussi enfants de français expatriés, etc.). Par contre, selon la définition des Nations unies, est immigrée toute « personne née dans un autre pays que celui où elle réside ». Elle peut avoir la nationalité de son pays de naissance ou avoir une autre nationalité, notamment celle du pays dans lequel elle réside. Dans le premier cas, elle est étrangère, et dans le dernier, elle ne l’est pas, ayant la nationalité du pays où elle habite.

Il y avait en 2010, selon Eurostat, 47,3 millions de personnes nées à l'étranger qui vivaient dans l'UE27, dont 16,0 millions (3,2 %) nées dans un autre État membre de l'UE27 et 31,4 millions (6,3 %) nées dans un pays hors de l'UE27. Au total, la population née à l'étranger comptait pour 9,4 % de la population totale de l'UE27. Les pays avec le plus grand nombre de personnes nées hors de l'UE27 sont l'Allemagne (6,4 millions), la France (5,1 millions), le Royaume-uni (4,8 millions), l'Espagne (4,1 millions), l'Italie (3,2 millions) et les Pays-Bas (1,4 millions)[2],[3],[N 1].

Pays Population 2010
(en milliers)
Nés à l'étranger
(en milliers)
% Nés dans un autre état de l'UE 27
(en milliers)
% Nés en dehors de l'UE 27
(en milliers)
%
UE 27 501 098 47 348 9,4 15 980 3,2 31 368 6,3
Allemagne 81 802 9 812 12,0 3 396 4,2 6 415 7,8
France 64 716 7 196 11,1 2 118 3,3 5 078 7,8
Royaume-Uni 62 008 7 012 11,3 2 245 3,6 4 767 7,7
Espagne 45 989 6 422 14,0 2 328 5,1 4 094 8,9
Italie 60 340 4 798 8,0 1 592 2,6 3 205 5,3
Pays-Bas 16 575 1 832 11,1 428 2,6 1 404 8,5
Grèce 11 305 1 256 11,1 315 2,8 940 8,3
Suède 9 340 1 337 14,3 477 5,1 859 9,2
Autriche 8 367 1 276 15,2 512 6,1 764 9,1
Belgique (2007) 10 666 1 380 12,9 695 6,5 685 6,4
Portugal 10 637 793 7,5 191 1,8 602 5,7
Danemark 5 534 500 9,0 152 2,8 348 6,3

Immigrés et enfants d'immigrés[modifier | modifier le code]

En décembre 2008, parmi les pays les plus peuplés de l'Union européenne, la France est avec 26,6 % le pays qui compte le plus de personnes issues de l'immigration (en se limitant aux première et deuxième générations) parmi la population âgée de 25 à 54 ans. L'Espagne est le pays qui compte les plus d'immigrés de la première génération (19,1 %)[4].

Pays Effectifs (millions) % Immigrants % 2e génération % Total
France 24,2 13,1 13,5 26,6
Suède 3,6 16,2 9,6 25,8
Autriche 3,7 18,4 6,9 25,3
Royaume-Uni 24,9 15,6 8,8 24,4
Pays-Bas 6,9 15 8,5 23,5
Allemagne 34,5 17,6 4,3 21,9
Espagne 21,3 19,1 1,1 20,2
UE27 209,3 12,2 5 17,2
Portugal 4,7 10,6 1,2 11,8
Italie 25,9 10,6 1 11,6
République tchèque 4,6 3 4,2 7,2
Pologne 16,2 0,3 2,9 3,2
Roumanie 9,0 0,2 0 0,2
Personnes âgées de 25 à 54 ans issues de l’immigration dans l’Union européenne en 2008[5]
Pays d’accueil 1re génération (%) 2e génération (%) Total (%) Principaux pays d’origine
France 13,1 13,5 26,6 Algérie, Maroc, Portugal
Suède 16,2 9,6 25,8 Finlande, Irak, Pologne
Autriche 18,4 6,9 25,3 Balkans, Allemagne, Turquie
Royaume-Uni 15,6 8,8 24,4 Inde, Pologne, Irlande
Pays-Bas 15 8,5 23,5 Turquie, Suriname, Maroc
Allemagne 17,6 4,3 21,9 Turquie, Pologne, Italie
Espagne 19,1 1,1 20,2 Roumanie, Maroc, Équateur
UE 27 12,2 5 17,2 Turquie, Maroc, Roumanie
Portugal 10,5 1,2 11,8 Angola, Brésil, France
Italie 10,6 1 11,6 Roumanie, Albanie, Maroc
République tchèque 3 4,2 7,2 Ukraine, Slovaquie, Viêt Nam
Pologne 0,3 2,9 3,2 Ukraine, Belarus, Russie
Roumanie 0,2 0 0,2 Moldavie, Bulgarie, Ukraine

Zones urbaines les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Les grandes métropoles de l'Union européenne (LUZ - Eurostat)

La liste suivante montre les dix zones les plus peuplées de l'Union européenne d'après des estimations de 2006.

Rang Zone urbaine Population
(est. 2006)[6]
Variation p.a.
(moy. ann. 1990s)
1 Flag of France.svg Paris (France) 10 848 844 0,21 %
2 Flag of the United Kingdom.svg Londres (Royaume-Uni) 10 799 831 0,68 %
3 Espagne Madrid (Espagne) 5 422 902 0,32 %
4 Flag of Germany.svg Berlin (Allemagne) 4 934 675 0,12 %
5 Espagne Barcelone (Espagne) 3 985 204 – 0,35 %
6 Flag of Italy.svg Milan (Italie) 3 865 699 0,00 %
7 Flag of Greece.svg Athènes (Grèce) 3 852 756 0,37 %
8 Flag of Italy.svg Rome (Italie) 3 636 135
9 Flag of Italy.svg Naples (Italie) 3 492 896 0,00 %
10 Flag of Germany.svg Hambourg (Allemagne) 3 077 374

Religions[modifier | modifier le code]

La majorité de la population de l'UE est chrétienne, principalement catholique, protestante et orthodoxe. Le flux récent d'immigrants vers les États membres ont amené différentes religions dont l'islam, le bouddhisme, l'hindouisme, le bahaïsme et le sikhisme. Le judaïsme a une longue histoire en Europe et a coexisté avec les populations autochtones pendant des siècles, malgré des siècles de discrimination contre les juifs et plusieurs périodes de persécutions et/ou de génocides. La laïcité est fortement implantée dans les racines du sol européen et contribue à l'augmentation de l'athéisme et de l'agnosticisme.

Langues[modifier | modifier le code]

Les langues officielles de l'Union européenne sont au nombre de vingt-quatre (au 1er janvier 2014).

L'anglais est la langue la plus parlée dans l'UE, 51 % de la population européenne pouvant le parler (ce chiffre vient des sondages d'Eurobaromètre ; il ne s'agit pas de données issues d'études scientifiques). Malgré ceci, l'allemand est la langue maternelle la plus parlée avec 16 % de la population. L'anglais est parlé par 13 % de la population en tant que langue maternelle, au même titre que le français et l'italien.

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Structure démographique : (est. 2006)
0-14 ans: 16,03 %
15-64 ans: 67,17 %
65 ans et plus : 16,81 %
  • Ratio des sexes : (est. 2006)
    • à la naissance : N/A
    • moins de 15 ans : 1,06 homme/femme
    • 15-64 ans : 1,01 homme/femme
    • 65 ans et plus : 0,69 homme/femme
    • population totale : 0,96 homme/femme
  • Taux de mortalité infantile : (est. 2006)
    • total: 5,1 décès/1,000 naissances
    • homme: 5,6 décès/1,000 naissances
    • femme: 4,5 décès/1,000 naissances
  • Espérance de vie : (est. 2006)
    • population totale : 78,3 ans
    • homme: 75,1 ans
    • femme: 81,6 ans

Le taux de fécondité en Europe se situe actuellement en dessous de 1,6 enfant par femme et est par conséquent bien inférieur au taux de renouvellement de la population. Les niveaux les plus bas se trouvent dans les pays méditerranéens et dans les pays de l'Est de l'Europe. Le déclin de la natalité est un phénomène quasiment généralisé au sein de l'Union européenne et ce taux a chuté de plus de 45 % des années 1960 à nos jours.

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

À propos de ce tableau :

  1. Toutes les données proviennent de l'institut de statistiques Eurostat ainsi que des instituts nationaux.
  2. Les données les plus récentes disponibles sont utilisées.
  3. Plusieurs pays non membres de l'UE sont inclus pour comparaison.
  4. Cliquez sur les cases en haut de chaque colonne pour classer les pays.
Pays
Population
(2015)[1]
Croissance
(‰) (2014)[8]
Accroissement naturel
(‰) (2013)[9]
Taux net de migration
(‰) (2013)[10]
Taux de fécondité
(2012)[7]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 81 174 000 5,0 -2,6 5,8 1,38
Drapeau de la France France 66 352 469 4,5 3,6 0,6 2,01
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 64 767 115 6,4 3,2 3,1 1,92
Drapeau de l'Italie Italie 60 795 612 0,2 -1,4 6,3 1,43
Drapeau de l'Espagne Espagne 46 439 864 -1,6 0,8 -5,5 1,32
Drapeau de la Pologne Pologne 38 005 614 -0,3 -0,5 -0,5 1,30
Roumanie Roumanie 19 861 408 -4,3 -3,5 -0,3 1,53
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 16 900 726 4,2 1,8 1,2 1,72
Drapeau de la Belgique Belgique 11 258 434 4,8 1,5 2,3 1,79
Drapeau de la Grèce Grèce 10 812 467 -8,4 -1,6 -4,7 1,34
Drapeau de la République tchèque République tchèque 10 538 275 2,5 -0,2 -0,1 1,45
Drapeau du Portugal Portugal 10 374 822 -5,0 -2,3 -3,5 1,28
Drapeau de la Hongrie Hongrie 9 849 000 -2,9 -3,6 0,6 1,34
Drapeau de la Suède Suède 9 747 355 10,6 2,4 6,9 1,91
Drapeau de l'Autriche Autriche 8 584 926 9,1 0,0 6,6 1,44
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 7 202 198 -6,0 -5,2 -0,2 1,50
Drapeau du Danemark Danemark 5 659 715 7,5 0,6 3,8 1,73
Drapeau de la Finlande Finlande 5 471 753 3,8 1,2 3,3 1,80
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 5 421 349 1,0 0,5 0,4 1,34
Drapeau de l'Irlande Irlande 4 625 885 4,4 8,5 -5,6 2,01
Drapeau de la Croatie Croatie 4 225 316 -5,1 -2,5 -1,2 1,51
Drapeau de la Lituanie Lituanie 2 921 262 -7,6 -3,9 -5,7 1,60
Drapeau de la Slovénie Slovénie 2 062 874 0,9 0,9 0,2 1,58
Drapeau de la Lettonie Lettonie 1 986 096 -7,7 -4,0 -7,1 1,44
Drapeau de l'Estonie Estonie 1 313 271 -1,9 -1,3 -2,0 1,56
Drapeau de Chypre Chypre 847 008 -12,9 4,7 -13,9 1,39
Drapeau du Luxembourg Luxembourg 562 958 23,9 4,2 19,0 1,57
Drapeau de Malte Malte 429 344 9,3 1,9 7,6 1,43
Drapeau de l’Union européenne Union européenne 508 191 116 2,2 0,2 3,3 1,58
Drapeau de la Turquie Turquie 77 695 904 13,3 12,0 1,7 2,09
Drapeau de la Suisse Suisse 8 236 573 11,8 2,2 9,9 1,52
Serbie Serbie 7 111 973 -4,9 -4,8 0,0 1,45
Drapeau de la Norvège Norvège 5 165 802 11,3 3,5 7,9 1,85
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 3 825 334 -1,5 -0,9 0,0 1,35
Drapeau de la Moldavie Moldavie 3 555 159 -0,7 -0,1 -0,5 1,28
Drapeau de l'Albanie Albanie 2 893 005 -1,0 5,3 -6,3 1,65
Drapeau de la Macédoine Macédoine 2 069 172 1,6 1,9 -0,2 1,51
Drapeau du Kosovo Kosovo 1 804 944 -8,7 11,3 -1,9 2,03
Monténégro Monténégro 622 099 0,9 2,5 0,0 1,71
Drapeau de l'Islande Islande 329 100 10,5 6,7 5,1 2,04
Pays
Population
Croissance
Accroissement naturel
Taux net de migration
Taux de fécondité

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Concernant la France, la proportion d’immigrés est plus élevée que celle publiée par l’Insee, qui contrairement aux Nations unies ne compte pas dans les immigrés les Français nés à l’étranger. En ne comptant que les personnes nées étrangères à l’étranger, la proportion n’est que de 8,5 % en France.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]