Walter Brennan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brennan.

Walter Brennan

Description de cette image, également commentée ci-après

Dans The Real McCoys (série télévisée)

Nom de naissance Walter Andrew Brennan
Naissance 25 juillet 1894
Swampscott, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 21 septembre 1974 (à 80 ans)
Oxnard, États-Unis
Films notables Le Vandale
Le Cavalier du désert
La Poursuite infernale
Rio Bravo
Le Port de l'angoisse

Walter Brennan est un acteur américain né le 25 juillet 1894 à Swampscott (Massachusetts) et mort d'un emphysème le 21 septembre 1974 à Oxnard (Californie). Il repose à Los Angeles (cimetière San Fernando Mission).

Biographie[modifier | modifier le code]

Walter Brennan est d'abord comédien ambulant dans une petite troupe de vaudeville. Il se retrouve figurant et cascadeur en 1923 à Hollywood où il rencontre Gary Cooper dont il devient l'ami et qui commence à être connu. En 1927, il est cité au générique pour la première fois (The Ridin' Rowdy de Richard Thorpe). En 1931, lors d'une cascade, il perd ses dents; il opte alors pour une carrière de fantaisiste. En 1935, il est reconnu pour son rôle dans Soir de noces de King Vidor. Premier oscar du second rôle en 1937 pour son personnage de Swan Bostrom dans Le Vandale (1936) d'Howard Hawks et William Wyler. En 1939, il obtient un deuxième oscar pour son interprétation du vieux Peter Goodwin dans Kentucky (1938) de David Butler. En 1941, Walter Brennan reçoit un troisième oscar (personnage du juge Roy Bean dans Le Cavalier du désert de William Wyler); il est à ce jour le seul acteur à avoir été récompensé trois fois en cinq ans. Il est formidable dans le rôle du compagnon original et alcoolique d'Humphrey Bogart dans Le Port de l'angoisse (1944) d'Howard Hawks. On le retrouve en chef de famille violent dans La Poursuite infernale de John Ford. Ensuite il sera spécialisé et extrêmement populaire dans le personnage du vieux cow-boy cabochard mais sympathique comme Stumpy dans Rio Bravo (1959) d'Howard Hawks. Ce personnage ne le quittera plus sur le grand puis sur le petit écran où il continuera d'apparaître dans des séries pendant les années 1960.

Walter Brennan remporta donc trois fois l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle: en 1936 pour Le Vandale, en 1938 pour Kentucky et en 1940 pour Le Cavalier du désert.

Excellent acteur et très populaire, il était aussi un chanteur émérite: exemple son interprétation aux côtés de Dean Martin et de Ricky Nelson des standards My poney, my rifle and me et Cindy dans Rio Bravo.

Sur le tard, à la ville, Brennan fut un vieillard quelque peu excentrique, professant des idées conservatrices, voire réactionnaires. Misanthrope et désabusé malgré son immense réussite, il présentait une forte analogie avec ses personnages cinématographiques[1].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=45555

  1. Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier. Trente ans de cinéma américain. Éditions C.I.B. Paris. 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]