Tremblement de terre (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séisme.

Tremblement de terre

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue du Downtown de Los Angeles, ville détruite par un séisme dans le scénario du film.

Titre original Earthquake
Réalisation Mark Robson
Scénario George Fox
Mario Puzo
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1974
Durée 123 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tremblement de terre (Earthquake) est un film américain, c'est un des premiers films catastrophe, les résultats du box-office permettent la continuité du cinéma catastrophe. L'intrigue raconte la destruction de Los Angeles par plusieurs tremblements de terre destructeurs.

Le film a été réalisé par Mark Robson réunissant Charlton Heston, Ava Gardner, George Kennedy, Lorne Greene, Geneviève Bujold, Richard Roundtree. Lors de sa première exploitation, les salles projetant ce films ont exploité pour la première fois, le dispositif d'effets spéciaux Sensurround.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce matin-là, les habitants de Los Angeles croient que commence une journée semblable aux autres. Stewart Graff, ingénieur en chef d'une entreprise de construction, vient une nouvelle fois de se disputer avec sa femme. Le policier Lew Slade et son adjoint Chavez poursuivent un chauffard. Au même instant, la terre se met à trembler légèrement. Deux scientifiques, le docteur Willis Stockle et l'étudiant Walter Russell, sont persuadés que cette secousse n'est que le prélude à un tremblement de terre beaucoup plus important dans les prochaines heures...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Tremblement de terre a remporté deux Oscars en 1975.

Il a été nommé pour trois autres Oscars la même année.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé du 11 février au 9 mai 1974.
  • Lorsque le film est passé au Théâtre Chinois de Hollywood, en 1974, le son de basse Sensurround a été tellement lourd que des morceaux de plâtre sont tombés sur les spectateurs. Il fallut installer un filet de sécurité en dessous de l'ornementation en cas de nouveaux dégâts. Cette nouvelle a été annoncée dans les journaux locaux de l'époque mais certains ont soupçonné que cet événement n'était qu'une rumeur destinée donner une publicité au film.
  • Ava Gardner a fait certaines de ses cascades elle-même, surtout dans la scène où il lui faut éviter les blocs de béton et les tubes en acier lourd tombant du gratte-ciel.
  • Le balancement du gratte-ciel a été fait par des déformations de son reflet dans un miroir.
  • Le film que Rosa regarde au moment où débute le tremblement de terre est L'Homme des Hautes Plaines.
  • Ava Gardner, qui joue la fille de Lorne Greene, n'a en réalité que sept ans de moins que lui.
  • Une suite, intitulée Tremblement de terre 2, était prévue mais n'a jamais été tournée. Elle devait mettre en vedette George Kennedy, Victoria Principal, Richard Roundtree et Gabriel Dell et l'histoire était censée se dérouler à San Francisco.
  • Walter Matthau a accepté de jouer un petit rôle d'ivrogne dans le film à condition qu'il soit inscrit dans le générique sous son vrai nom, Walter Matuschanskyasky.
  • Des tremblements de terre ont mystérieusement frappé le studio d'enregistrement le premier et le dernier jour de tournage.
  • Dans le script original, Charlton Heston devait sortir vivant de la scène finale de l'inondation dans les égouts. C'est lui qui a insisté pour faire mourir son personnage.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le passage de l'employé qui se retrouve suspendu à la poutre sera réutilisé dans l'épisode L'enfer du Disco de la série Code Quantum dans lequel Sam Beckett (Scott Bakula) se retrouve dans la peau du cascadeur qui effectue l'acrobatie sur la scène. En apercevant Lorne Greene sur le bord de la fenêtre, Al Calavicci (Dean Stockwell) le fixe en disant « C'est Ben Cartwright ! », rôle que Greene a tenu dans la série Bonanza.

Erreur[modifier | modifier le code]

Lorsque Sam Royce tente d'attraper l'employé suspendu à la poutre, il lui tend la main droite sur le plan large alors que sur le gros plan qui suit, il lui tend la gauche.

Lien externe[modifier | modifier le code]